• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Une Eglise à l’européenne ou l’Eglise du Dieu vivant ?

By Yves Neyd
In À la une
avril 22, 2019
0 Comments
497 Views
image_pdfimage_print

(Extrait du Journal “Forum des As” du 01-03 mars 1995)

Comment s’appelle votre Eglise ? Le nom de votre Eglise voulais-je dire ? Et celle de Jésus avec tous les apôtres, elle s’appelait comment ? “Hum, ça en tout cas je ne saurais le dire” (après réflexion) “Je crois que ça n’avait pas de nom”. Eh bien, je pense qu’on ferait mieux de ne pas la dénommer aujourd’hui. Pourquoi endurcir votre coeur mes chers frères. A qui voulez-vous plaire ?

Dans mes interventions télévisées, j’avais bel et bien éclairé tous sur ce point, Genèse 11 : 1-4. Bâtir et mettre un nom ce n’est plus l’église du Seigneur Jésus-Christ; ça devient Babylone, Genèse 11 :5-9. L’Eglise du Seigneur, c’est la maison de Dieu, 1 Timothée 3 : 14-15 et en tant que telle, ça ne doit pas porter un nom, à moins que tu veuilles en faire un bar, une boutique (magasin), restaurant, etc… Car une maison d’habitation, pour quelqu’un, ne peut jamais porter une étiquette. S’il t’arrivait à l’idée d’y faire exercer les activités commerciales en ce moment-là tu es obligé d’y mettre le nom pour attirer les clients et la différencier avec d’autres maisons de commerce ; ça c’est la logique même. Or, la maison de Dieu n’est pas une maison de commerce, c’est la maison de prière, Esaïe 56 :7.

Je ne dis pas un groupe de prière non, je dis : Une maison de prière pour tous les peuples. Sans limite. Pas pour le Zaïre seulement, ni pour le Congo, le Cameroun, le Canada ou la Belgique, non; pour tous les peuples de cette planète sans discrimination aucune ! Comprenez que vous qui quittez vos conducteurs pour former les groupes de prières, vous dérapez. Vous ne me direz pas que c’est parce que vous avez trouvé louche le comportement de vos conducteurs ; si cela est le cas, l’Ecriture vous dit d’appeler ce frère et lui faire voir sa faute, Matthieu 18 : 15-18 et puis continuer la marche (car on est des pèlerins sur cette terre). La plupart d’entre vous ne sont pas animés de bonnes intentions en formant tous ces groupuscules, mais c’est par cupidité, jalousie, haine. Car en quittant ton conducteur, tu te libères pour faire ton Babylone. Ainsi vous accomplissez ce que l’Ange a révélé à Daniel: l’abomination de la Désolation, Daniel 12 : 1,4. Vous venez de quitter un conducteur aveugle (car ne connaissant rien de la Vérité) et vous allez créer une autre Eglise qui tombera dans les mêmes erreurs que celles décelées dans votre ancienne Eglise. Ça ne finira jamais car vous êtes Errants, Amos 8 : 11-12 car c’est le Pasteur qui vous manque, Zacharie 10 : 2. Lorsque vous quittez ceux qui vous conduisent pour former le groupe de prière, l’esprit qui s’y manifeste est impur, je vais y revenir.

L’Eglise du Seigneur, disais-je, est l’habitation de Dieu. C’est-à-dire notre corps à nous les croyants, c’est le temple du Saint-Esprit 1 Corinthiens 6 : 19-20 ; 1 Corinthiens 3 : 16-17. C’est nous qui sommes ces pierres avec lesquelles Dieu construit sa maison, 1 Pierre 2 : 3-5. Chacun de nous en constitue une brique ou pierre et ensemble nous formons cette maison spirituelle, 1 Pierre 2 : 5 ; Ephésiens 2 : 20-22. C’est ça l’Eglise. Ce n’est pas un édifice en briques ou en pierres palpables. Non. Etienne explique de quelle façon Dieu avait répondu à David son bien-aimé qu’il serait inutile de s’en faire car lui (Dieu) n’habite jamais dans des maisons faites des mains d’hommes, Actes 7 : 44-50. Il y a lieu de comprendre ici que le temple élevé à Jérusalem n’était qu’un symbole. Raison pour laquelle Jésus n’y entrera que pour les enseigner (les Juifs) et même ses disciples ; par la suite, ils les (Juifs) suivaient dans leurs synagogues pour leur apporter la lumière sur l’Evangile et non pour se réunir avec eux. Point n’est besoin de vous répéter que les apôtres n’avaient pas construit (bâti) une quelconque église (chapelle, cathédrale, etc…) parce qu’ils avaient compris l’Evangile.

L’or (vérité) qu’on vous a présenté en Europe ou en Amérique (car c’est l’émanation de la confusion d’Europe) n’est pas le véritable or. Le drame est que vous voudriez que tout vienne de l’Europe. Raison pour laquelle vous vous reniez vous-mêmes en détruisant votre culture. Vous ne trouvez pas que c’est de la trahison ?

Comment un Africain peut-il accepter de se faire dominer par sa femme ? C’est la femme qui doit décider avant de faire quoi que ce soit dans la maison. Car, dit-on, nous ne sommes pas habitués à vivre comme des villageois qui veulent assujettir la femme comme s’il s’agissait d’une esclave. D’où l’émancipation de la femme. Car elle est l’égale de l’homme. Je peux vous dire en tant que Porte-Parole et Ambassadeur de Christ que la culture africaine émane de l’Ecriture, Genèse 3 : 16. L’Africain, de par sa nature, est un véritable adorateur de Dieu. Et l’homme blanc est venu tout saper pour vous assujettir à ses coutumes qui n’émanent pas de Dieu et aujourd’hui tu deviens efféminé sous prétexte d’être civilisé alors que l’Ecriture est claire en 1 Corinthiens 6 : 9-10. Un efféminé est un anathème, c’est-à-dire il n’a pas de raison d’attendre l’avènement du Seigneur. Il est exclu du Royaume de Dieu. Il n’est nulle part dans l’Ecriture où Dieu aurait demandé à un homme d’obéir à sa femme, mais par contre il est demandé à la femme d’obéir à son mari, 1 Timothée 2 : 11-14 ; 1 Pierre 3 : 1-6. Comprenez que la femme va jusqu’à appeler le mari “son seigneur”. Et c’est ça l’Africain. C’est ça le Juif. C’est ça l’Arabe. Ne vous complexez pas, croyez à la Parole de Dieu. Mes frères de l’Europe nous haïssent pour ça ! Ou c’est la Parole ou c’est rien (Bethaven, Bethoron). Si vous n’êtes pas capables de dominer sur vos femmes, Genèse 3 : 16, cessez de mentir au nom de Jésus. Vos femmes doivent vous obéir en tout, Ephésiens 5 : 22-24. Raison pour laquelle elles doivent se voiler. 1 Corinthiens 11 : 5-6, 7-10. La nature (mis à part la Parole de Dieu) ne vous enseigne-t-elle pas que c’est une honte pour l’homme de porter de longs cheveux ? Mais que c’est une gloire pour la femme d’en porter, 1 Corinthiens 11 : 14-15. Donc après la chute d’Adam, le Seigneur a exigé à la femme, quand elle prie ou prophétise, de mettre le voile comme marque de soumission, donc de l’autorité dont elle dépend, 1 Corinthiens 11 :10. Pour tordre la Parole, vos missionnaires blancs prient les têtes voilées alors que c’est interdit à l’homme de se voiler, 1 Corinthiens 11 : 4. Finalement c’est quoi ? Est-ce à ces gens-là que vous vous abreuvez ? Vous vous préparez la géhenne. Pire encore, ça c’est à la mode, ils vous obligent à mettre le costume avec la cravate pour bien prêcher. Car disent-ils, il faut être propre quand on se tient devant les gens. C’est ridicule ! D’abord, j’aimerais que vous puissiez rentrer en vous-mêmes et essayer de réfléchir sur le port de la cravate autour du cou. Est-ce Jésus qui a prêché avec ça ou ses disciples ? La cravate est une honte éternelle pour un Africain. C’est une idole vous imposée par l’homme blanc. Prenez alors cela pour une ceinture de chemise ! C’est une idole comme d’autres bijoux qu’on interdit à une chrétienne ou un chrétien. Vous devriez vous en débarrasser. En portant cela vous montrez à tous que vous ne dépendrez que de ces gens qui nous ont colonisés. Tu peux porter ton costume sans cravate, je crois que c’est beau.

