Un Signe, Une Mise en Demeure de Dieu à la classe politique !

Communiqué du 9 septembre 2018

L’émoi est si énorme et tétanisant que vous êtes très nombreux à ne cesser de m’appeler moi, l’enfant du Tanganyika, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph pour que je vous explique le Signe qui vient de se manifester dans les eaux du Lac qui m’a vu naître.

Vous avez plus que raison d’autant plus que de Uvira à Kalemie partout vous observez que les eaux du Lac sont devenues vertes, d’un vert encre semblable à celui de la CENI dans les bureaux de vote !!!

Je vous le disais déjà, il y a à peine quatre jours, dans mon précédent communiqué, et l’Eternel m’a prévenu il y a quarante-huit heures, l’annonçant qu’il me donnait Un Signe du Début de mon Temps, le Début du Temps de MUKUNGUBILA, la déclaration de la fin du monde tant redoutée par les impies.

Devrais-je ici rappeler comment au temps de Moïse Dieu changea les eaux du Nil en sang !?

Or les eaux du Nil et celles du Lac Tanganyika sont les mêmes eaux et que Moïse et MUKUNGUBILA, c’est une même lignée pure !!!

Pour votre gouverne le 13 juillet 2011, poussé par l’Esprit de l’Eternel, je suis allé toucher les eaux du Tanganyika, en une période connue où les pêcheurs ne pouvaient s’aventurer sur le Lac à cause des tourbillons provoqués par les vents « Mulula »…

Mais un journaliste de la radio Tanganyika m’ayant vu, déclara que malgré la période les vents ne souffleront pas parce que MUKUNGUBILA a touché les eaux…

Non seulement cela se passa ainsi, mieux les pêcheurs qui se ruèrent sur le Lac attrapèrent des poissons en si grande quantité qu’il y en eu même des hors-saison…

Mais pourquoi Dieu s’adresse-t-il particulièrement à la classe politique ?

C’est par cette classe politique qui s’est vendue en ignorant totalement la misère du peuple que Kanambe, le sanguinaire se trouve la force de continuer à ruiner le pays. Mais c’est fini, la colère de Dieu est sur eux.

 

Le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph




L’ultime SERMENT de l’ETERNEL sur la R.D.Congo !

Communiqué du 5 septembre 2018

Mes très chers compatriotes, sous ce titre, moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je tiens à attirer votre attention sur les phénomènes naturels ou surnaturels qui émaillent au point de troubler votre quotidien ces temps derniers…

Surtout comme ceux-ci vous surprennent sous la forme des visions, des rêves, des songes, des prédictions, des prophéties ou encore des manifestations dans le ciel, dans les eaux ou sur la terre. Néanmoins dans un cas comme dans un autre, vous n’en trouvez pas une explication ni scientifique, ni socialement plausible… Je voudrais tout de suite vous rassurer.

L’Eternel, le Dieu Créateur, Auteur de TOUT, donne explication à TOUT !

Que les réseaux sociaux publient par exemple la carte de la RDC qui aurait été vue dans le ciel de Boma ou la prophétie de l’Américain d’origine indienne Meltari en 1995 au Palais du Peuple, le tout en ce moment-ci, cela n’a qu’une seule explication : il s’agit du « Ainsi dit le Seigneur ».

En clair tout ceci veut dire que le rwandais Kanambe Hyppolite et ses frères qui depuis longtemps caressent le dessein de découper mon pays, la R.D.Congo en deux, n’entretiennent que des illusions.

Dieu le Créateur m’a juré que malgré tout ce qu’ils ont entrepris et fait (massacres, cannibalisme, tueries, viols, exploitation à outrance et détournement de nos richesses…), Dieu jure que leur projet ne réussira pas.

La carte dans les nuages de Boma ou sinon le fruit de son imagination relève de ce que l’Eternel veut montrer que le Congo demeurera INTACT.

Mieux l’Eternel Dieu Créateur vous envoie à vous, très chers compatriotes, un message très fort de votre libération. Car Dieu vous dit que Lui-même prend en charge la destinée de ce pays. C’est Lui et Lui Seul qui va régner sur la R.D.Congo par le biais de son Bien Aimé !

