Le destin du peuple congolais

Nous remercions Dieu pour ce message qui est en train de circuler sur internet, donné par notre compatriote Israël MUSIMWA BISHARWA.

Néanmoins, nous aimerions compléter notre compatriote sur quelques points.

Effectivement, la complexité du message politique concernant notre pays le Congo, c’est au niveau de cet enlèvement auquel fait allusion notre frère, car cela impose que ce chef qui dirige le Congo puisse comprendre les enjeux de cette préparation de l’épouse pour l’enlèvement.

Tous nos frères appartenant aux différentes confessions religieuses sur toute la planète, et notamment les concernés qui ne sont autres que nos compatriotes congolais, sont soumis à endurer une souffrance cruelle comme l’avait déclaré ou regretté le Pape qui disait: «Dieu a fait de nous responsables et intendants pour gérer la planète, malheureusement on a failli à nos responsabilités. Voilà la raison d’être de certains mouvements provoqués par l’Eternel dont Corona.»

Comme je disais, la complexité vient du fait qu’il s’agit de préparer à Dieu son épouse pour l’enlèvement. Nous vous supplions, chers frères, de ne pas prendre à la légère la préparation de l’épouse à l’enlèvement.

Comme Paul et les autres apôtres n’avaient cessé de le déclarer que la tâche qu’ils avaient c’est celle de préparer cette épouse sans tache ni ride, immaculée.

Comprenez directement qu’il ne s’agit pas de l’œuvre qui pourrait être faite par les églises aujourd’hui.

Mais je demanderais que tous nos frères appartenant aux confessions religieuses se mettent comme un seul homme dans la prière très intense, très intense à la manière de Daniel avec ses amis, priez pour l’Homme de Dieu qui lui, a justement cette charge, non seulement de conduire les Congolais c’est-à-dire diriger ce deuxième chœur qu’est le Congo, mais enseigner les Congolais qui sont prêts à pouvoir aller dans cette grande mission d’évangélisation dans le monde entier. C’est ça la mission qu’a le deuxième chœur qui n’est autre que le Congo selon l’Oint de l’Eternel Mukungubila. N’est-ce pas il y a quelques jours, si pas deux semaines ou trois semaines que nos frères les Kimbanguistes à partir de NKamba, ont envoyé le message à la prison de Ndolo pour alerter les frères que Dieu venait de préciser que NLONGI qui veut dire maître ou enseignant était déjà debout et son nom c’est Mukungubila.

Lorsque l’Homme de Dieu avait écrit à la communauté internationale, il leur avait dit que ce n’est plus possible de proposer les dirigeants à la tête du pays, le Congo, parce que Dieu s’est déjà choisi son Serviteur, l’Oint de l’Eternel qui doit se mettre au travail en tant que chef du peuple congolais pour préparer tous les serviteurs qui œuvrent dans des églises, leur donner les enseignements selon la saine doctrine afin de leur permettre d’aller apporter l’évangile du royaume dans le monde entier.

Cela dit, il n’est pas permis qu’il y ait des enseignements de complaisance, ni de tolérance. Par contre, c’est la vérité rien que la vérité qui doit être enseignée scrupuleusement.

Je dis bien, je le répète, seul le Christ, que Dieu a suscité aujourd’hui, a ces capacités de préparer l’épouse, lui seul comprend le mystère. C’est lui le NLONGI en Kikongo.

Je dis, je le répète à vous, tous les compatriotes, vous qui vous considérez comme des serviteurs de Dieu, je vous appelle tous à pouvoir vous humilier et accepter de vous prosterner devant Dieu dans des intenses prières pour que l’Eternel Dieu nous fixe dans ce temps qu’il s’est lui-même approprié.

Le peuple congolais s’il continue à souffrir aujourd’hui c’est parce que: en étant intendants ou dirigeants, on manque l’humilité et l’amour de comprendre comme le Pape, qui a dit que ç’aurait été mieux de réorienter notre foi et surtout qu’on puisse s’en remettre à Christ qui est l’ayant droit de toutes ces choses. C’est lui seul qui détient le puissant message que l’on doit apporter au monde entier et c’est lui qui détient les secrets de la puissance de l’économie qui doit intervenir sur notre pays, le Congo.

