La fausse opposition congolaise à l’oeuvre pour soutenir l’occupation rwandaise

Lettre ouverte du 8 avril 2017

Le génocidaire du peuple congolais, Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila est maintenant ivre du sang congolais. Avec l’aide de tous les traîtres congolais, Kanambe alias Joseph Kabila continue de massacrer les Congolais. Les faux opposants font semblant d’être en désaccord avec l’occupant rwandais alors qu’ils sont là pour soutenir l’occupation rwandaise qui leur permet de s’enrichir. Kanambe est en train de décimer tout le Congo et notamment le Kasaï, le Katanga, le Bas-Congo, les provinces du Kivu tout comme la province Orientale. Il tue tout le monde. Il assassine même les experts de l’ONU qui sont envoyés pour enquêter sur les massacres des Congolais de la tribu luba et il n’est même pas inquiété. Après sa sale besogne, qui est toujours en cours, il court vite chercher l’appui de la Russie. Est-ce que la Russie pourrait si vite oublier le message que l’Eternel Dieu lui avait donné par l’intermédiaire de son grand chef Mikhaïl Gorbatchev concernant le Congo de mes ancêtres, concernant cet homme noir au milieu de l’Afrique dont Mikhaïl Gorbatchev avait parlé ?! La Russie peut-elle ne pas se rappeler toutes ces grandes visions de M Mikhaïl Gorbatchev laissées par notre Dieu ?! Que la Russie s’humilie devant Dieu pour expliquer ce que Dieu lui a fait connaître par M Mikhaïl Gorbatchev. Que ce criminel sanguinaire rwandais Kanambe ne puisse pas faire désobéir la Russie au message de l’Eternel Dieu concernant les Congolais. La Russie ne doit pas se rendre coupable ou devenir une machine contre le Dieu créateur car le Congo, pays de prédilection, n’est pas à comparer avec toutes les autres nations sur cette planète à part Israël.

Et encore, je rappelle aux Congolais, qu’aucun d’entre eux ne peut prétendre ignorer la véritable identité de Kanambe ni sa véritable nationalité. Le Dieu créateur a ouvert les yeux à tous les Congolais car Mukungubila, qui a payé un lourd tribut en perdant les siens, n’a pas cessé de dénoncer cette occupation rwandaise. De plus, différents ministères belges avaient voulu ouvrir les yeux des Congolais en faisant savoir que l’homme placé à la tête du pays est un étranger. James Kabarebe, un des officiers militaires rwandais qu’on dit être son oncle, a eu à plusieurs reprises à se moquer des Congolais pour dire que son neveu est rwandais (d’ailleurs selon les informations en ma possession Kagame l’aurait dépêché rapidement à Kinshasa sur demande de Kanambe lorsque la communauté internationale avait demandé qu’il y ait enquête pour connaître la cause de la mort des experts de l’ONU). C’est avec raison qu’un monsieur de nationalité rwandaise a dit que les Congolais s’en prennent aux responsables rwandais alors que ce sont les responsables congolais qui acceptent de s’associer à eux. Il faut se demander si les Congolais vont continuer à faire semblant de ne pas comprendre que celui qui se fait appeler Joseph Kabila par imposture est véritablement rwandais. Jean-Jacques Lumumba, le petit fils de Patrice Émery Lumumba, a fourni des documents, authentifiés par la Belgique, dénonçant l’imposture de celui que vous appelez Joseph Kabila et qui est en vérité l’enfant d’Adrien Kanambe. Avec son frère Francis Kanambe Mutwale qui fait partie de la mafia familiale, il a pillé le Congo. Qui ignore encore combien de fois Hyppolite Kanambe, sa sœur Jaynet, Katumbi et certains Congolais ont été cités dans les dossiers de pillages du Congo (cf Panama Papers) ? C’est cette même Jaynet qui avait annoncé que c’est à présent le tour des Tutsi de présider à la tête du Congo alors qu’il n’y a pas de tribu tutsi au Congo, avouant ainsi qu’ils sont rwandais.

Avec toutes ces choses, comment un Congolais, patriote et véritablement fils du pays, pourrait-il continuer à se sentir bien alors que Kanambe continue de massacrer les Congolais au vu et su du monde entier ? A vous, les complices de Kanambe, croyez-vous vraiment que Dieu va vous permettre de continuer à exterminer les Congolais avec lui ? Sachez tous que Dieu va s’occuper de Kanambe alias Joseph Kabila car il feint de ne pas comprendre que le peuple congolais est un peuple de prédilection, ainsi dit le Seigneur. Ce ne sont ni les fétiches ni la sorcellerie qui pourront protéger Kanambe. Sachez Congolais que la victoire est certaine, c’est ainsi dit le Seigneur l’Eternel ! Ne doutez plus car comme je vous l’avais dit, Dieu vient de nous libérer et c’est ce que vous allez vivre de manière concrète dans les jours à venir. Ce qui est regrettable est que ce sont ces traîtres congolais qui retardent la libération complète et effective du Congo à cause de leur cupidité.