Et s’il ne veulent pas nous recevoir sans qu’on ait porté la cravate, je crois en ce moment-là qu’ils piétinent le droit de l’homme que eux-mêmes prônent partout. Nous devrions avoir une communication réciproque pour le développement de l’homme sur cette terre. Comme vous venez de le remarquer, la Parole de Dieu appelle les Africains au recul. Dans un des discours du Chef de l’Etat zaïrois, il a parlé du recours à l’authenticité si je ne m’abuse. Effectivement, il vous fait le retour en arrière car les coutumes de nos frères de l’Europe vous placent dans l’engrenage qui pourrait vous empêcher à croire à la Vérité qu’est la Parole de Dieu.

Je ne vous dis pas de revenir aux idoles, mais au contraire de revoir votre culture ; car la plupart de vos coutumes proviennent de la Parole de Dieu. Nous avons les mêmes coutumes avec les Juifs, les Arabes. Demandez-vous d’où vient cette similitude ? Ça vient de la Bible. Bien sûr que dans vos coutumes, il y a des choses interdites par l’Ecriture. Vous devriez alors vous en défaire. Prenons l’exemple d’une soeur dont le mari n’est pas croyant, elle est tenue d’obéir à son mari en tout, Ephésiens 5 : 22-24. Sauf si ce dernier la pousse à renier la foi. Dans ce cas-là elle ne peut plus accepter.

Revenons au mot “Eglise” : pourquoi chercher à construire pour Dieu, alors que vous avez un modèle d’adoration dans ce que vous faisiez de par vos ancêtres quand vous ne connaissiez pas encore la véritable adoration du Dieu vivant. N’est-ce pas que vous vous cachiez avec votre idole dans le secret comme l’a dit Jésus, Matthieu 6 : 1. C’était une sorte de prière adressée à ton dieu (idole = statuette). C’est ton affaire privée. Quelqu’un ne pouvait venir t’imposer une autre manière d’adorer si ce n’est que celle te laissée par tes parents. Et tu n’avais pas non plus de comptes à rendre à qui que ce soit pour lui parler de la statuette afin qu’on puisse orienter la manière d’adorer ton dieu. Absolument pas ! Aujourd’hui, il en est de même avec les conducteurs européens et américains de qui vous voulez avoir des leçons concernant la Parole de Dieu. Ils veulent arranger l’Eglise à leur manière. Il est plus facile de détruire que de construire. Ils se sont façonnés une Eglise selon leur concept. A qui cela pourrait profiter ? Le Seigneur Jésus a dit en Matthieu 7 : 21-23. “Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, n’entreront pas tous dans le Royaume des cieux”. Donc il faut mettre en pratique les paroles du Seigneur pour être accepté dans le royaume, Matthieu 7 : 21-27.

Faire croire que Dieu est très bon car il peut fermer les yeux quand on pèche, vous vous trompez énormément.  C’est d’ailleurs pour cette raison que je vous ai conviés à la connaissance de ce Dieu Créateur, Proverbes 1 : 7 ; Psaumes 111 : 10. Il n’est pas le Père Noël, lui est ton Créateur et il aimerait que tu puisses le craindre, ta vie en dépend. Si tu le crains, tu pourras prolonger ta vie sur cette terre des vivants. Ce n’est pas une blague je suis sérieux. Beaucoup de gens dépensent des millions d’argent pour la protection de leur vie alors que ça s’acquiert facilement en Jésus-Christ. La peur de la mort, des maladies, nous provient du fait que nous voudrions vivre continuellement dans le péché et que si l’on accepte Dieu, on se verrait bloqué. Plus moyen de tricher, alors ça n’ira plus. Pourtant, la vie est belle quand on a Dieu. Car on est en sécurité. C’est pour cette raison que ces faux apôtres et faux pasteurs veulent à tout prix, prendre en otage les enfants de Dieu en leur offrant la facilité (mondanités : port de bijoux, tresse des cheveux, port des pantalons par les femmes, permission à la femme d’enseigner à l’église, etc…): “C’est dangereux de leur interdire cela, car elles risquent de déserter l’assemblée !”. A l’européenne: “autant les laisser continuer  à s’embellir, à arranger leurs corps. Après tout, les anges n’aiment pas la saleté. Ce sont ces sectes qui veulent rendre les gens sales…”