Il est plus que temps que Kanambe comprenne qu’il n’a plus de la légitimité ni de la constitution, ni d’hypothétiques élections… Lui et ses frères doivent et seront punis au même titre que tous les autres envahisseurs et imposteurs comme ce fut le cas pour les Allemands en France…

Vous, mes très chers compatriotes, même si vous vous êtes longtemps laissés berner par ce sanguinaire, surtout ceux des nôtres qui ont encouragé et accompagné ce génocidaire dans ses basses besognes, sachez tous que maintenant Dieu le Créateur vous ouvre les yeux et tous les sens pour que vous sachiez opportunément à quoi vous en tenir…

Le Président, MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph




L’INGRATITUDE ET L’IMPOSTURE DES SERVITEURS

Communiqué du 16 août 2018

Mes très chers compatriotes congolais, à l’occasion de cette date de commémoration de ma libération, MOI, LE PRÉSIDENT MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je vous fais parvenir ce message. Sous le régime de Laurent-Désiré Kabila, à l’instigation de cet étranger Kanambe chef d’état-major général des forces terrestres, j’avais été arrêté le 7 mars 1999 dans de grandes souffrances à Manono puis libéré à Kinshasa le 16 août 1999.

Aujourd’hui, j’ai la joie de vous prendre à témoin vous tous mes très chers compatriotes. Ma joie se justifie du fait que moins de 48 heures après que vous ayez massivement répondu à mon invitation à une journée de prière pour la « LIBÉRATION » de la République Démocratique du Congo, le 12 Août 2018, l’Eternel exauce entièrement ma requête.

En effet vous êtes certainement nombreux à avoir suivi comment l’Esprit de Dieu a parlé à travers distinctes déclarations faites dans les médias de Kinshasa par l’intermédiaire des non moins marquantes personnalités de l’espace confessionnel

congolais. Dans la bouche de l’Évêque Kankienza comme dans celle du Révérend Kinziamina, il n’a pas été autre chose que de la révélation de Dieu publiant « LA LIBÉRATION EFFECTIVE DU CONGO ». Qu’en l’intervalle d’à peine 48 heures l’Esprit de Dieu déverse sur eux et même sur des gens de toute condition, comme du reste je l’avais expressément demandé, chacun et tout le monde devait comprendre que l’Eternel exauçait publiquement son OINT pour la bénédiction intégrale du Congo.

Mais, ces Serviteurs au lieu de glorifier notre Dieu qui vient de répondre à la prière recommandée par son Oint Mukungubila Joseph au peuple congolais, commencent à demander à leurs auditeurs, étant fortement émerveillés par ce qu’ils ont vu et pour embrouiller le peuple, de préparer d’autres prières. Ces frères voudraient continuer à m’ignorer comme ils l’avaient déjà fait il y a quelques années en s’alignant de la manière que l’on sait.

Dites-moi, s’il vous plaît, si Dieu a publié « la libération du Congo » et montré quantité de bonnes choses qu’il a mises en chantier dans ce pays, la prière dite forte que Ces Serviteurs préconisent, c’est pourquoi ?

C’est pour que Dieu change sa décision, ou c’est par l’unique souci orgueilleux de ne pas reconnaître ce que Dieu fait à travers son OINT MUKUNGUBILA ? D’autant plus que quand Dieu leur a révélé la libération cela confirme les paroles du Président MUKUNGUBILA qu’effectivement le pays était sous occupation.

Faites attention chers compatriotes de ne plus attrister ce Dieu qui vient de vous révéler que incessamment Il accorde au peuple congolais son bonheur.

Le Président,

JOSEPH MUKUNGUBILA MUTOMBO




Incroyable mais vrai : la communauté internationale ayant reconnu l’occupation en RDC, demande à l’occupant d’organiser les élections. Est-ce pour élire les Rwandais ou les Congolais ?

Lettre Ouverte du 11 août 2018

Ma peine et mon désarroi à l’aune de ce que mon pays et mon peuple sont, par contrainte, en train de vivre en ce moment, m’oblige à vous adresser cette lettre ouverte à vous tous mes très chers compatriotes d’abord et aussi et surtout à la communauté internationale.