Chers compatriotes, le véritable ennemi est la fausse opposition congolaise qui donne la possibilité à Kanambe de nous tuer. Cette fausse opposition ne devrait plus exister car c’est l’ennemi numéro 1. Elle travaille pour aider le pouvoir de Kanambe à se maintenir. Raison pour laquelle cette fausse opposition nous distrait pour ne pas parler du vrai problème à savoir l’occupation rwandaise. Ces faux opposants veulent uniquement l’argent c’est pourquoi ils réclament la primature à celui qui n’est plus légitime. Congolais, vous devez chasser tous ces opposants qui sont là pour faire vivre Kanambe. Ne cherchez pas d’autres ennemis en dehors de cette fausse opposition congolaise. C’est avec cette fausse opposition que Kanambe extermine les Congolais. Cette fausse opposition qui avait déclaré Kanambe illégitime, c’est elle qui à présent va réclamer la primature. Vous devriez chasser ces gens. Vous devez vous unir et ne plus suivre les mouvements de ceux qui se disent être dans cette opposition car c’est par là que Kanambe trouve le moyen de massacrer. Si tous ensemble nous disons non à l’occupation rwandaise et à ce Rwandais Kanambe, les Congolais ne seront plus massacrés. Je vous en supplie, comprenez mes paroles qui sont le seul remède car ces opposants sont ivres de l’argent que leur offre ce Rwandais. Lui qui ne valait pas même 1000 dollar à son arrivée, le voilà aujourd’hui qui se retrouve milliardaire. C’est avec l’argent des Congolais, des millions, qu’il est en train de corrompre tout le monde afin de nous exterminer.

Je vous demande d’anéantir complètement cette fausse opposition et vous unir afin de chasser l’occupant. Il n’y a pas d’accord à accepter avec l’occupant et aucune puissance n’a le droit de vous imposer des accords car vous êtes le peuple souverain malgré toutes les souffrances que vous endurez; vous demeurez souverains ! Demandez à nos frères d’Europe et d’Amérique s’ils avaient fait des accords avec les Allemands lors de l’occupation de l’Europe. L’occupation est une barbarie, elle n’est pas dans l’ordre de la loi. Les occupants sont des barbares qui viennent occuper nos terres sans autorisation. Ils tuent sans pitié. C’est vraiment triste de voir ces opposants qui ne comprennent pas que les leurs sont exterminés par l’occupant rwandais Kanambe. Quant à moi Mukungubila, point n’est besoin de vous rappeler que je suis également victime de Kanambe car il a massacré mes disciples et partisans puis il a exterminé les miens dans mon village. Après cela, le voilà qui vient comme un homme de paix pour programmer un forum pour réconcilier les Pygmées et Luba. Les Pygmées, ayant compris le jeu de Kanambe, se battent à présent contre les Tutsi rwandais qui ont leurs vaches au Katanga notamment à Kalémie. Ils comprennent que Kanambe les a induits en erreur. Ainsi ils ne se battent plus contre les Luba. Malheureusement ils n’ont que des flèches et Kanambe a armé tous les siens (les Tutsi qui ont des vaches) mais les Pygmées ne se découragent pas. Au moment où je vous écris, les Pygmées, qui n’ont pas cette habitude, ont composé une chanson où ils injurient Kanambe alias Joseph Kabila ainsi que son épouse. Cette chanson aurait déjà été publiée sur internet. Tout ce que je viens de décrire ne dérange pas les traîtres congolais qui aident Kanambe. Ce sera terrible car le peuple congolais va tous vous juger, vous qui trahissez la nation en soutenant Kanambe, en l’aidant dans son génocide. Congolais, ne soyez pas découragés mais prenez courage car ce génocidaire va très bientôt être jugé par le Dieu créateur. Quant à la victoire, comme j’ai eu à le dire, elle est certaine car cela rentre dans le plan que Dieu avait programmé d’avance dans sa prescience. C’est pour cela que je dis au génocidaire Kanambe Hyppolite avec tous ses frères rwandais tutsi de quitter le territoire congolais dès maintenant. Qu’ils rentrent au Rwanda ou qu’ils aillent ailleurs.

Imaginez-vous, rien que dans la province du Kasaï, de 3 fosses communes, nous sommes passés à 8 puis à 23 fosses communes. A-t-on déjà enregistré de pareils chiffres dans une région de la planète ? Malgré cela, ces traîtres congolais continuent de soutenir Kanambe. Je le dis et je le répète, ainsi dit le Seigneur, le peuple congolais est en train d’être libéré et Dieu va juger Kanambe incessamment. Maudit soit l’homme qui continuera à soutenir ce rwandais Hyppolite Kanambe dit « terminator ». Ce qui est choquant est que la communauté internationale continue à exiger que les Congolais signent des accords. Combien de fosses communes avez-vous dénombrées en Gambie lorsque vous avez décidé de chasser Yaya Jammeh ? Il n’y a plus d’institutions internationales en lesquelles on puisse espérer voir notre planète se gérer.

Congolais, comprenez que vous avez des ennemis de tous côtés à commencer par certains de vos propres frères. Demandez-vous s’il est normal qu’un Congolais puisse réclamer à Kanambe la primature ou même oser poser sa candidature en tant que premier ministre. Comprenez que ces gens-là sont des assassins, génocidaires du peuple congolais. Tous les ennemis de l’extérieur qui veulent voir Kanambe nous exterminer seront couverts de honte. Si Dieu nous permet de nous comporter comme il faut, comme un seul homme, vous verrez que tous les ennemis seront couverts de honte, ainsi dit le Seigneur. Ne vous laissez plus manipuler par les gens de l’extérieur. Vous êtes des hommes et non pas des poules que l’on peut exterminer. Ces traîtres congolais continuent sans considérer ce qu’on fait à leurs frères et sœurs, cela est inconcevable. Vous savez d’où vient Kanambe et son parcours, c’est ridicule de vous voir aller lui demander qu’il vous fasse ministre. Ce que vous méritez c’est le jugement. Vous qui êtes autour de Kanambe, soyez certains que le peuple congolais, que vous trouvez impuissants, va vous juger, ainsi dit le Seigneur !

