• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

LA COURONNE D’ÉPINE VOUS PARLE : LA TRIBUNE, MA LETTRE OUVERTE AU PEUPLE CONGOLAIS. « SOYEZ TÉMOINS ET ASSUMEZ-VOUS. »

By Yves Neyd
In À la une
octobre 8, 2023
0 Comments
470 Views

Moi, Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO, votre frère et esclave de l’Unique Créateur, par la grâce et la volonté de Dieu, je vous exhorte à la compassion et à l’amour pour ce pays, la République Démocratique du Congo, don et héritage que l’Éternel nous a exceptionnellement légué.

A la compassion et à l’amour parce que j’en suis arrivé à être sidéré et renversé de voir que tous les politiques dans mon pays, cherchent à m’ignorer ou à m’écarter de la gestion de ce patrimoine commun… Et pourquoi ?!?

Mes très chers compatriotes, laissez-moi adresser un mot à ces Dames et Sieurs, les Politiques en qui, avec tort sans raison, nous n’avons cessé d’investir un certain capital gratuit de confiance… En effet comment avez-vous fait, vous les Politiques, pour trouver qu’il n’y a que vous qui êtes propres à diriger ce pays sans MUKUNGUBILA ? Il faut et il est temps que je vous le dise : j’avoue que l’Éternel Dieu, le Créateur avait arrêté dans sa préséance qu’à un moment donné, c’est Lui-même qui prendrait les rênes de ce pays ! C’est ainsi et ici réunies toutes les raisons pour lesquelles j’interviens aujourd’hui… Bien que j’ai déjà eu à le dire lors de mes différentes déclarations et publications, en m’écartant moi MUKUNGUBILA, ce que vous ne savez pas, c’est que vous êtes en train de vous bloquer !!!        Parce que Dieu Créateur dans son dessein concernant le peuple congolais, je le répète, il devait obligatoirement prendre la responsabilité de diriger le Congo Lui-même. C’est dans cette optique qu’il avait choisi son Christ (MUKUNGUBILA), son OINT pour qu’il ait à s’occuper personnellement du peuple de sa prédilection (voir la carte sur le pavé des vestiges d’une historique Synagogue de Capernaüm).

Chers Compatriotes, je vous le certifie, Dieu a juré qu’il va décanter la situation confuse du Congo par son OINT MUKUNGUBILA. Je dis et je le redis, vous politiques, cessez de vouloir écarter MUKUNGUBILA ! Détrompez-vous, ce n’est pas en prenant le peuple congolais en otage, comme vous avez réussi à le faire jusqu’alors…, étant prouvé et établi que tous, sinon la majorité de vous tous qui êtes venus aux affaires, vous êtes étrangers et criminels. C’est du reste par les crises que vous avez eu la possibilité de brimer et d’écraser le peuple en le dirigeant par défi, pérennisant à jamais, avez-vous cru, sa souffrance… Je vous en supplie aujourd’hui chers Dames et Sieurs, les Politiques ayez pitié de ce peuple, en le laissant un tant soit peu libre; afin qu’il jouisse du privilège d’être dirigé par les autres dont MUKUNGUBILA.

Que ceux qui pendant trop longtemps ont contribué, sans considération, ni égard au malheur du peuple suivant le constat que je viens de faire, mettent en veilleuse leurs appétits, leur monopole et leur droit soi-disant de régner sur ce pays, pour ne pas trop irriter la colère de Dieu en continuant à contrecarrer ses voies…

Certains parmi vous se sont même octroyés l’adage d’usurper le « Ainsi dit le Seigneur », sachant bien qu’ils sont imposteurs n’ayant ni mandat, ni créance divins et donc scripturaires. Au lieu de vous limiter à la politique où votre méchanceté sans cœur et sans visage a plombé mes compatriotes des décennies durant, vous vous payez le luxe d’aller dans le jardin de l’Oint de Dieu sans une recommandation certifiée. Mais où étiez-vous quand MUKUNGUBILA faisait entendre la voix de la part de Dieu pour sauver le peuple du monde entier de l’hécatombe Corona ? Et ce n’est qu’un cas parmi une pluie d’autres que Dieu a permis que je vous donne en illustration. Je vous reviens mes très chers  compatriotes. Pour la énième fois, n’oubliez pas que je vous avais prévenus que seule la TRANSITION est l’unique solution pour nous dans ce pays ! Il ne peut en être autrement… Car sans nous voiler la face, en nous couvrant de toute forme d’hypocrisie coupable, l’ennemi rwandais a si scandaleusement infiltré nos institutions, nos forces armées, la police et les renseignements, bref toute la société à telle enseigne qu’organiser les élections dans ce contexte, c’est tout simplement arranger le lit de ceux qui nous tiennent en laisse pour que le malheur du peuple ne s’arrête point. Parce que le mal est connu, est-ce le courage politique ou l’aveu de faiblesse, le refus de se prendre en charge en tant que peuple d’exception de Dieu qui nous manquerait ? Certes qu’en s’implantant comme une pieuvre, l’infiltration a produit plusieurs Ramifications néfastes, mais une TRANSITION propre où la porte sera hermétiquement fermée à toute identité douteuse et associée nous donnera, à coup sûr, l’occasion d’organiser sereinement des élections qui assureront le Congo selon le dessein de Dieu. Je vous prends à témoin.

Sa Majesté Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO

Comments are closed.