A vous mes très chers compatriotes parce que c’est vous qui, en tout état de cause, êtes des moutons de Panurge ou tout au moins considérés comme tels; vous êtes les consommateurs et les destinataires de toutes les manœuvres fomentées par l’occupation (l’invasion) dont mon pays est victime depuis un peu plus de vingt ans aujourd’hui…

Moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je vous le dis et vous certifie par la souplesse et par la puissance de l’Eternel Dieu, Propriétaire et Détenteur de tout pouvoir, que les élections que Kanambe vous annonce pour Décembre sont un « mirage » ! Elles ne se feront pas, elles n’auront pas lieu.

Tous les calculs maléfiques que ce laquais du régime de Kigali a mis en place pour alourdir vos souffrances et vous tenir indéfiniment en bride sont nuls, et seront désormais de nul effet !!!

Les cris de vos souffrances portées par le très lourd sacrifice, que Son OINT a enduré et payé, ont fait frémir, et fini par irriter la colère de l’Eternel.

Va-t-on, un seul instant, imaginer que l’Eternel se laissera refuser de placer Son OINT au pouvoir à l’échéance qu’il a Lui-même programmée ? C’est absolument malheureux que vous, mes très chers compatriotes, vous ne parveniez pas à lire à temps les signes du temps ! Un de vos frères est venu au nom de la démocratie et de la transparence censées donner un répondant et une assise politiques aux élections supposées : résultat, le Katanga a été, une fois de plus sous silence, mis à feu et à sang… Que des morts, que du sang sur les mains des envahisseurs et de leurs suppôts !!! Ne comprenez-vous pas comment la Communauté Internationale à laquelle je voudrais aussi dire un mot est tout aussi coupable que l’imposture avilissante de Kanambe dit Kabila ???

Chez vous Communauté Internationale, est-ce le langage qui a changé ou est-ce le partage des intérêts qui vous aveugle ? Car en un autre cas de figure je refuse de penser que ce soit le Rwanda qui vous fait peur !!! Non, vous savez parfaitement bien que les élections pour lesquelles vous endormez mon peuple n’ont rien d’un cycle électoral connu. Des cas d’occupation n’étant pas nouveaux, est-il besoin de vous rappeler que l’Allemagne fut chassée de la France par vous à travers les Américains, les Anglais et les Africains…

Si vous avez réussi à mettre fin au dictat de Saddam Hussein, de Mouammar Kadhafi, de Yahya Jammeh, aujourd’hui les richesses de mon pays vous préoccupent plus que nous-mêmes, les Congolais ?

Même quand on a bu la honte jusqu’à la lie, en dehors de la dignité, il reste la personnalité !

Rappelez-vous le Propriétaire de toutes les richesses c’est Dieu !

Moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je fus reçu au Siège de l’ANC officiellement, et au moment où je vous écris la Haute Cour de Justice Sud-Africaine s’est même substituée à Home Affairs pour me délivrer le droit légal de séjour…

Mais dites-moi à l’heure de la passation de pouvoir, à l’heure de la fin de l’occupation de mon pays, qu’est-ce que je fais ici ? Il n’est peut-être pas encore trop tard, ressaisissez-vous sinon la fin du monde annoncée par les oracles des Mayas en 2012, Dieu va la déclencher maintenant, sans délai ni préavis !!! Vous ne direz pas que vous l’ignoriez parce que même l’Abbé Shole de la CENCO l’avait dit au Conseil de Sécurité de l’ONU : le Congo est encore sous occupation. Cessez de fantasmer !!!

A vous mes très chers compatriotes, sachez que selon ce que l’Eternel a arrêté dans sa prescience, Il réclame aujourd’hui le POUVOIR qui lui revient de droit.

Aucun étranger ne succédera à l’imposteur Kanambe.

C’est en cette année 2018 que l’Eternel Dieu libère la République Démocratique du Congo.

Vous tous mes compatriotes, acceptez de vous soumettre à la volonté de l’Eternel : sans distinction de confession, ni de sexe, consacrez-vous toute la journée de ce dimanche 12 Août 2018 à la prière. Implorez la grâce de l’Eternel Dieu Créateur, c’est Lui, le Dieu Fidèle, Il ne vous abandonnera pas.

Tel est sa parole, je dis la vérité.