Le fait tout simplement d’avoir été choisis par le Dieu Créateur, chers compatriotes congolais, chers frères, le conseil que je peux vous donner en bref c’est de vous accaparer de cette prophétie vous concernant dans ce deuxième réveil.

Veuillez vous référer à la carte du Congo apparue à Capernaüm. Vous n’êtes pas Israël d’Afrique mais vous êtes tout simplement Congolais, du deuxième chœur, Matthieu 21:43, «une autre Nation, pas Israël, mais Congo» et j’ajoute, ayez tous l’humilité de vous rassembler autour de l’Homme de Dieu pour être enseignés, parce que le monde entier nous attend.

Dire que « je suis congolais mais je ne suis pas chrétien » ou tout simplement « je ne m’intéresse pas aux choses de Dieu », que cela puisse dorénavant constituer un tabou.

Vous êtes tous congolais, obligés de vous accaparer du Christ comme étant votre chef.

C’est la raison pour laquelle, chrétien ou pas chrétien, nous nous devons tous de pouvoir nous mettre à genoux et implorer le Dieu créateur de mettre fin à cette souffrance et réclamer que Christ puisse régner sur le Congo.

Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph




Deuxième message de Dieu au monde entier (suite)

Message de Dieu à la planète

 

Message du 22 Avril 2020

Chers frères et soeurs du monde entier, vous tous occupants de ces terres entourées des eaux, mes contemporains,

Soyez attentifs au son de cette trompette sur les montagnes de Kalemie, sources du Nil (lac Tanganyika) en RDC selon Esaïe 18:3. Le Dieu Créateur vient une fois de plus d’attirer mon attention sur le discours prononcé par le Pape François à cette occasion de l’anniversaire de la journée mondiale de la Terre, déclarée le 22 Avril 1970. C’est Dieu qui vient de nous rappeler par la bouche du Pape François, que nous totalisons exactement cinquante années de 1970 à 2020 (Lévitiques 25:8-12). En toute humilité, s’adressant aux gouvernants, aux dirigeants de ce monde que l’Eternel Dieu vient de frapper par la plaie du Coronavirus, le Pape François vient de faire comprendre aux responsables qui dirigent ce monde, qu’ils ont failli. Car ils n’ont pas su diriger avec justice et équité. Les faibles se sont sentis lésés dans leurs droits pendant tous ces règnes. Voici les propos du Pape François : “A cause de notre égoïsme, nous avons failli à notre responsabilité de gardiens et d’intendants de la Terre. Nous l’avons polluée et pillée, en mettant en danger notre propre vie. Un péché contre la Terre, contre notre prochain, en définitive, contre le Créateur. C’est pour cela que différents mouvements internationaux et locaux se sont formés pour réveiller les consciences. Comme la tragique pandémie du Coronavirus est en train de le démontrer, c’est seulement ensemble et en nous occupant des plus faibles que nous pouvons vaincre les défis mondiaux”.

Très chers frères et soeurs, vous qui êtes mes contemporains, c’est exactement là selon les propos du Pape François, toutes les raisons de la frappe de Dieu par Coronavirus. Dieu lui-même s’adressant à moi me dit : “je vais frapper le monde par la tempête Mukungubila, il y aura beaucoup de morts; dis à tous ceux qui croient en moi qu’ils puissent tous se couvrir du voile (cela signifie obéir strictement à la véritable parole de Dieu), et que chacun puisse se ceindre de la ceinture qui s’appelle Mukungubila (cela veut dire être dans la vérité, se baigner dans la vérité qu’enseigne Mukungubila)”. Dieu continue : “ce sera là le seul moyen de se sauver de cette terrible tempête (Coronavirus)”. Corona, l’expression d’origine latine, signifie tout simplement Couronne. Pourquoi alors choisir ce terme ? Il s’agit bel et bien de la Couronne réclamant la royauté. Ainsi donc, Dieu frappe le monde en leur faisant comprendre que vous avez mal géré la Terre. Or le Congo, c’est la Terre mère ou plutôt la Mère de toutes les terres qui couvrent la planète donc terres occupées par les hommes. Rappelez-vous, dans mes multiples interventions, j’ai toujours dit : “La paix du monde entier dépend de la paix du Congo. Si vous ne voulez pas laisser le Congo en paix, le monde entier sera en ébullition de désordre”.

