“J’ai beaucoup d’inquiétudes sur l’attitude qu’affiche une frange de mes frères kasaïens”

Communiqué de la présidence du 11 janvier 2019

Moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je suis à cet instant, cruellement choqué d’entendre et de voir le déchirement en cours au milieu des miens, de mes frères du Kasaï et très particulièrement des quelques brebis égarées, certainement enivrées par le levain du virus tutsi rwandais que depuis plus de 20 ans Kanambe inocule dans les veines de nos enfants, de nos jeunes et de nos parents…

Comment pourrais-je, du haut de ma responsabilité, de mon mandat divin, ne pas le constater, lorsqu’une frange de mes frères confond ou oublie délibérément les instances pressantes de leurs pères fondateurs en politique qui n’avaient qu’une seule sentence à l’égard de cette gangrène  d’envahisseurs, je cite : “Zongisa ye na Rwanda” ?

Ce même père fondateur de l’UDPS, pour ne pas le citer, avait une seule conception du pouvoir; à savoir que le pouvoir ne peut que venir directement du peuple et non d’une combine ou d’une négociation obscure !

Aujourd’hui cette frange de mes frères du Kasaï, serait-elle en train de renier ouvertement la vision de Tshisekedi Etienne pour rallier une épidermique et non moins opportuniste déclaration de Kyungu Gabriel, qui en son temps de triste souvenir, avait fait de Kanambe le fils de notre frère ?!

N’est-ce pas là l’aveu d’inconstance et même d’apatride que mes frères chercheraient mal à cacher derrière la manifestation de cette euphorie de grands chemins curieusement porteuse de la continuation ou d’une nouvelle instauration de l’impunité à l’égard de nos bourreaux, de nos pilleurs d’hier à qui nous serions en passe d’assurer un dévouement inexplicablement perpétuel ?

De par ma conscience patriotique, j’aurais aimé ne pas donner foi à la communauté internationale et à la CENCO. Mais que dire de l’alliance contre nature entre Kamerhe le lieutenant de Kanambe et Tshisekedi fils ?

Si le pouvoir n’a pas de prix à vos yeux mes frères, sachez néanmoins que le Dieu du Pays, le Dieu qui m’a oint pour régner sur le Congo, récupère son pouvoir dans quelques heures.

Ce n’est pas vous qui allez régner.

Rappelez-vous comment et combien tous vos frères congolais étaient à vos côtés pour compatir lorsque Kanambe s’employait à vous exterminer, vous les Kasaïens. Les traces sont encore fraîches avec plus de 80 fosses communes mises à jour (dans le Kasaï).

Toute ma jeunesse, moi MUKUNGUBILA, toute ma lutte, tout mon combat, et tous les sacrifices que j’ai endurés contre les Rwandais pour vous tous Congolais, sans distinction tribale, ni considération de tous ceux qui se sont égarés…, si ma chair n’a pas été mangée c’est par la pure grâce de l’Eternel Dieu qui m’a mis à part pour sa mission dans mon pays, le Congo, que je vais gouverner dans quelques heures.

Enrayez s’il vous plaît le tribalisme et revenez à la raison afin que vous preniez part à ce que l’Eternel réalise en accomplissement de sa promesse sur notre pays.

Je vous exhorte sans conditions à sortir de l’agitation obscurantiste qui vous a conduit avant hier et hier à attribuer les prophéties et les prédictions de Dieu à Kanambe.

Dans la foulée, vous vous êtes laissés aller jusqu’à inscrire Shadary dans ce saint palmarès avant de vous rétracter encore une fois dans la mauvaise direction pour y introduire Tshilombo Félix.

Pourtant, l’oint que l’Eternel Dieu vous a présenté dans ce pays, vous le connaissez bien, très bien, c’est moi le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph.

Rentrez dans la crainte du Créateur qui ne reculera pas et qui, dans quelques heures, va installer son oint, son élu sur son trône au Congo.

Le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph




L’imposteur Kanambe Alias Kabila vient d’assassiner un disciple du Prophète Joseph Mukungubila

Communiqué conjoint d’AV30 asbl et du bureau du Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila

C’est avec beaucoup de douleur et de consternation que l’Association pour les Victimes des massacres du 30 décembre 2013 au Congo (AV30 asbl) et le bureau du Prophète Joseph

Mukungubila tiennent à informer l’opinion congolaise et internationale du décès de Pablo Issumo Eleka, mort survenue dans la nuit du 17 décembre 2018 à la prison de Ndolo, à Kinshasa, en RDC, où il était incarcéré de manière arbitraire depuis près de 5 ans !