Mes chers frères, une fois pour toute, j’aimerais vous fixer sur ce terme “secte”. La secte signifie : “ensemble de personnes qui croient et suivent les préceptes d’une même doctrine”. C’est ainsi qu’on a traité de secte cette véritable Eglise du Seigneur Jésus-Christ à laquelle nous appartenons, Actes 24 : 5, 13-14. Si vous n’en faites pas partie, comprenez à quelle église vous appartenez ; puisque la vraie, on l’a traitée de secte et la vôtre on peut la classer dans quelle catégorie et quel groupe ? A la bête et au faux prophète, Apocalypse 16 : 13-14. Vous êtes là pour faire la guerre à l’Eternel Dieu des Armées et soyez en sûrs, vous serez écrasés ! La Victoire lui appartient. Les théâtres (les comédies) que vous avez faits en son nom doivent prendre fin. Vous ne devez plus fabriquer des statuettes de Jésus qui naît et meurt chaque année. Dieu est au Zaïre pour le dernier avertissement. Vous feriez mieux de vous faire connaître au ciel, Luc 10 : 17-20 et non pas sur la terre des hommes. Vous croyez avoir plein pouvoir sur cette terre de contrecarrer l’action divine ; pour la première fois parmi les nations, vous allez expérimenter la Puissance de Dieu, car il entend terminer l’oeuvre. Pourtant, je vous avais prévenus mais vous endurcissez vos coeurs. C’est dommage pour vous. C’est vraiment dommage que vous ayez opté pour la pérennité de l’oeuvre de l’impie. On ne doit pas se moquer de Dieu. Si vous étiez réellement des Serviteurs de Jésus-Christ, vous n’auriez pas dû vous liguer contre le Fils de l’Homme. Je ne prêche rien que la vérité ; pourquoi cela peut vous choquer ? Au lieu de rendre grâce à Dieu, vous vous érigez en ennemis de la vérité, Galates 4 : 16. Qui servez-vous ? Le Seigneur Jésus ou l’ennemi ? Car depuis que je me suis mis debout, ai-je déjà enseigné quelque chose qui puisse s’avérer contraire à la Vérité ? Et si je dis la Vérité en quoi cela pourrait vous choquer ? N’agissez pas comme les pharisiens, Jean 8 : 43-47. L’Eternel voudrait former la véritable Eglise et non cette piètre Eglise que vous nous avez amenée de l’Europe et de l’Amérique sans reflet de l’image du Christ. Pourtant le bonheur du Zaïre est lié à la Restauration de la Vérité.

Celui qui voudra dresser des embûches à ce message, comprenez bien que c’est l’ennemi de ce peuple déjà meurtri par la souffrance. Car, le bonheur nous viendra de Dieu et pas autrement. Mettons-nous alors au travail mais avant cela on doit se repentir et accepter le véritable Evangile selon qu’il est écrit. Laissez libre le peuple s’abreuver à la source d’eau vive. De vos églises formées selon le concept européen ou américain, le peuple a eu à expérimenter la fausseté dans toute son ampleur. Le moment est arrivé où il doit comparer le vrai du faux. Pourquoi ne pas soutenir votre frère quand il démontre d’une manière convaincante que nos frères d’outre-mer ne vous ont pas apporté le Véritable Evangile ? C’était de simples fables. Cela s’est prouvé. Car mon message c’est du jamais vu, du jamais entendu, Esaïe 52 : 13-15 ; 1 Corinthiens 2 : 6-10. C’est en cela qu’on doit reconnaître l’Envoyé de Dieu. Le message trouble parce qu’on vous avait enseigné des choses contraires à l’Ecriture. Examinez bien mes enseignements à la lumière des Ecrits Saints vous comprenez que c’est exact. Et d’ailleurs je suis très encouragé par mon peuple. Tous sont unanimes que le message est conforme à la Bible. D’où, la confiance du peuple zaïrois vis-à-vis de l’Homme de Dieu.

La Parole de Dieu n’est pas un jeu. Et l’Eglise n’est pas une boutique ou une caverne de voleurs. Soyez corrects. Soyez honnêtes et compatissants. Pendant tous ces siècles, nos frères d’Europe et d’Amérique ainsi que ceux d’Asie et d’Afrique se sont révélés les Véritables chercheurs de la Vérité mais Dieu, au travers son Fils Jésus, avait dit aux Juifs qu’on ne peut pas sonder (étudier) les écritures pour comprendre, mais par contre c’est Dieu qui doit vous les faire comprendre par son Envoyé, Jean 5 : 39-40 ; Esaïe 50 : 10-11; Matthieu 17 : 1-5. Il faut écouter son Envoyé. Quand le Serviteur travaille pour la conversion des gens c’est l’Eternel qui construit. Et cette maison ne peut en aucune façon être considérée comme l’oeuvre d’un homme, Actes 17 : 22-24. C’est la seule solution de pouvoir se réinsérer dans cette véritable Eglise du Seigneur Jésus-Christ. Effacez toutes vos dénominations et acceptez la pierre d’achoppement. Croyez-en cela, Romains 9 : 33 ; Esaïe 28 : 16.

Avant de terminer, il est indispensable que vous compreniez que l’apostasie devait arriver et que le Seigneur, allait restaurer la Parole par Son Envoyé. Ce dernier ne peut plus venir créer des églises, non. Le rôle qui est le sien est celui de rassembler tous les enfants de Dieu partout où ils se trouvent. Il ne faudrait pas lui demander de faire comme les autres. Les autres ont fait des maisons pour leurs activités commerciales, mais lui vient rechercher la fiancée de Christ (j’ai beaucoup à dire sur ce sujet). Si j’ai dit que ce n’est pas scripturaire de faire un groupe de prière et de le dénommer ou non, il en est de même de toutes ces chorales que nous trouvons à travers toutes les dénominations. L’Ecriture en reconnaît deux seulement. Il ne doit y avoir que deux Choeurs (Chorales) selon Cantique 7 : 1 (6:13 Darby). Ces deux choeurs ont des chefs ou conducteurs. Selon Néhémie 12 : 27-30, 31-37, 38-40 ; Esdras et Néhémie. Ces deux typifient les deux que vous voyez dans le témoignage de Jésus. Le temps ne me permet plus de rentrer en profondeur pour vous expliquer ces choses. Et ces deux choeurs doivent chanter le nouveau cantique, Esaïe 42 : 10. C’est la chanson (cantique) de l’Epouse. Tout chrétien est censé connaître ce cantique autrement tu n’appartiens pas à Christ, Apocalypse 14 : 1-3. Malheureusement pour vous, il s’avère que ce cantique ne vous a jamais été enseigné dans ces églises. Aujourd’hui, je suis disposé à vous l’enseigner si vous le permettez.

Bien que j’aie été long, je me dois de pouvoir vous signaler qu’ici je n’ai fait qu’effleurer certains points. Le moment venu je pourrai vous en parler profondément.

En conclusion : Bien-aimés frères et soeurs, vous devriez comprendre que l’Eglise est le corps du Christ, Colossiens 1 : 24. Et il n’y en a qu’un seul ; Ephésiens 4 : 4. Nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps, 1 Corinthiens 12 : 12-13. Comme la Parole de Dieu n’évolue pas mais elle demeure éternellement, 1 Pierre 1 : 22-25, ainsi nous devons garder l’Eglise telle qu’elle était au début afin de la présenter irrépréhensible lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ, 1 Thessaloniciens 5 : 23-24. Ça ne portera jamais un quelconque nom. Comme une femme porte le nom de son mari, ainsi l’Eglise reste l’Eglise du Seigneur. Si nos prédécesseurs n’ont pas eu l’idée de bâtir et ne se sont pas fait dénommer conformément à l’Ecriture, pourquoi le ferions-nous aujourd’hui ? Car nous avons été édifiés sur le fondement des prophètes et des apôtres de Jésus-Christ, lui-même étant la pierre angulaire. En lui tout l’édifice bien coordonné s’élève pour être un temple Saint dans le Seigneur, Ephésiens 2 : 20-22.

Que l’Eternel, notre Dieu vous ouvre l’entendement pour que vous puissiez lui obéir et qu’il déverse sur vous toutes les bénédictions selon ses promesses.

Prophète de l’Eternel

Paul MUKUNGUBILA

Comments are closed.