Sachez tous que les yeux de l’Eternel Dieu (Yahweh), le Créateur, sont sur le Congo que le monde entier est en train de faire souffrir… Raison pour laquelle mon intervention aujourd’hui est celle de pouvoir faire comprendre à tous ,que cette nation congolaise ne s’est pas choisie elle-même aux yeux de l’Eternel ! Le choix de cette nation (Matthieu 21:43) vient de l’Eternel Dieu lui-même car dans sa PRESCIENCE, il avait choisi ce peuple et ces terres (pays) comme pays de prédilection. Que toute la Terre comprenne aujourd’hui la raison pour laquelle la carte géographique du Congo a été vue à Capernaüm en Israël. C’est le Dieu Créateur qui a voulu faire comprendre au monde entier, notamment à Israël, que ce pays-là était dans le choix de Dieu (a été choisi par Dieu). C’est avec raison que le Vatican avait annoncé par le prêtre que le Christ était déjà là en RDC (terre de prédilection).

Tous les véritables voyants savent cela et ils sont au courant de l’événement. Comprenez maintenant pourquoi Dieu veut diriger lui-même ces terres (ce pays de prédilection). Il tient à tout prix à rétablir la justice et l’équité (voir Schilo, l’homme de paix) et préparer tous ses enfants, au travers le monde, à l’enlèvement. Il y a des témoins comme ce frère américain David Wilkerson, Mikhaïl Gorbatchev (ancien président de l’URSS)… Le Christ noir, Cyrus selon Esaïe 45:1, cet homme revêtu de puissance divine (Zacharie 4:1-6), est le seul homme par qui les terres congolaises pourraient être restaurées, ces terres par lesquelles l’Eternel Dieu notre Créateur pourrait pacifier toute la planète. Il est de toute évidence que vous comprenez tous que cet homme est revêtu du pouvoir divin. D’où Coronavirus est venu réclamer le pouvoir de Dieu sur Terre. C’est le règne de Christ, selon 1 Corinthiens 15:24-25, pour que la libération du peuple soit déclarée sur Terre (Psaumes 2:1-7, 8-12). Je ne dirais pas assez, en toute franchise, que les propos du Pape François me confortent énormément en cette occasion de l’anniversaire de la journée mondiale de la Terre, déclarée en 1970. Dieu dit : “Bonne année Mukungubila, bonne année”. Comme nous sommes arrivés en cette année du jubilée, c’est l’année de l’Eternel lui-même, l’année de sa libération. Que l’Eternel accorde cette phrase de bénédiction à tous mes contemporains qui acceptent de croire en lui et de demeurer dans sa vérité. Que cette année 2020 que Dieu a dédiée à son Fils puisse, de par notre compréhension, faire découvrir ce Christ parmi les Gentils en RDC. Que cette phrase puisse bénir tous mes frères et soeurs de toute la planète.

Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO

Prophète de l’Eternel




Message de Dieu pour le monde entier

Carte RDC à Capernaüm en Israël

Carte RDC à Capernaüm en Israël

Mes chers frères et soeurs, vous tous habitants du monde, habitants de la Terre, 

Nous sommes tous attaqués aujourd’hui par ce que vous appelez Coronavirus (Covid-19). Cette plaie c’est la véritable frappe de Dieu en très grande colère, comme du temps de Moïse en Egypte. Moïse dit à Pharaon : “Accorde au peuple d’Israël la liberté d’aller adorer son Dieu”. Malheureusement cette demande fut refusée. Mais au final, bien sûr Dieu finit par s’imposer. Israël aujourd’hui comme vous le savez est bien constitué, et il est très bien installé. Depuis quelques années, Dieu a fait apparaître sur le parvis d’une synagogue à Capharnaüm en Israël, la carte géographique du Congo. Ce Congo qui constitue la deuxième mission de Dieu ou son deuxième choeur après Israël qui est le premier choeur. Les ennemis de Dieu, les ennemis du plan de Dieu, en endurcissant leur coeur, n’ont pas daigné en faire cas. Au lieu de faire le bruit, annoncer cet événement glorieux autour de ce signe prodigieux concernant le Congo, ils ont opté de le cacher, de taire cette grande manifestation de la grâce que Dieu annonçait pour les Gentils. Malgré toute cette méchanceté de l’homme, Dieu va révéler à partir du Vatican par les prêtres catholiques que Christ était déjà au milieu des hommes, sur la Terre, là au centre de l’Afrique. Est-ce que cette nouvelle avait plu au monde ?! Ce prêtre catholique qui venait de révéler que Christ était déjà sur Terre ajoutera en donnant ces précisions : “il est déjà au Congo, il vit avec vous les hommes, il marche avec vous, il parle avec vous, il mange avec vous et il vit avec vous de manière très simple à telle enseigne qu’il vous serait difficile de le reconnaître comme étant le Messie (Christ)”.