Agé de 59 ans et disciple du Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila depuis plusieurs années, Pablo Issumo Eleka avait été arrêté le 02 Janvier 2014 pendant la chasse à l’homme perpétrée par le pouvoir sanguinaire de Kinshasa à l’égard des disciples et partisans du Prophète Mukungubila. Il fut enlevé, ainsi que d’autres disciples, par un commando armé d’Alias Kabila alors qu’ils se trouvaient dans une résidence du Prophète Mukungubila à Kinshasa.

De là, il fut détenu dans les geôles de l’ANR, subissant le martyr, avant d’être transféré à la prison de Ndolo avec 19 autres disciples de Joseph Mukungubila . Durant tout ce calvaire, il fut victime d’indescriptibles tortures, de brimades et de sévices multiples qui l’ont conduit à la mort. Les avocats avaient pourtant alerté les autorités sur la dégradation de sa santé et sollicité à multiples reprises son transfert vers un centre de soin spécialisé selon les recommandations expresses des médecins du dispensaire de Ndolo. Mais le ministère public, à la solde du génocidaire, a toujours catégoriquement rejeté toutes ces requêtes.

Le nom de Pablo Issumo Eleka s’ajoute ainsi aux centaines de disciples et partisans de Mukungubila assassinés par le régime sanguinaire de Kanambe alias Kabila. A date, il y a encore plus d’une centaine de partisans de Joseph Mukungubila, toujours détenus dans les gêoles du pouvoir dispersées sur l’étendue de la RDC. Nous mettons à témoin la communauté internationale et le peuple congolais devant cette barbarie sans nom et ce terrorisme d’état du gouvernement d’alias Joseph Kabila !

Pablo Issumo Eleka, citoyen congolais, vient de mourir en martyr, pour le seul motif d’être disciple du Prophète Joseph Mukungubila.

Nous appelons tous les organismes nationaux et internationaux de défense des droits de l’homme à se saisir de ce dossier et diligenter une enquête pour faire toute la lumière sur ce énième crime perpétré par le pouvoir en place. Nous mettons à nouveau la communauté internationale devant ses responsabilités, notamment d’assurer le respect de la vie des citoyens du monde. Et nous lui demandons une nouvelle fois de mettre fin au calvaire de plusieurs dizaines de détenus politiques, notamment les disciples et partisans de Joseph Mukungubila qui croupissent arbitrairement dans différentes prisons du Congo alors même que le rapport d’enquête de la très sérieuse organisation FIDH et de bien d’autres, établissent leur innocence en ce qui concerne les événements tragiques du 30 décembre 2013 en RD Congo. La fin imminente du régime sanguinaire en place est la seule manière de mettre fin à la tragédie que connaît peuple congolais.

Que Dieu console la famille du vaillant compatriote….




L’ivresse de l’envahisseur rwandais tutsi avec ses acolytes

Communiqué de la présidence du 18 novembre 2018

A vous tous mes frères congolais, mes très chers compatriotes, Moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je prends la parole aujourd’hui parce qu’il y a urgence et nécessité de vous rassurer, de vous apaiser ! En effet, devant toutes les incertitudes dictées par les menaces du régime tutsi de Kanambe, complètement aux abois, et les chants des cygnes entonnés çà et là par des brebis perdues qui à force de vouloir trop gagner, sont allés jusqu’à perdre l’élégance de l’idéal patriotique…

Que la menace se focalise sur toi Rebecca ou sur les autres frères au Kongo Central, au Katanga ou dans la Tshopo, vous tous à qui le Seigneur a accordé la faveur de voir en primeur pour l’annoncer : « imminence de l’OINT de l’Eternel » dans notre pays pour la délivrance totale de son peuple… Soyez tous sans crainte car Kanambe et son équipe de sanguinaires sont en train d’être chassés comme des rats.

De même que l’officier qui mit en doute la prophétie de fin de siège de l’Assyrie sur la Samarie, vit la réalisation mais ne goûta point aux délices de la chose; moi je vous l’affirme par l’Eternel Dieu que Kanambe et ses acolytes sont en fuite bien avant la fin de 2018 !!!

