• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Communiqué urgent du Cabinet de Sa Majesté Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO

By Yves Neyd
In À la une
avril 7, 2024
0 Comments
589 Views

Communiqué du 7 Avril 2024

Alerte Alerte Alerte 🚨 🚨 🚨 ‼️

Dans la nuit de samedi 06/04/24 au dimanche 07/04/24 Sa Majesté le Prophète Joseph Mukungubila a été violemment attaqué dans sa résidence de Johannesburg par une dizaine d’hommes très lourdement armés et non autrement identifiés. Ce groupe de criminels qui a clairement identifié le Prophète en l’appelant « pasteur » a violemment ligoté toute la famille de l’homme de Dieu proférant des menaces de mort en pointant l’arme sur la tempe avant d’emporter avec lui plusieurs objets de valeur ainsi que de l’argent. Le cabinet de Sa Majesté tient à dénoncer avec la dernière énergie cette agression violente qu’il qualifie  d’attaque clairement ciblée dans le but de neutraliser l’homme politique Joseph Mukungubila. 

Le cabinet tient par ailleurs à interpeler pour la énième fois le pouvoir de Kinshasa et plus particulièrement le président de la république Félix Antoine Tshisekedi pour qu’il mette tout en œuvre pour que le dossier du Prophète Mukungubila aboutisse enfin et qu’il puisse retourner dans son pays. Il est en effet incompréhensible pour tous les congolais de constater que Joseph Mukungubila reste bloqué en Afrique du Sud alors que le chef de l’état a signé, il y a plusieurs mois de cela, l’ordonnance qui lui rendait sa liberté de mouvement. La lourdeur administrative du gouvernement congolais et les atermoiements dans certains services de l’état sur ce dossier nous mènent vers le drame qu’on déplore aujourd’hui! Qui veut éliminer physiquement et politiquement Joseph Mukungubila ? À qui profite le crime ?!

Si l’homme politique congolais traîne encore à ce jour sur le sol sud-africain c’est parce que le gouvernement de Pretoria attend toujours d’être notifié officiellement par le gouvernement congolais sur la normalisation du dossier Mukungubila en l’occurrence sa totale liberté de mouvement de par l’ordonnance présidentielle n° 23/194 signée le 16 octobre 2023 par le chef de l’état Félix Tshisekedi. 

Le cabinet rappelle que c’est la deuxième fois que le prophète et sa famille sont violemment agressés dans sa résidence de Johannesburg. Un garde du corps avait été blessé par balle lors de cette précédente attaque et avait dû être acheminé à l’hôpital pour des soins. 

À l’heure où nous écrivons ce communiqué nous n’avons aucune nouvelle de Sa Majesté Mukungubila ni sa famille, c’est l’un des employés de maison qui a pu s’échapper qui a donné l’alerte. 

Nous interpellons les autorités sud-africaines sur leur responsabilité en matière de sécurité pour les demandeurs d’asile, notamment le prophète et sa famille. Nous interpellons également la communauté internationale, notamment les Nations Unies, et toutes les organisations internationales de défense des droits de l’homme face à la recrudescence de menaces et d’attaques envers le Prophète Mukungubila, sa famille et ses proches. Nous demandons que dès à présent, des mesures soient prises afin que le Prophète obtienne tous les documents nécessaires à sa sécurité et bénéficie d’une liberté de mouvement pour se mettre à l’abri des criminels qui le prennent pour cible.

Le cabinet invite tous les Congolais, de partout où ils se trouvent, à se mobiliser comme un seul homme pour réclamer aux autorités congolaises le retour immédiat de Joseph Mukungubila sur la terre de ses ancêtres. Il est temps que l’homme de Dieu qui a voué sans relâche toute sa vie à la cause congolaise puisse enfin trouver justice et consolation après autant d’épreuves que de drames successifs !

Le Cabinet de Sa Majesté Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO

Comments are closed.