Ces indications et déclarations terribles ne devraient-elle pas réveiller le monde que nous sommes si nous avons toujours prétendu avoir la crainte de Dieu et l’amour de Christ ? Est-ce que réellement le monde, allait-il continuer à vaquer à ses occupations sans vouloir courir vers la RDC pour découvrir ce Christ-là comme l’avaient fait les mages à l’époque de Jésus ?! Il est pourtant clairement indiqué dans l’Écriture que c’est de Juda que devait apparaître ce roi là (Genèse 49:9-10). Permettez que je puisse vous recommander de lire attentivement ce verset que je viens de vous donner. Ce passage indique deux temps : il y a le Roi qui vient de Juda qui n’est autre que Jésus et l’Écriture dit que le sceptre du royaume ne quittera pas Juda jusqu’à ce qu’apparaisse le Schilo qui signifie l’homme de paix (le pacificateur, Islam, le pacifique). Toutes les prophéties que l’Eternel Dieu donne au monde, nous font comprendre que le monde est en train d’attendre cet homme mais malheureusement comme du temps de Jésus, les Juifs n’avaient pas reconnu la venue de Christ en la personne de Jésus. Comme on dit, l’homme qu’on attendait, à son arrivée, personne n’a su le recevoir ni l’accueillir, par contre l’homme (Schilo) a été pris pour ennemi et pourtant comme je le disais, cet homme noir au milieu de l’Afrique est la clé même de la paix dont a besoin le monde entier. 

Comme Dieu est en courroux, cet homme noir est le seul homme revêtu de ce pouvoir de calmer sinon de stopper cette terrible tempête qui vient d’endeuiller toute la planète. Dans le cas de toute maladie naturelle, il n’est pas très prudent de se précipiter à soigner les malades sans diagnostiquer les causes. Car une maladie bien diagnostiquée pourrait avoir la chance d’être efficacement guérie. Ceci dit, je fais la remarque, en tant que Prophète de l’Eternel, en donnant le conseil à tous mes frères serviteurs de Dieu que : cette terrible tempête, nous venons tous de la remarquer, comme étant une véritable tempête et non pas comme une simple maladie naturelle. Je le dis et le répète, j’ai été très conforté par la prière du Pape François, au lieu de considérer ce fléau ou cette peste comme étant une simple maladie qui pourrait être comptée parmi les maladies que notre Seigneur Jésus avait guéries, le Pape François a découvert que c’était un vent impétueux qu’un humain ne pouvait pas maîtriser. J’ai beaucoup apprécié cela. Vous-mêmes êtes témoins de mon intervention immédiate après sa prière. Raison pour laquelle j’ai dit, il y a quelques mois ou une année, que l’Eternel Dieu a pu révéler ce vent impétueux à moi, votre frère. Dieu m’a même donné le nom de la tempête. N’est-ce pas vous les scientifiques, vous avez toujours donné beaucoup de noms aux tempêtes que vous annonciez, par exemple Katrina, Erika ou Rita. De la même façon, Coronavirus, de par le nom, c’est une couronne qui réclame le pouvoir de Dieu. Quand le nom m’a été révélé, je n’ai pas voulu donner cela au monde. La remarque, le conseil à donner à tous mes frères serviteurs : aucun d’entre vous n’est capable de taire ce vent (la tempête). Je suis dans l’obligation de vous expliquer quelque chose. Soyez attentifs. Vous vous êtes habitués à utiliser le verset 2 Chroniques 7:14. “Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie et cherche ma face et s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays”. Et l’Eternel qui ajoute (au verset 15) : “Mes yeux seront ouverts désormais, et mes oreilles seront attentives à la prière faite en ce lieu”.