Le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph




Lettre ouverte du 26 mai 2018

Le mercredi 23 Mai 2018 l’humanité de tous les hommes de bon sens s’est peut-être réveillée sur son bon pied avant de se trouver face à une surprise à la fois curieuse et pénible ! En effet le Président de la France déclarait, sans ambages, qu’il soutenait, qu’il soutiendrait la candidature de la ministre rwandaise des affaires étrangères au poste de Secrétaire Général de la Francophonie… Même si l’histoire de la France n’est pas fondamentalement l’histoire de la Francophonie, il va de soi qu’en commun, le Français comme langue s’offre une belle audience dans l’hexagone, puissance mondiale et membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU, et dans tous les pays membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

C’est fort justement au niveau de l’incidence indiscutable qui cimente la coexistence entre la Francophonie et la France que révulsé, moi le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO JOSEPH, je m’insurge contre ces propos du Chef de l’Etat Français. Ma réaction s’inscrit dans la dénonciation de cette forme de cécité historique que M. Macron semble revendiquer au nom de je ne sais quelle ligne politique,que l’on pourrait considérer. Avant de nous demander si la position du Président français reflète un point de vue manifestant l’adhésion ne fusse que de la majorité de son peuple, ce qui est et restera loin d’être évident, constatons que ni les défenseurs des droits de l’homme, ni les démocrates, ni les chantres de la liberté et de l’indépendance, pour ne pas dire tous ceux qui respectent la souveraineté ou l’intangibilité des frontières nationales, personne n’admettrait qu’un ressortissant d’un pays qui a officiellement rejeté la langue française, tienne les rênes d’une organisation internationale qui plus est de la Francophonie !!! Laissez-moi vous annoncer que le Rwanda, parce que c’est de lui qu’il s’agit, s’est dans la foulée distingué en envahissant l’Est du territoire de mon pays dont il n’a pas arrêté de piller les richesses au prix des massacres, des tueries, de la coulée ininterrompue du sang de mon peuple et en commettant des viols continuellement perpétrés sur nos mamans, nos femmes et nos filles…

Je me dois surtout de vous ouvrir l’entendement, sinon de vous rappeler que si similitudes il y a entre la France et le Rwanda, c’est peut-être la volonté de M. Macron et non celle du peuple français, de contribuer à la légitimation du pouvoir d’occupation que Kigali a investi dans mon pays depuis bientôt deux décennies !!! Je vous certifie, l’âme en souffrance, que l’agenda mal caché par l’homme qui, le temps d’un instant, a fait rêver les français, est en passe d’être publiquement et totalement dévoilé. Car, voyez-vous, le Rwanda dont il porte la candidature, est un pays officiellement anglophone ; un pays dans lequel il n’y a pas de représentation diplomatique française et où la maison de la France a été méchamment détruite sur ordre du même Kagame… Je vous affirme que le défi que M. Macron pense relever en voulant participer masqué à l’hypothèque de la RD-Congo, aura vite fait de se retourner contre lui-même et de sonner son désaveu par le peuple français !

Je suis davantage sidéré de voir que M. Macron serait le seul Président français qui oublierait les atroces et dures péripéties que son peuple a subies et traversées durant l’occupation allemande, ainsi que tout le rôle déterminant joué par la résistance… Je dis que le Président français se convainque aujourd’hui plus que jamais que le peuple sortira vainqueur en résistant bec et ongles à occupation rwandaise quelques soient les soutiens.

D’aucuns se demanderaient encore pourquoi je m’acharne à prendre à partie la Communauté Internationale ? Dans le cas qui nous concerne ici, l’organisation Internationale de la Francophonie représente un poids non négligeable pour les décideurs membres de cette Communauté-là. En son temps les discours et autres prises de position de cette Communauté Internationale, du Conseil de Sécurité de l’ONU et même de l’OIF se recoupaient et se croisaient suivant un tempo réglé d’avance… Entre Dakar et Kinshasa les tympans des peuples francophones ne furent-ils pas caressés par la levée de boucliers rappelant à l’ordre tous les massacreurs de la loi fondamentale, tous les anti-alternance démocratique ainsi que contre toutes les velléités de dictature ? Quand bien même un certain Abdou Diouf, pour des intérêts obscurs, avait cru bon d’inviter Mr. Paul Kagame, je ne m’étais pas tu !!! Comment et pourquoi quelqu’un, quel qu’il soit, devrait-il ignorer la taille et le poids de la RD-Congo au sein de la famille francophone ? Je l’avais rappelé à M. Abdou Diouf et pour dissiper toute confusion qu’entretiendrait le Président français, je le reprécise encore aujourd’hui !