Un traître qui entretient l’occupation est le pire ennemi car il n’a en lui aucun amour de la patrie, il hait la patrie. Raison pour laquelle la France, ayant été occupée par l’Allemagne à l’époque, les avait jugés sans pitié.

Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO
Prophète de l’Eternel




Communiqué du 9 mars 2017

Le Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila et son bureau sont très préoccupés par la façon dont la communauté internationale traîne les pieds pour apporter de véritables solutions salutaires au peuple congolais. Dans sa précédente lettre ouverte, le Prophète avait déclaré que la mise en place d’un gouvernement de transition composé uniquement de Congolais est une solution qui ne semble pas arranger la communauté internationale. Pourtant, c’est la seule solution qui peut accorder une paix durable aux Congolais car c’est par ce gouvernement de transition que les Congolais pourront bien se préparer à l’organisation d’élections crédibles et transparentes.

Aussi longtemps que la communauté internationale gardera cet occupant, le soldat de Kagame, Hippolyte Kanambe au pouvoir au Congo, c’est le peuple Congolais qui sera décimé par les armes et la faim. Pas plus tard que ces derniers jours, Kanambe alias Joseph Kabila était en train de faire entrer des tutsi rwandais par Kalémie. Il les dépose discrètement à Kabimba entre 60 et 75 km de Kalémie. Il les disperse ensuite avec des moyens de transport pour les faire entrer à Kalémie.

Après le 19 décembre 2016, lorsque vous commencez à reconnaître le pouvoir de Kanambe, ce sont les Congolais que vous exposez à être exterminés par cet homme. L’invasion rwandaise continue avec ce qui s’est passé ces derniers jours à Kalémie. La population est en débandade à Kabimba, nous ne pensons pas que l’ONU ignore cela. Pour quelles raisons ne voulez-vous pas arrêter Kanambe alias Joseph Kabila ? Pourquoi nous parler des 3 fosses communes que vous venez de découvrir au Kasaï ? Mourir par Kanambe est devenu la vie quotidienne du Congolais. N’oubliez pas qu’il y avait déjà eu précédemment les fosses communes de Maluku, de Ruashi, de Kimbembe etc. Le gouvernement belge avait proposé 1,5 million d’euros pour enquêter sur ces fosses communes mais jusqu’à présent aucune enquête n’a été faite. C’est pourtant la population qui avait alerté la MONUSCO et cette dernière avait confirmé les faits. Après une agitation au sein du gouvernement sanguinaire de Kinshasa, ce fut le calme plat.

Au lieu de l’arrêter, vous voilà à nouveau en train de nous parler d’enquêtes pour donner le temps à Kanambe d’exterminer les Congolais au lieu de lui enlever tout pouvoir. Rappelons que le Prophète de l’Eternel avait lancé le cri d’alarme pour que vous puissiez intervenir et ainsi arrêter les massacres au Kasaï mais vous vous êtes tus comme si de rien n’était et maintenant que Kanambe a jeté les corps dans les fosses communes, vous venez nous parler de 3 fosses communes. Pourquoi nous parler d’enquête à présent alors que vous avez ignoré les cris de détresse du Prophète ? Celui-ci avait également lancé des cris de détresse lorsqu’on massacrait au Katanga. C’est comme si vous preniez plaisir à nous parler de la sale besogne une fois qu’elle est déjà faite. Nous vous demandons d’arrêter ce pouvoir que vous voulez redonner à Kanambe. Dans son équipe, certains auraient déjà fui. Arrêtez-le ainsi que toute son équipe. Ce qui se passe en République démocratique du Congo ne s’est produit nul par ailleurs sur la planète. Il n’y a qu’au Congo où l’on accepte que les Congolais meurent comme des poules ou des canards.

Nous demandons à la communauté internationale d’arrêter Kanambe, et non de réaliser des enquêtes. Pour l’heure, nous avons uniquement besoin de voir le génocidaire Kanambe être arrêté et de mettre en place un gouvernement de transition composé uniquement de Congolais. Accordez-nous uniquement cela, nous n’avons besoin de rien d’autre. Nous comprenons que ces enquêtes ne seront jamais faites. Les morts de Maluku, plus de 450 cadavres, ne devraient pas être enjambés par la communauté internationale. Dans le contexte actuel, les enquêtes ont pour seul objectif de nous faire perdre du temps et de continuer à exterminer les Congolais ou les voir mourir de faim. Ayez pitié du peuple congolais. Nous demandons à la communauté internationale de prendre urgemment la décision d’arrêter Kanambe pour mettre un terme à ce génocide et permettre aux Congolais de mettre en place leur gouvernement de transition. Kanambe a pillé le Congo jusqu’aux réserves de la banque centrale. Kanambe tue ceux de l’opposition et même ceux de la majorité présidentielle. Il tue tout le monde car ce ne sont pas ses frères. Il les corrompt, les utilise puis les tue. Aujourd’hui, ni ce gouvernement ni Kanambe n’est légal, aucune institution n’a désormais de légitimité, tout est tombé caduc.