Comprenons tous que pour faire la prière qui puisse être entendue, exaucée par le Dieu Créateur, il fallait nécessairement aller dans ce temple construit par Salomon, fils de David, pas autrement. De là, il fallait donc découvrir la voie par laquelle Dieu pourrait accepter d’ouvrir ses yeux et ses oreilles. Or c’est par le Christ seulement que Dieu pourrait entendre la prière de tout Chrétien. Et le Messie ou Oint (Christ), il n’y en a que deux. Si nous lisons Apocalypse 11:1-4, cela nous renvoie à Zacharie 4:1-6, 11-14. On nous décrit ici Moïse et Elie, ce sont eux qui représentent les deux Christs c’est-à-dire Moïse le type de Jésus qui a construit le temple, c’est lui qui a construit le tabernacle et a instruit le peuple. A son départ, le peuple rétrograde et Dieu se voit dans l’obligation de lui envoyer le Prophète Elie qui ne va plus reconstruire le temple ou le tabernacle mais il va dresser un autel, le rétablir en dehors du temple, c’est ce qui s’appelle plan de la rédemption. C’est l’image de Jésus dans Moïse et lorsque le peuple rétrograde, lorsque le peuple oublie c’est alors que l’Eternel Dieu envoie Elie pour rétablir. Cette oeuvre d’Elie s’appelle la restauration. Les ministères de ces deux Prophètes, Moïse et Elie, marquent les deux temps différents dans le plan de la rédemption. Moïse, c’est le Christ Jésus qui commence comme agneau du matin et après que le peuple aura oublié la véritable parole, Dieu envoie maintenant Elie pour rappeler et restaurer (Actes 3: 19-21).

Chers frères et soeurs, vous habitants du monde, habitants de la Terre, vous qui êtes mes contemporains, c’est de tout coeur que j’ai voulu vous aider, ayant tous souffert de cette pandémie qui n’est autre que la plaie par laquelle l’Eternel a frappé toute la planète. Le seul moyen de pouvoir être sauvé c’est de crier le nom du Seigneur, le réveiller comme l’avaient fait les apôtres dans la barque avec Jésus. Or cela ne peut être possible que si nous croyons de tout coeur et si nous avons la révélation de cet homme que Dieu nous a envoyé pour nous sauver. Regardez bien Matthieu et lisez attentivement Matthieu 16: 13-20. Jésus, cet homme de Nazareth, pose la question à ses disciples : “Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l’homme ? Ils répondirent : Les uns disent que tu es Jean-Baptiste; les autres, Elie; les autres, Jérémie, ou l’un des prophètes. Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. Alors il recommanda aux disciples de ne dire à personne qu’il était le Christ”. Chers frères, c’est ce que disait le prêtre catholique à partir du Vatican : il vit, il marche et il parle avec vous de manière très simple à telle enseigne qu’il vous serait difficile de le reconnaître. Raison pour laquelle, je termine avec Matthieu 17: 1-7. Jésus dit à ses disciples : “Que votre coeur ne se trouble point, croyez en Dieu et croyez en moi” dans Jean 14: 1, 4-6. Il est pratiquement impossible à tout serviteur d’espérer arrêter l’élan de Coronavirus si nous ne parvenons pas à avoir la révélation de ce nom qui nous ouvre la voie permettant à Dieu le Père d’ouvrir ses yeux et ses oreilles afin qu’il puisse exaucer nos prières, c’est impossible. Chers frères et soeurs, comme l’indique Esaïe 18: 3, courez, allez découvrir le Christ qui vous a été signalé sur cette terre mère de toute la planète qu’est le Congo.

Prophète de l’Eternel

Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO




Message de Dieu pour toute la planète

Message de Dieu à la planèteMessage du 28 Mars 2020

Chers frères et sœurs,
Vous qui avez été destinés à pouvoir vivre dans mon temps, c’est à dire mes contemporains.
Je suis très conforté par les termes que vient d’utiliser le Pape François dans sa prière. Je cite : « Cette tempête nous a tous démasqués pour que nous comprenions que nous sommes tous vulnérables et que nous ne sommes pas autosuffisants ». Comprenez que ces termes utilisés par le Pape dans sa prière, il les tire de Marc 4 en se référant à la tempête qui avait fait paniquer les apôtres alors qu’ils étaient tous dans la même barque avec Jésus notre Seigneur.
Cette prière du Pape est faite dans les circonstances que vous connaissez parce que toute la planète se retrouve dans les conditions déplorables. Donc c’est la prière faite suite à la Pandémie qui secoue toute la planète. Le Pape nous fait comprendre dans sa prière, de manière claire que cette maladie que les autres voudraient considérer comme étant une maladie naturelle, en proposant même certains produits pharmaceutiques dont la Chloroquine, au lieu de comprendre que c’est un fléau que l’Eternel Dieu vient d’utiliser comme plaie en frappant le monde comme du temps de Moïse.
Comme je le disais tout au début que je suis très très conforté par ces termes du Pape qui ajoute, je cite : « Nous devons réorienter notre foi ». Pourquoi réorienter la foi !? Parce que le monde qui est contemporain au Prophète Joseph MUKUNGUBILA s’est détaché des racines. Parce que le Pape va renchérir en disant : “Nous nous sommes détachés de nos racines, c’est à dire de nos anciens”.
Comprenez que la foi aujourd’hui, chers frères et chères sœurs de toute la planète, cette foi vous l’avez enlevée ou déracinée du véritable socle (base). Raison pour laquelle dès que la pandémie dont souffre toute la planète aujourd’hui s’est déclenchée, je n’ai pas hésité un seul instant à pouvoir répondre aux évangélistes leur disant qu’ils devraient faire connaître à toute la planète comment prier (voir la vidéo du 03 Novembre 2019) afin que notre Seigneur puisse aider les familles.
Le Pape devait en principe se limiter à pouvoir donner les passages dans lesquels Jésus guérissait, hélas le Pape François a compris qu’il s’agissait d’une terrible tempête.
Effectivement le Seigneur m’a fait savoir il y a plusieurs mois qu’il allait secouer le monde par une tempête dont je me réserve moi de donner le nom. Et cette tempête allait causer beaucoup des morts. J’ai eu à en parler à ceux qui me sont très proches, leur disant que ce sera un vent impétueux, très violent (voir vidéo du 03 Novembre 2019) donc Coronavirus, le seul remède, c’est de pouvoir recourir vers le Seigneur. Coronavirus c’est la Couronne qui réclame la Royauté, c’est la couronne qui réclame le Royaume du Christ sur terre, il faut que l’Eternel Dieu règne. Contrairement à ceux qui traitent Coronavirus d’une œuvre du diable, enlevez cela de vos têtes, c’est l’œuvre de Dieu. Ne blasphémez pas. Au contraire, nous devons nous humilier et nous plier au programme de Dieu. Raison pour laquelle je suis très content de la réaction du Pape François de pouvoir recourir vers la prière parce que Coronavirus c’est le vent impétueux. C’est la tempête, pardonnez-moi de me réserver de pouvoir vous en donner le nom.
Jésus a dit dans Jean 3:8a : « le vent souffle où il veut, tu en entends le bruit, mais tu ne sais d’où il vient ni où il va ». C’est ça Coronavirus !! Raison pour laquelle nos experts en médecine sont descendus en Italie, dans cette Italie qui est la plus frappée, mais dont tous les efforts se sont avérés vains.
Il est certes vrai, normal en tant qu’humain, de prendre toutes les précautions, mais comprenez chers frères et sœurs, vous mes contemporains, que la seule voie pour endiguer cette plaie c’est de pouvoir recourir à Dieu et, recourir à Dieu, il faut connaître les véritables raisons pour lesquelles l’Eternel est en courroux, il s’est fâché contre nous. Je vous ai parlé en toute franchise !!
Que l’Eternel Dieu ait pitié de ses créatures et qu’il puisse leur révéler la raison de sa colère. Raison pour laquelle en tant que Prophète, je me suis précipité à pouvoir vous orienter comment prier.

Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO

Prophète de l’Eternel