La colère qui embrase mes entrailles s’est enflammée lorsque j’ai appris que le rwandais Kanambe, fort du changement de la Constitution de la RDC aurait trouvé le créneau pour continuer à régner sur les congolais… Que M.Kanambe, alias Kabila Joseph sache une chose : la constitution de la RD-Congo ne le concerne pas, elle ne l’engage point pour la bonne et simple raison qu’il n’est pas congolais !!! Ta place est chez-toi au Rwanda, si tu t’entêtes, tu seras arrêté, tu seras châtié par l’Éternel. Que tu t’accroches à tes fétiches et à tes hypothétiques soutiens, tiens-bon pour que tu sois, sous peu, témoin du châtiment que l’Eternel Dieu qui m’a envoyé va abattre sur toi. Étranger à la conscience troublée par le sang de mon peuple que tu as bu, par la chair de mes frères que tu as mangée, voici incessamment l’Eternel Dieu qui avait choisi Israël, le même Éternel Dieu qui a choisi le Congo te frappe !

Je ne mens pas, je te dis la VÉRITÉ.

Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph




Communiqué du 25 avril 2018

Le Bureau du Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph s’érige en lanceur d’alerte pour focaliser l’attention de la Communauté Internationale sur le drame, un de plus, que Monsieur Kanambe Hyppolite est en train de perpétrer en ce moment dans les villages de Lwala, Beya, Konga en direction de Kisala, le grand village fief du Président Mukungubila.

Acculé, mis dos au mur et contraint de l’intérieur comme à l’extérieur à céder le pouvoir à une transition susceptible d’offrir toutes les garanties de réorganisation du pouvoir de l’ Etat en République Démocratique du Congo, le rwandais n’a trouvé d’autre ressource que de procéder par des actes de banditisme pour susciter des troubles civiles ou faire croire à une insurrection populaire afin d’instaurer un état de guerre ! Ici il vient de lancer une horde de pygmées, recrutés pour la plupart à Nyunzu, à l’assaut des villages ci-haut cités. Stratégie et actes de grand banditisme : pour rappel, ils avaient brûlé des dépôts de carburant, incendié des véhicules et des bus privés de transport en commun, et brûlant les maisons et autres cases d’habitation à Kisala. Voilà encore Monsieur Kanambe qui projette d’attaquer à nouveau tous ces villages aux alentours de Kisala, contraignant ainsi les populations bantou, parents du Président Mukungubila, à fuire devant cette furie pour se réfugier au grand village de Kisala que le Président oeuvre et ambitionne de moderniser.

L’objectif affiché du rwandais Kanambe, c’est disons-le clairement de décourager son ennemi numéro un, le couper totalement de sa base naturelle, ce seul homme qu’il n’a su ni acheter, ni vaincre par la force, les tribunaux, l’imposture, ni par tout autre moyen humain…

Messieurs de la Communauté Internationale ne dites pas que nous ne vous avons pas avertis ! Il fait monter la peur au sein de toute cette population quasiment en état de siège dans Kisala avant d’en ordonner le massacre ! La situation ne présage d’aucun doute possible, étant donné que le recours à la police et à l’armée du côté de Kabalo, osé par cette population regroupée à Kisala, qui pour ce faire a procédé à une cotisation des fonds pour la prise en charge des agents de l’ordre qui viendraient la sécuriser.

Cette démarche n’a eu aucun écho parce que dans l’entre-temps Monsieur Kanambe avait déjà pris des dispositions pour dissuader les policiers et les militaires d’aller s’exposer « inutilement » dixit le rwandais dans brasier de Kisala !

On pourrait croire à un acte isolé, mais les faits sont têtus ; en même temps que le drame des populations parentes du Président Mukungubila se déroule dans un silence de cathédrale à Kisala, au même moment des faux prisonniers tutsis sont déversés à la prison de Ndolo !

Rappelez-vous que c’est dans cette prison que sont enfermés un nombre important des disciples du Président. La question qu’il sied de se poser est celle de savoir si les tutsis ne sont pas venus là pour exécuter la sentence que le Ministère Public n’a pas réussi à convaincre le jury de faire subir à ces hommes qui croient au dessein providentiel du Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph pour la R.D.C.

Mieux vaut tard que jamais, Kanambe tu es FINI.

Bureau du Président Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO