• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

QUAND UN HOMME MANQUE L’AMOUR DE SA PATRIE, IL NE DOIT ÊTRE QU’UN TRAÎTRE…

By Yves Neyd
In À la une
février 12, 2023
0 Comments
981 Views

Voilà ce qui s’appelle trahir la République. Mes très chers compatriotes, mû par la compassion que j’ai et que je ressens chaque jour pour mon pays et pour mon peuple, je ne peux pas me taire ! Devant l’accumulation des monstruosités politiques, sociales et économiques qui ruinent chaque jour l’espoir du peuple congolais, je me suis trouvé dans l’obligation de m’adresser à vous avec amertume et désolation parce que j’ai compris qu’il nous faut un remède politique bien approprié pour guérir le Congo, mon pays… Comment peut-on et qui peut comprendre l’énorme méchanceté de vouloir mentir à la face du monde en soutenant qu’il n’existe plus un seul exilé politique à l’extérieur du pays alors que moi, MUKUNGUBILA Joseph, je continue à vivre l’exil forcé ?!!!

Du reste, de mon exil, je n’ai pas fini de me poser mille et une questions : pourquoi mes disciples continuent à croupir dans les prisons (Angenga dans la province de la Mongala et Ndolo à Kinshasa), rien que pour avoir manifesté pacifiquement leur colère contre les tueries barbares que Kanambe alias Joseph Kabila venait de perpétrer dans ma résidence de Golf à Lubumbashi, massacrant des centaines de paisibles citoyens congolais en prière à l’occasion de la fin de l’année 2013 ?

Pour rappel, en principe le régime actuel ne devait même pas se permettre de nous maintenir en prison politique… Or, fort malheureusement c’est un ténor de ce régime qui monte au créneau pour clamer ces incongruités ! Que dirais-je à ce niveau, que le Parti au Pouvoir est incapable de compulser les archives de l’histoire très récente de notre pays, ou bien la vérité politique, encore elle, a pris dangereusement racine au sein de l’UDPS ?
Hélas ! Dans ce contexte mensonger, toute la pitrerie de la mauvaise gouvernance annonce la tenue des élections. Quel contraste ! Surtout quand on sait que le mariage avec l’occupation (l’invasion rwandaise) ne peut pas nous permettre d’oser parler des élections… Toutes choses étant égales par ailleurs, nous ne nous voilerons pas la face en décrétant ce que tout le monde sait de fait : le Congo est en guerre, le pays est agressé et infiltré de partout…

Le Rwanda avec tous ses complices ne seront jamais tranquilles parce qu’ils veulent par tous les moyens se nourrir en versant le sang des Congolais !

Nous avons déjà compris le jeu de tous ces méchants qui ne veulent pas du bonheur du peuple congolais. Congolais, ne vous laissez pas entraîner comme du bétail. Nous sommes des hommes et surtout un peuple de la préférence de Dieu (peuple de prédilection) je sais de quoi je parle. N’acceptez pas ces élections comme un chèque en blanc que vous offrirez à ces mêmes dirigeants qui ont signés l’option de vous faire souffrir… N’est ce pas qu’un vieil adage dit qu’un homme averti en vaut deux ! Il est vrai que nous sommes un peuple de prédilection, un peuple qui doit à Dieu toute sa confiance. Et ce Dieu s’est souvenu de vous peuple congolais, il vous instruit de ne pas plonger dans la confusion électoraliste parce que Lui-même a déjà préparé son OINT pour vous diriger. Que les dirigeants actuels semblent faire fi de Dieu pour vous conduire tout droit dans les malheurs et la malédiction, vous êtes prévenus mes très chers compatriotes.

Enfin, que le régime ne cherche pas à duper le peuple congolais. Car l’œuvre à laquelle ce régime s’attèle en ce moment n’est autre chose que de la haute trahison… Je vous demande instamment (avec insistance) de reculer Messieurs, Dames du Pouvoir Actuel au Congo. Franchement, il me manque des mots, je ne dirais pas que les Congolais ont beaucoup souffert mais qu’ils sont plutôt à l’agonie !!! Du premier au dernier Congolais, prenons courage pour reconnaître le mal qui nous ronge : l’occupation rwandaise. Je me répète en disant que non seulement en ce moment précis le Congo, mon pays est sous l’occupation rwandaise, mais aux yeux de tous les Congolais, ces rwandais ne se sentent pas gênés d’envahir le Congo. Comme qui dirait, nous sommes là, une façon de briser notre ligne de défense politique et psychologique !!! Quelle sale trahison ! C’en est trop ! Très chers compatriotes, je nous rappelle la déclaration du Dieu Créateur en brandissant la carte géographique de mon très cher pays qui ne doit être ni morcelé, ni divisé. Et comme je l’avais déclaré il y a quelques années, nous allons combattre les envahisseurs et tous les traîtres congolais qui leur sont alloués. Avec l’aide de l’Éternel Dieu je vous le jure nous allons stabiliser le Congo.

Bref, il est inconcevable pour le moment de vous précipiter vers les élections. La seule et unique solution pour le Congo, mon pays, c’est la transition. Prière nous épargner la honte devant les nations.

Président Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO

Comments are closed.