Que la communauté internationale prenne toutes les dispositions pour arrêter immédiatement cette invasion rwandaise à partir de Kalémie ainsi que Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila.

Bureau du Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila




Quelle est la raison d’être de la communauté internationale si le Congo continue à être sous occupation rwandaise ?

Lettre ouverte du 10 janvier 2017

Le communiqué de presse de l’une des principales ONG congolaises est inadmissible. Il félicite l’oeuvre faite par la CENCO en reconnaissant la légitimité de ce pouvoir génocidaire au Congo de Kanambe alias Joseph Kabila dont le pouvoir est terminé depuis le 19 décembre à minuit. C’est vraiment inadmissible ! Le 30 décembre 2013, cette ONG condamnait Hyppolite Kanambe avec tous les Rwandais qu’il avait infiltrés au Congo ainsi que certains traîtres congolais qui ne comprennent même pas pourquoi ils se sont enrôlés dans l’armée car ils étaient allés attaquer un paisible citoyen en la personne de Joseph Mukungubila. En cette date du 30 décembre 2013, il y avait la prière dans sa résidence où l’on avait massacré ces gens qui tenaient la bible, qui priaient, plus de 300 personnes dont les corps étaient brandis à la face du monde comme si c’était la chair du gibier. De l’horreur que le monde entier avait vécue en cette journée, que toutes les chaînes du monde avaient retransmise.

Pourquoi donc seulement 3 ans plus tard les politiques congolais, prêtres catholiques congolais et les ONG basées au Congo se dédisent en reconnaissant à présent que le génocidaire Kanambe Hyppolite devient automatiquement quelqu’un qui peut diriger la nation congolaise ? Quelle humiliation ! Ces décideurs vous dictent de déshonorer votre image en enjambant nos morts tués par Kanambe le Rwandais. Cette occupation rwandaise, que la communauté internationale cautionne, est vraiment intolérable. Lorsque l’Europe avait été sous occupation, nous n’avions pas entendu parler d’accords pour obtenir la paix. Mais aujourd’hui, parce qu’il s’agit des Congolais que l’on peut tuer comme l’on veut, ces institutions internationales font pression sur les Congolais notamment sur les politiques et la CENCO pour maintenir ce criminel soldat rwandais Kanambe qui sert Kagame pour piller le Congo au profit du Rwanda. Le Rwanda n’a-t-il pas obtenu des usines sur le sang des Congolais ? Entendre ces dirigeants des pays puissants, sur lesquels on espérait, dire qu’ils sont contents de ces accords; cela ne mérite-t-il pas d’être condamné et jugé ? Les Congolais sont des hommes qui méritent également la protection de ces institutions internationales.

Comment pouvons-nous qualifier le fait que les institutions internationales soutiennent un criminel ? Avec Hitler, il n’y avait pas eu d’accord pour rechercher cette paix; par contre, ils étaient allés chercher nos pères africains pour combattre l’occupation. Etait-ce pour chercher la paix ou pour le désordre ? Vous, la CENCO, devriez profondément exhorter les politiques congolais à avoir l’amour de la patrie et à aimer leurs frères. Le Congo est en train de gémir au lieu de pleurer car il est sous occupation rwandaise. Trouvez-vous qu’il soit normal que le Rwanda, avec son soldat Kanambe, armé par les puissances, empêchent les Congolais de pleurer les leurs ? Malheureusement vous, la CENCO, acceptez cela. C’est vraiment incroyable ! Quelle sera votre dignité par la suite ? Vous, CENCO et politiques congolais, avez-vous réfléchi à votre avenir ? Et après cela, qu’allez-vous devenir à la face du monde dans l’histoire !? Je dis bien et je le répète, tenez-vous à ternir définitivement votre image à la face du monde ? Ceux qui vous dictent de faire ces accords sont-ils une seule fois venus attaquer Kanambe quand il nous massacre ? N’oubliez pas qu’ils ont toujours fait les jeux de mots en disant qu’il faut respecter les droits de l’homme, qu’il faut que la RDC respecte les droits de l’homme. Ils ne citent pas le nom de Kanambe alias Joseph Kabila qui organise toutes ces tueries, ils ne citent même pas son nom.

Le Rwandais Kanambe a trompé les Congolais en donnant un faux nom, devenant un Luba, Kabila Joseph. Et vous, compatriotes de la CENCO et politiques, allez-vous vous rabaisser ainsi ? Ne savez-vous pas que c’est la condamnation que vous méritez ? Ce que Dieu a juré, pensez-vous que cela va passer comme ça ? Vous allez passer par le jugement. Nous sommes un peuple, nous ne sommes pas des poules. Nous avons droit également d’être protégés. Vous faites de la politique pour écraser vos compatriotes en acceptant la pression de l’extérieur ?! Je répète, avec Hitler il n’y avait pas eu d’accord, l’Europe était terrifiée mais avec vous, ils demandent des accords pour maintenir ce criminel et génocidaire. Voilà la raison pour laquelle, cela devrait vous faire très mal, vous politiques congolais et surtout vous qui vous dites serviteurs de dieu. Vous ne devriez pas fléchir et cela, pour l’amour de la patrie. Vous laissez encore du temps au criminel de vous dominer et vous dites que c’est bien, qu’il continue à tuer. Qu’allez-vous devenir ainsi ? En Europe, ils n’avaient pas fait d’accord car une occupation doit être combattue. Nous vous demandons quelle est alors la raison d’être de la communauté internationale si le Congo doit continuer à être sous occupation rwandaise ? Combattre l’occupation c’est bien cela la raison d’être de cette communauté internationale.

Nous, Congolais, n’allons pas accepter l’épée de Kanambe. Nous refusons de continuer à mourir ainsi. Le peuple congolais refuse de continuer à mourir. De nombreuses ONG, parmi lesquelles Human Rights Watch, ont demandé à enlever cet homme. Pourquoi faut-il absolument que Kanambe continue alors qu’il ne représente plus rien pour le Congo ? A cause de leurs richesses, les Congolais méritent-ils de continuer à enregistrer des morts sans respect ? Les Congolais sont paisibles c’est pourquoi vous cherchez à créer du terrorisme afin de maintenir ce peuple sous occupation et ainsi continuer à le piller!

J’ai alerté la communauté internationale en disant que Kanambe a organisé un génocide chez les Luba par les Pygmées et j’ai demandé à ce que l’ONU envoie des équipes pour enquêter sur place pour voir l’horreur. Mais jusqu’à aujourd’hui, il n’y a eu aucune réponse. Ces Pygmées tiraient même sur les femmes. Lorsqu’ils avaient attaqué Kisala, une jeune fille avait reçu 7 flèches dans le corps. Si ce n’était pas grâce à ce Dieu que Mukungubila prie, elle serait morte. Pas plus tard qu’avant-hier, ils viennent encore de tuer le chef coutumier Etienne Kivu Mabwanano de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu. Kanambe alias Joseph Kabila continue également de massacrer le peuple Luba dans la province du Kasaï plus précisément à Tshikapa. Vous, qui demandez à Kanambe alias Joseph Kabila de rester au pouvoir, vous manquez de coeur parce que Kanambe n’a pas tué vos propres familles. Vous qui servez ce Kanambe qui vous donne tout l’argent, à cause de vous et vos familles, le Congo doit subir tout cela et en plus, vous acceptez de signer des accords sur le sang des Congolais. Est-ce que vous méritez encore de faire de la politique au Congo ? Le peuple congolais doit accepter des hommes comme vous, méchants que vous êtes ? Vous voulez faire votre politique avec le sang des Congolais sur lequel vous êtes en train de cracher. Le Nord de la province du Katanga n’a plus de villages car tout a été incendié sur l’ordre de Kanambe qui menace même les militaires et les autorités afin que personne n’intervienne. Voilà cet homme, le Rwandais, que le peuple congolais est en train de chasser mais vous, vous refusez car vous devez continuer à avoir de l’argent bien que le sang des Congolais coule. Le plus important pour vous est d’empocher l’argent pendant que ce sang coule. Ne trouvez-vous pas que vous êtes allés à l’extrême de la méchanceté ?

Que ce soit en janvier 2015, en septembre 2016 ou en décembre 2016, tout soulèvement a été maté par la répression sanglante. Le Congo continue d’enregistrer des morts sans recevoir le soutien d’aucune puissance et tout cela sous l’oeil de l’église catholique. Quelle est cette méchanceté ? Avec tous ces enfants du Congo massacrés, on compte également de nombreux deuils qui n’ont même pas été autorisés dans les familles. Non seulement ils tuent et massacrent mais en plus ils ne permettent même pas aux familles des victimes de pleurer les leurs en récupérant les corps.

Au nom de la paix, Congolais, tout ce que vous méritez c’est d’accepter que ce soldat rwandais Hyppolite Kanambe continue à dominer sur vous en vous massacrant. C’est donc cela qui pourrait amener la paix ? Tout le peuple congolais est dans l’abattement total. En voyant l’attitude qu’affichent les politiques congolais, on ne parvient plus à comprendre ce qui est en train de se passer. On devrait plutôt tirer les leçons de l’occupation en Europe notamment celle connue par la France. Il y avait eu des appels aux alliés pour mettre fin à l’occupation en Europe. Et tous les traîtres français avaient mérité le sort d’être condamnés à mort. Il faut noter que lorsqu’il y a occupation, il est aberrant de parler de respect de toute loi parce que l’occupation vient pour mater les enfants du pays, les humilier. Il n’y a aucun espace pour la loi, qu’elle soit principale ou non parce que c’est l’étranger qui vient occuper le pays en massacrant les enfants du pays. La CENCO, que nous reconnaissons être l’église catholique, a décidé de jeter à la poubelle la mémoire de nos vaillants héros que l’occupation rwandaise a massacré pendant toutes ces années, depuis les années 90.

C’est cette même loi qui dit que, au plus tard le 19 décembre, Kanambe alias Joseph Kabila aurait dû démissionner mais aujourd’hui, que ce soit les politiques ou l’église catholique, ils se prononcent en faveur du génocide. Je le répète, Congolais, on veut que vous acceptiez de mourir pour qu’il y ait la paix. C’est inadmissible ! Il faut comprendre que c’est dans la légalité que les Congolais se sont levés pour dire stop au génocide. Kanambe n’a pas été placé à la tête du pays en tant qu’ayant droit, il s’agit d’un coup d’état. Ce coup d’état a été entretenu jusqu’à aujourd’hui afin de décimer ce peuple congolais. Un soldat qui ne représentait rien, aujourd’hui parce qu’il a tué, on lui a donné le droit d’être chef sans aucune qualification et il s’est amassé de l’argent, notre argent, pour devenir un milliardaire alors qu’il était nu. C’est avec cet argent qu’il est en train de corrompre le monde entier à telle enseigne que ce petit soldat rwandais est en train de détruire la loi sur la planète. Les institutions internationales deviennent méconnaissables. En tant que peuple congolais, nous vous disons non, c’en est assez ! La main noire de ceux qui se disent être puissants est en train de tout faire pour maintenir cette illégalité qui donne accès au terrorisme. Si vous ne faites pas un communiqué pour dénoncer cette imposture et cette corruption, l’histoire va nécessairement vous rattraper. Les Congolais ne voient pas en quoi ils devraient continuer à accepter d’être humiliés, violés, massacrés et encaisser toute cette humiliation à cause de ces mensonges autour de la paix. Au nom de la paix, vous osez reconnaître la légitimité d’un criminel, d’un génocidaire de plus de 10 millions de Congolais. Cela entretient bien à présent l’essor du Rwanda avec ses alliés.

C’est dans l’ivresse que l’on regarde les politiques, qui se disaient être dans l’opposition, accepter de piétiner la loi alors qu’il y a quelques jours ils prônaient le respect de la constitution et que le soldat Kanambe du Rwanda devait quitter le pouvoir à minuit le 19 décembre. Kanambe, malgré sa cruauté après le 19, au nom de la paix, peut continuer de faire sa sale besogne sur les Congolais. Et après tout c’est ce que les Congolais méritent ? Nous vous disons non ! Nous comprenons que ça n’a pas commencé depuis le 19 décembre. Pendant tout ce temps que ce soldat rwandais massacrait, vous étiez à son service. Raison pour laquelle, le mot « occupation » était un tabou dans votre bouche alors que le monde entier, qui vous regarde, est éberlué. Vous, politiques et religieux congolais, vous leur emboitez le pas pour décimer le peuple congolais. Et Dieu créateur, qui a choisi ce Congo, quelle part de responsabilité lui donnez-vous ? Est-il réellement le créateur de ce Congolais ou bien c’est à vous qu’il doit demander la permission ?

Sans pitié, on vous voit arriver de tous côtés pour honorer le Rwanda. J’ai entendu l’un de vous il y a quelques jours se prononcer pour fustiger le pouvoir, en retenant les paroles du Seigneur disant « celui qui tue par l’épée mourra par l’épée ». Ce sont les paroles du Seigneur que l’un de vous avait prononcées car lui n’est pas d’accord avec vous qui vous dites être serviteurs de ce Dieu-là. Il n’est pas d’accord avec ce pouvoir sanguinaire. Ces paroles sont les paroles qui devraient sortir de votre bouche pour stopper l’élan de ce sanguinaire qui refuse de laisser vivre les Congolais en leur disant qu’ils méritent seulement de mourir. Vous n’aurez pas la possibilité de continuer à imposer ce génocide. Je vous le dis, quels que soient votre stratégie et vos moyens, vous ne le pourrez pas car Dieu a juré de libérer ce Congo. Nous allons voir si c’est vous qui avez créé. Nous allons voir si ce que vous venez de monter ne sera pas démonté car maudit soit l’homme qui va à l’encontre de la décision divine.

C’est justement à cause de cette occupation rwandaise que les Congolais gémissaient et n’avaient pas la possibilité d’enterrer leurs morts ni de les pleurer. Mais à présent, Dieu a mis fin à cette occupation. Ainsi Congolais, soyez vigilants afin de ne pas être de ceux qui veulent à nouveau subir le poids de l’occupation. Prenez courage, leur folie n’ira pas très loin car le pouvoir d’occupation est à présent terminé.

Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO
Prophète de l’Eternel




Communiqué du 23 décembre 2016

Monsieur Tshisekedi, vous mes compatriotes opposants ainsi que la CENCO, même si vous n’êtes pas compatissants avec ce peuple congolais qui vient de mourir il y a 48 heures sous les balles de l’envahisseur Kanambe alias Joseph Kabila, vous devriez avoir honte devant Dieu, toute la nation congolaise ainsi que la communauté internationale.

Monsieur Tshisekedi, mon frère congolais, venait de faire son discours devant les Congolais en disant que Joseph Kabila n’est plus président du Congo sans même exprimer sa tristesse par rapport à ceux qui venaient de tomber. Aujourd’hui Monsieur Tshisekedi, ensemble avec les opposants et autres serviteurs de Dieu, osent dire à ce peuple qu’il doit accepter de mourir pendant encore au moins une année sous les balles du criminel Kanambe. Non, c’est inadmissible ! Même le Dieu créateur au ciel pourrait décider de vous lapider comme il le faisait avec tous les indisciplinés Israélites. Ne trouvez-vous pas que vous méritez un sort semblable à celui-là ? Comment pouvez-vous manquer de pitié vis-à-vis de ce peuple congolais ? On dirait que vous appartenez à une autre nation ?! Laissez le peuple congolais libre et cessez avec vos réunions, vos dialogues ! Vous n’avez plus droit de décider du sort du peuple congolais. Ici, le peuple congolais reste le souverain primaire qui doit à présent se choisir ceux qui doivent le diriger parce que le pouvoir de Kanambe alias Joseph Kabila est terminé. Si vous le souhaitez, gérez vos familles charnelles, celles auxquelles vous appartenez. Laissez le peuple congolais libre, vous n’avez même pas honte ni devant ce peuple ni devant Dieu ! La méchanceté de vos cœurs vis-à-vis des Congolais a atteint son comble. La communauté internationale, de par la Belgique, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, s’est exprimée clairement par la rupture des relations avec ce gouvernement sanguinaire, criminel. A cause de votre cupidité, vous utilisez les Congolais comme votre marchandise pour obtenir de l’argent de Kanambe alias Joseph Kabila. Nous vous demandons d’arrêter !

Au moment où je m’adresse à vous, dans tout le Nord de la province du Katanga, les chefs coutumiers et les populations n’ont plus de maisons car tout a été brûlé. Kanambe et son ministre de l’intérieur entretiennent très bien leurs milices pygmées. Il n’y a plus de villages et même la tuerie continue sous l’oeil impuissant des militaires. Je n’oublie pas non plus la tragédie que vivent depuis quelques semaines les adeptes de Kamwina Nsapu à Kananga dans la province du Kasaï ni la tuerie récente à Lisala dans l’Equateur où l’on fait état de plusieurs fidèles de Waminene blessés ou massacrés. De nombreuses familles avec enfants sont poussées à vivre en forêt dans la clandestinité.

Le peuple congolais attend un gouvernement de transition sans Kanambe alias Joseph Kabila afin de préparer ses élections. Il faut que les Congolais s’organisent correctement pour mettre en place ce gouvernement de transition entre eux, sans ceux qui ont participé au pouvoir de Kanambe alias Joseph Kabila, sans ceux qui ont participé à l’extermination du peuple congolais.

Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO




Kisala, village du Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila, attaqué par la milice pygmée de Kanambe alias Joseph Kabila

Communiqué du 22 novembre 2016

C’est avec grande tristesse et colère que nous portons à la connaissance de la communauté nationale et internationale que dans la nuit du 21 au 22 novembre 2016, le village de Kisala (région du Katanga, République démocratique du Congo) dont est originaire le Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila a été attaqué par des Pygmées.

Ce que Radio Okapi qualifie de milice Pygmées est en réalité la milice privée de Kanambe alias Joseph Kabila. L’attaque menée par les Pygmées a été d’une extrême violence. Dès leur arrivée, ces derniers ont cherché à s’en prendre à la famille du Prophète. Le nombre exact de victimes n’est pas encore connu mais nous notons de nombreux portés disparus ainsi qu’au moins 5 blessés dont un homme et quatre femmes, les petites soeurs du Prophète.

Rappelons que cette attaque fait suite à une vague d’attaques menées à l’encontre des Lubas, dans le territoire de Kabalo (région du Tanganyika), ayant pour but de toucher la famille du  Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila dans son coeur, dans sa chair. C’est dans cet objectif de Kanambe alias Joseph Kabila que la première cible des Pygmées a été la maison du jeune frère du Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila.

Une fois de plus, la communauté internationale va-t-elle nous regarder être exterminé par ces attaques meurtrières orchestrées par Kanambe alias Joseph Kabila dans le but de nuir à l’opposant Joseph Mukungubila ? Nous appelons le peuple congolais à se mobiliser afin de ne pas laisser ce génocidaire, Kanambe alias Joseph Kabila, continuer à présider ce pays comme le Prophète de l’Eternel l’a demandé dans sa lettre ouverte du 19 novembre 2016.

Bureau du Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila




SOS : La communauté internationale va-t-elle cautionner que les nations se gèrent dans l’illégalité ?

Lettre ouverte du 19 novembre 2016

Aujourd’hui la communauté internationale accepte de sacrifier le peuple congolais dont plus de 8 millions ont été massacrés par les Rwandais. Le reste des Congolais vit en exil ne laissant plus qu’une petite population dans le pays car les Rwandais sont parvenus à disperser les Congolais, les terroriser en les violant et les tuant sous l’œil de la dite communauté internationale. Au moment où je vous parle, Kanambe alias Joseph Kabila a planifié d’exterminer les Luba du Katanga et notamment ceux du territoire de Kabalo auquel j’appartiens. Il a donné des consignes aux Pygmées pour brûler les villages et c’est ce qu’ils sont en train de faire. Ils tuent les habitants et incendient les villages. Plusieurs de nos chefs coutumiers ont fui. Pour entretenir cette extermination, Kanambe alias Joseph Kabila interdit aux Luba de se défendre contre les Pygmées mais par contre les Pygmées ont le droit de porter leurs armes. En ce moment même, ils continuent à tuer. Il n’y a plus de villages le long du fleuve Congo depuis le chef-lieu du territoire de Kabalo jusque vers Ankoro; tous ont été brûlés. Les Pygmées se ravitaillent même dans les champs des Luba qui ne peuvent rien faire.

Voilà l’homme, Kanambe alias Joseph Kabila, qui forme le gouvernement que vous félicitez. Finalement, nous sommes complètement désemparés, nous ne comprenons plus. Je ne pense pas que cette institution des Nations unies puisse cautionner cette occupation que vivent les Congolais. Les méthodes que Kanambe utilise à Béni sont les mêmes qu’il utilise dans nos territoires de Kabalo, de Nyunzu et de Manono.

Comment le siège des Nations unies peut cautionner ce régime en félicitant cette nomination faite par Kanambe alias Joseph Kabila le criminel, criminel reconnu par les Nations unies qui ont rapporté qu’il y a plus de dix fosses communes au Congo ? Kanambe alias Joseph Kabila ne présente pas qu’un bilan négatif comme s’il s’agissait uniquement de mauvaise gestion du pays, ce n’est pas cela. Kanambe alias Joseph Kabila, aidé par ses frères tutsis rwandais, a organisé un génocide contre les Congolais comme cela n’avait jamais été fait auparavant et cela sous l’œil indifférent de la communauté internationale. N’oubliez pas que Jaynet, prétendument sa sœur, et Zoé, son frère, avaient révélé à la face du monde qu’ils sont tutsi. Ils avaient dit que c’est le temps pour les tutsi de présider le Congo. Et cela ne s’appelle-t-il pas une occupation ? La communauté internationale peut-elle cautionner cela ?

Voilà plusieurs mois, cette même communauté internationale et les pays développés avaient demandé à Kanambe alias Joseph Kabila de se prononcer afin de dire qu’il ne se représenterait plus mais Kanambe alias Joseph Kabila a refusé, il ne l’a pas fait. Et c’est vous, communauté internationale, qui félicitez ce gouvernement alors que Kanambe, voulant changer la constitution et la violer, forme ce gouvernement dans cet unique but. Lorsque vous parlez d’aspirations du peuple, que cela signifie-t-il ? Vous parlez des aspirations du peuple en félicitant ce Badibanga qui vient d’être nommé par ruse alors que tout le peuple congolais est en train de gémir. L’intention de départ de Kanambe alias Joseph Kabila était de nommer Vital Kamerhe dont on parlait ou encore Ruberwa mais pour ne pas attirer l’attention, c’est Badibanga qui a été nommé dans un premier temps. Sous l’œil de cette institution qu’est l’ONU, nous espérions voir la situation des Congolais se décanter. C’est son siège qui encourage cette violation de constitution en envoyant les félicitations ? A présent, voyez dans quelle situation vous nous mettez ! Que ce Dieu-là qui a choisi ce Congo puisse accepter ma mort ainsi que celle de tous les Congolais pour en finir une bonne fois si telle est sa volonté !

J’aimerais rappeler aux autorités belges qu’elles avaient décidé de sortir 1,5 millions d’euros pour mener une enquête sur les tueries de Kanambe et son gouvernement parce que la population de Maluku avait alerté la Monusco (les Nations Unies) pour venir constater plus de 450 cadavres. C’est la Belgique qui s’était portée garant pour sortir 1,5 millions d’euros. Malheureusement, cette enquête s’est volatilisée. Faut-il rappeler que c’est ce même Kanambe alias Joseph Kabila qui est toujours là ?

Il y a quelques jours un représentant des autorités belges avait été interviewé par la presse car le petit fils de Lumumba, Jean-Jacques Lumumba, avait fourni des documents montrant combien Kanambe et ses frères tutsis ont dilapidé et pillé tout l’argent du Congo. Permettez-nous de vous rappeler que vous aviez alors parlé de scandale en disant que la Belgique avait la compétence pour mener l’enquête sur ce pillage de Kanambe car notamment c’est à la Belgique que tous ces documents avaient été fournis. C’est la presse belge dans son ensemble qui avait rendu l’information publique. Comment peut-on oublier ce récent scandale si rapidement, si facilement ? Citons les paroles d’un ancien député belge qui, ayant pitié du peuple congolais, avait dit que le peuple congolais n’est pas indépendant depuis 1960 mais comme pour se moquer des Congolais, le représentant des autorités belges lui avait alors répondu le contraire en pleine séance parlementaire. Pourquoi laissez-vous ainsi les Congolais être martyrisés et massacrés ? Permettez-nous de vous dire quelle fût la désagréable surprise de vous entendre féliciter ce gouvernement qui vient d’être formé pour violer la constitution. Allez-vous laisser un grand pays comme le Congo être sapé par de tels accords, ces accords entre tutsi qui violent la constitution ? Ne pouvez-vous pas avoir de la pitié pour ce peuple ? Pourquoi décider de faire disparaître le peuple congolais ?

Chers Congolais, ces institutions internationales qui devaient nous protéger ont décidé de nous exterminer. Nous voyons également de quelle manière, l’Union africaine, infiltrée par ces groupes de prédateurs, se ligue contre ce peuple martyr du Congo. Malgré tout cela, nous n’allons pas laisser Kanambe alias Joseph Kabila, ce criminel et voleur qui a pillé notre pays et dont les preuves sont entre les mains de ces institutions. A partir de maintenant et jusqu’à la date du 19 décembre, nous n’allons pas le laisser, lui ainsi que ses frères tutsi, présider à la tête de notre pays.

Que Dieu nous entende, nous allons chasser les Rwandais ! Autrement que ce Dieu qui m’a engendré, s’il accepte ce qu’ils font, prenne lui-même son arme pour tuer son fils et rayer les Congolais de la carte du monde.

 

Joseph Mukungubila Mutombo

Prophète de l’Eternel