Je voudrais ici vous rappeler qu’en 2006 lorsque je félicitais les 2 collègues candidats restés en lice dans l’élection présidentielle, j’avais promis que Moi, MUKUNGUBILA MUTOMBO, je prendrai part à un deuxième tour définitivement décisif. Voici aujourd’hui ce deuxième tour est arrivé. Dieu Lui-même le manifeste et le fait voir à ses enfants, à ses serviteurs dans le monde entier. Et de manière particulièrement symbolique en Belgique, l’ancien colonisateur, à un sujet italien Claudio pour ne pas le citer, représentatif de Rome, la capitale physique du spirituel mondial… Fermer les yeux sur toutes ces manifestations d’envergure, c’est justement ce que l’ Eternel permet, Lui qui est très jaloux de sa gloire afin que des piteuses personnes comme Kanambe et sa bande soient désagréablement surprises d’ici demain.

Voici c’est fixé par le Ciel, Celui qui avait visité Abraham est descendu ! Celui qui avait mis le feu à Sodome et Gomorrhe est très en colère contre le régime tutsi de Kanambe…

C’est pourquoi je vous annonce l’arrivée incessante de l’OINT de l’ETERNEL DIEU. Ne vous découragez pas, soyez dans une immense joie, tous ces sanguinaires, vous ne les verrez plus.

Le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph




Voici la Fin de la CONFUSION !

Lettre ouverte du 26 septembre 2018

Moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, j’en suis encore à me demander quelle est la véritable raison d’être de la Communauté Internationale et dans la foulée de l’Organisation des Nations Unies. Sinon que dirais-je ?

Que les grandes puissances mondiales, Etats-Unis d’Amérique, Russie, Chine et tous les autres Décideurs internationaux ignoreraient ou feraient semblant d’ignorer que mon pays,

la République Démocratique du Congo, est depuis près de vingt ans envahi par le Rwanda !

Que mon pays, aujourd’hui relégué au dernier rang des pays les plus pauvres; c’est aussi et surtout par le fait que vous, la Communauté Internationale, pour avoir armé le Rwanda via l’oligarchie américaine sous la houlette des Clinton (Bill), vous continuez encore à entretenir cette situation…

Vous maintenez Kanambe Hyppolite, l’émanation du pouvoir rwandais, à Kinshasa pour nous montrer que nous ne sommes pas un peuple et vous pouvez par le Rwanda continuer à jouir et à piller nos richesses sans que personne ne vous inquiète…

Détrompez-vous et ressaisissez-vous car à mon sens vous avez encore l’occasion de vous racheter en faisant partir ce Sanguinaire comme vous avez déjà réussi à le faire ailleurs pour ne pas rappeler le cas de la Gambie, cité entre autres… Vous n’en tirerez qu’une fière chandelle, surtout que nous comptons au nombre de ceux qui ont activement participé à la libération de vos pays et de vos peuples en son temps !

Sans que je veuille perdre ma langue, je voudrais comprendre le type de dialogue que vous tenez à continuer avec quelqu’un qui vous nargue sur la place publique en choisissant le calendrier, le contenu et le caractère du type des pourparlers qu’il vous impose le jour ! J’ai compris, fondant son éphémère puissance sur ce qu’il vous a concédé la nuit !!!

Mais dites-moi s’il vous plait, quelles sont ces élections qui peuvent se tenir dans un pays occupé ? Des élections organisées par des étrangers, des pilleurs ? Ce serait pour le bien de quel peuple ? Ne vous avais-je pas déjà dit que Kanambe n’a jamais été de la lignée de mon frère Laurent Désiré Kabila ?

Que par la Monusco ou par un tout autre corps de la Communauté Internationale, je vous demanderais, toutes affaires cessantes, de procéder à la vérification de l’information faisant état de l’arrestation de mon frère KABWA DIEUDONNE, jeune frère direct de Mzee LDK, que ce tueur a fait arrêter à Kinshasa après l’avoir sorti de son exil londonien…

Le prétexte tout trouvé serait que KABWA Dieudonné est en intelligence avec Katumbi Moïse pour un hypothétique coup d’Etat contre le pouvoir de l’usurpateur à Kinshasa…

Ma famille qui me donne cette information précise que Dieudonné KABWA a été transféré de Kinshasa à l’Auditorat Militaire de Lubumbashi dans le plus grand secret.

Pourquoi ? Certainement pour lui infliger le sort que d’autres membres de notre famille et les enfants propres de Mzee LDK ont déjà connu au bout du canon de Kanambe qui a juré de nous exterminer !

Mais le Dieu Créateur, le Dieu du Congo a dit :  » il n’y aura pas d’autre Président avant qu’il n’ait placé son Oint à la tête de ce pays pour préparer la fin du monde “!

Retenez-le bien et une fois pour toute ; le pouvoir en RDC revient à Dieu. Personne !

Vous n’êtes pas plus puissants que votre Dieu, le Créateur.

Le Ciel m’a donné  » l’heure  » : tout ce qui doit être fait en RD Congo est en rapport avec la FIN DU MONDE.

Ceci est un « ainsi dit le Seigneur ».

Le Président, MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph




L’INGRATITUDE ET L’IMPOSTURE DES SERVITEURS

Communiqué du 16 août 2018

Mes très chers compatriotes congolais, à l’occasion de cette date de commémoration de ma libération, MOI, LE PRÉSIDENT MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je vous fais parvenir ce message. Sous le régime de Laurent-Désiré Kabila, à l’instigation de cet étranger Kanambe chef d’état-major général des forces terrestres, j’avais été arrêté le 7 mars 1999 dans de grandes souffrances à Manono puis libéré à Kinshasa le 16 août 1999.

Aujourd’hui, j’ai la joie de vous prendre à témoin vous tous mes très chers compatriotes. Ma joie se justifie du fait que moins de 48 heures après que vous ayez massivement répondu à mon invitation à une journée de prière pour la « LIBÉRATION » de la République Démocratique du Congo, le 12 Août 2018, l’Eternel exauce entièrement ma requête.

En effet vous êtes certainement nombreux à avoir suivi comment l’Esprit de Dieu a parlé à travers distinctes déclarations faites dans les médias de Kinshasa par l’intermédiaire des non moins marquantes personnalités de l’espace confessionnel

congolais. Dans la bouche de l’Évêque Kankienza comme dans celle du Révérend Kinziamina, il n’a pas été autre chose que de la révélation de Dieu publiant « LA LIBÉRATION EFFECTIVE DU CONGO ». Qu’en l’intervalle d’à peine 48 heures l’Esprit de Dieu déverse sur eux et même sur des gens de toute condition, comme du reste je l’avais expressément demandé, chacun et tout le monde devait comprendre que l’Eternel exauçait publiquement son OINT pour la bénédiction intégrale du Congo.

Mais, ces Serviteurs au lieu de glorifier notre Dieu qui vient de répondre à la prière recommandée par son Oint Mukungubila Joseph au peuple congolais, commencent à demander à leurs auditeurs, étant fortement émerveillés par ce qu’ils ont vu et pour embrouiller le peuple, de préparer d’autres prières. Ces frères voudraient continuer à m’ignorer comme ils l’avaient déjà fait il y a quelques années en s’alignant de la manière que l’on sait.

Dites-moi, s’il vous plaît, si Dieu a publié « la libération du Congo » et montré quantité de bonnes choses qu’il a mises en chantier dans ce pays, la prière dite forte que Ces Serviteurs préconisent, c’est pourquoi ?

C’est pour que Dieu change sa décision, ou c’est par l’unique souci orgueilleux de ne pas reconnaître ce que Dieu fait à travers son OINT MUKUNGUBILA ? D’autant plus que quand Dieu leur a révélé la libération cela confirme les paroles du Président MUKUNGUBILA qu’effectivement le pays était sous occupation.

Faites attention chers compatriotes de ne plus attrister ce Dieu qui vient de vous révéler que incessamment Il accorde au peuple congolais son bonheur.

Le Président,

JOSEPH MUKUNGUBILA MUTOMBO




Incroyable mais vrai : la communauté internationale ayant reconnu l’occupation en RDC, demande à l’occupant d’organiser les élections. Est-ce pour élire les Rwandais ou les Congolais ?

Lettre Ouverte du 11 août 2018

Ma peine et mon désarroi à l’aune de ce que mon pays et mon peuple sont, par contrainte, en train de vivre en ce moment, m’oblige à vous adresser cette lettre ouverte à vous tous mes très chers compatriotes d’abord et aussi et surtout à la communauté internationale.

A vous mes très chers compatriotes parce que c’est vous qui, en tout état de cause, êtes des moutons de Panurge ou tout au moins considérés comme tels; vous êtes les consommateurs et les destinataires de toutes les manœuvres fomentées par l’occupation (l’invasion) dont mon pays est victime depuis un peu plus de vingt ans aujourd’hui…

Moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je vous le dis et vous certifie par la souplesse et par la puissance de l’Eternel Dieu, Propriétaire et Détenteur de tout pouvoir, que les élections que Kanambe vous annonce pour Décembre sont un « mirage » ! Elles ne se feront pas, elles n’auront pas lieu.

Tous les calculs maléfiques que ce laquais du régime de Kigali a mis en place pour alourdir vos souffrances et vous tenir indéfiniment en bride sont nuls, et seront désormais de nul effet !!!

Les cris de vos souffrances portées par le très lourd sacrifice, que Son OINT a enduré et payé, ont fait frémir, et fini par irriter la colère de l’Eternel.

Va-t-on, un seul instant, imaginer que l’Eternel se laissera refuser de placer Son OINT au pouvoir à l’échéance qu’il a Lui-même programmée ? C’est absolument malheureux que vous, mes très chers compatriotes, vous ne parveniez pas à lire à temps les signes du temps ! Un de vos frères est venu au nom de la démocratie et de la transparence censées donner un répondant et une assise politiques aux élections supposées : résultat, le Katanga a été, une fois de plus sous silence, mis à feu et à sang… Que des morts, que du sang sur les mains des envahisseurs et de leurs suppôts !!! Ne comprenez-vous pas comment la Communauté Internationale à laquelle je voudrais aussi dire un mot est tout aussi coupable que l’imposture avilissante de Kanambe dit Kabila ???

Chez vous Communauté Internationale, est-ce le langage qui a changé ou est-ce le partage des intérêts qui vous aveugle ? Car en un autre cas de figure je refuse de penser que ce soit le Rwanda qui vous fait peur !!! Non, vous savez parfaitement bien que les élections pour lesquelles vous endormez mon peuple n’ont rien d’un cycle électoral connu. Des cas d’occupation n’étant pas nouveaux, est-il besoin de vous rappeler que l’Allemagne fut chassée de la France par vous à travers les Américains, les Anglais et les Africains…

Si vous avez réussi à mettre fin au dictat de Saddam Hussein, de Mouammar Kadhafi, de Yahya Jammeh, aujourd’hui les richesses de mon pays vous préoccupent plus que nous-mêmes, les Congolais ?

Même quand on a bu la honte jusqu’à la lie, en dehors de la dignité, il reste la personnalité !

Rappelez-vous le Propriétaire de toutes les richesses c’est Dieu !

Moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je fus reçu au Siège de l’ANC officiellement, et au moment où je vous écris la Haute Cour de Justice Sud-Africaine s’est même substituée à Home Affairs pour me délivrer le droit légal de séjour…

Mais dites-moi à l’heure de la passation de pouvoir, à l’heure de la fin de l’occupation de mon pays, qu’est-ce que je fais ici ? Il n’est peut-être pas encore trop tard, ressaisissez-vous sinon la fin du monde annoncée par les oracles des Mayas en 2012, Dieu va la déclencher maintenant, sans délai ni préavis !!! Vous ne direz pas que vous l’ignoriez parce que même l’Abbé Shole de la CENCO l’avait dit au Conseil de Sécurité de l’ONU : le Congo est encore sous occupation. Cessez de fantasmer !!!

A vous mes très chers compatriotes, sachez que selon ce que l’Eternel a arrêté dans sa prescience, Il réclame aujourd’hui le POUVOIR qui lui revient de droit.

Aucun étranger ne succédera à l’imposteur Kanambe.

C’est en cette année 2018 que l’Eternel Dieu libère la République Démocratique du Congo.

Vous tous mes compatriotes, acceptez de vous soumettre à la volonté de l’Eternel : sans distinction de confession, ni de sexe, consacrez-vous toute la journée de ce dimanche 12 Août 2018 à la prière. Implorez la grâce de l’Eternel Dieu Créateur, c’est Lui, le Dieu Fidèle, Il ne vous abandonnera pas.

Tel est sa parole, je dis la vérité.

Le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph