Message prophétique de Bishop Claudio concernant la RD Congo au micro de Bobo Koyangbwa.




Voici la Fin de la CONFUSION !

Lettre ouverte du 26 septembre 2018

Moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, j’en suis encore à me demander quelle est la véritable raison d’être de la Communauté Internationale et dans la foulée de l’Organisation des Nations Unies. Sinon que dirais-je ?

Que les grandes puissances mondiales, Etats-Unis d’Amérique, Russie, Chine et tous les autres Décideurs internationaux ignoreraient ou feraient semblant d’ignorer que mon pays,

la République Démocratique du Congo, est depuis près de vingt ans envahi par le Rwanda !

Que mon pays, aujourd’hui relégué au dernier rang des pays les plus pauvres; c’est aussi et surtout par le fait que vous, la Communauté Internationale, pour avoir armé le Rwanda via l’oligarchie américaine sous la houlette des Clinton (Bill), vous continuez encore à entretenir cette situation…

Vous maintenez Kanambe Hyppolite, l’émanation du pouvoir rwandais, à Kinshasa pour nous montrer que nous ne sommes pas un peuple et vous pouvez par le Rwanda continuer à jouir et à piller nos richesses sans que personne ne vous inquiète…

Détrompez-vous et ressaisissez-vous car à mon sens vous avez encore l’occasion de vous racheter en faisant partir ce Sanguinaire comme vous avez déjà réussi à le faire ailleurs pour ne pas rappeler le cas de la Gambie, cité entre autres… Vous n’en tirerez qu’une fière chandelle, surtout que nous comptons au nombre de ceux qui ont activement participé à la libération de vos pays et de vos peuples en son temps !

Sans que je veuille perdre ma langue, je voudrais comprendre le type de dialogue que vous tenez à continuer avec quelqu’un qui vous nargue sur la place publique en choisissant le calendrier, le contenu et le caractère du type des pourparlers qu’il vous impose le jour ! J’ai compris, fondant son éphémère puissance sur ce qu’il vous a concédé la nuit !!!

Mais dites-moi s’il vous plait, quelles sont ces élections qui peuvent se tenir dans un pays occupé ? Des élections organisées par des étrangers, des pilleurs ? Ce serait pour le bien de quel peuple ? Ne vous avais-je pas déjà dit que Kanambe n’a jamais été de la lignée de mon frère Laurent Désiré Kabila ?

Que par la Monusco ou par un tout autre corps de la Communauté Internationale, je vous demanderais, toutes affaires cessantes, de procéder à la vérification de l’information faisant état de l’arrestation de mon frère KABWA DIEUDONNE, jeune frère direct de Mzee LDK, que ce tueur a fait arrêter à Kinshasa après l’avoir sorti de son exil londonien…

Le prétexte tout trouvé serait que KABWA Dieudonné est en intelligence avec Katumbi Moïse pour un hypothétique coup d’Etat contre le pouvoir de l’usurpateur à Kinshasa…

Ma famille qui me donne cette information précise que Dieudonné KABWA a été transféré de Kinshasa à l’Auditorat Militaire de Lubumbashi dans le plus grand secret.

Pourquoi ? Certainement pour lui infliger le sort que d’autres membres de notre famille et les enfants propres de Mzee LDK ont déjà connu au bout du canon de Kanambe qui a juré de nous exterminer !

Mais le Dieu Créateur, le Dieu du Congo a dit :  » il n’y aura pas d’autre Président avant qu’il n’ait placé son Oint à la tête de ce pays pour préparer la fin du monde “!

Retenez-le bien et une fois pour toute ; le pouvoir en RDC revient à Dieu. Personne !

Vous n’êtes pas plus puissants que votre Dieu, le Créateur.

Le Ciel m’a donné  » l’heure  » : tout ce qui doit être fait en RD Congo est en rapport avec la FIN DU MONDE.

Ceci est un « ainsi dit le Seigneur ».

Le Président, MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph




Incroyable mais vrai : la communauté internationale ayant reconnu l’occupation en RDC, demande à l’occupant d’organiser les élections. Est-ce pour élire les Rwandais ou les Congolais ?

Lettre Ouverte du 11 août 2018

Ma peine et mon désarroi à l’aune de ce que mon pays et mon peuple sont, par contrainte, en train de vivre en ce moment, m’oblige à vous adresser cette lettre ouverte à vous tous mes très chers compatriotes d’abord et aussi et surtout à la communauté internationale.

A vous mes très chers compatriotes parce que c’est vous qui, en tout état de cause, êtes des moutons de Panurge ou tout au moins considérés comme tels; vous êtes les consommateurs et les destinataires de toutes les manœuvres fomentées par l’occupation (l’invasion) dont mon pays est victime depuis un peu plus de vingt ans aujourd’hui…

Moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je vous le dis et vous certifie par la souplesse et par la puissance de l’Eternel Dieu, Propriétaire et Détenteur de tout pouvoir, que les élections que Kanambe vous annonce pour Décembre sont un « mirage » ! Elles ne se feront pas, elles n’auront pas lieu.

Tous les calculs maléfiques que ce laquais du régime de Kigali a mis en place pour alourdir vos souffrances et vous tenir indéfiniment en bride sont nuls, et seront désormais de nul effet !!!

Les cris de vos souffrances portées par le très lourd sacrifice, que Son OINT a enduré et payé, ont fait frémir, et fini par irriter la colère de l’Eternel.

Va-t-on, un seul instant, imaginer que l’Eternel se laissera refuser de placer Son OINT au pouvoir à l’échéance qu’il a Lui-même programmée ? C’est absolument malheureux que vous, mes très chers compatriotes, vous ne parveniez pas à lire à temps les signes du temps ! Un de vos frères est venu au nom de la démocratie et de la transparence censées donner un répondant et une assise politiques aux élections supposées : résultat, le Katanga a été, une fois de plus sous silence, mis à feu et à sang… Que des morts, que du sang sur les mains des envahisseurs et de leurs suppôts !!! Ne comprenez-vous pas comment la Communauté Internationale à laquelle je voudrais aussi dire un mot est tout aussi coupable que l’imposture avilissante de Kanambe dit Kabila ???

Chez vous Communauté Internationale, est-ce le langage qui a changé ou est-ce le partage des intérêts qui vous aveugle ? Car en un autre cas de figure je refuse de penser que ce soit le Rwanda qui vous fait peur !!! Non, vous savez parfaitement bien que les élections pour lesquelles vous endormez mon peuple n’ont rien d’un cycle électoral connu. Des cas d’occupation n’étant pas nouveaux, est-il besoin de vous rappeler que l’Allemagne fut chassée de la France par vous à travers les Américains, les Anglais et les Africains…

Si vous avez réussi à mettre fin au dictat de Saddam Hussein, de Mouammar Kadhafi, de Yahya Jammeh, aujourd’hui les richesses de mon pays vous préoccupent plus que nous-mêmes, les Congolais ?

Même quand on a bu la honte jusqu’à la lie, en dehors de la dignité, il reste la personnalité !

Rappelez-vous le Propriétaire de toutes les richesses c’est Dieu !

Moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je fus reçu au Siège de l’ANC officiellement, et au moment où je vous écris la Haute Cour de Justice Sud-Africaine s’est même substituée à Home Affairs pour me délivrer le droit légal de séjour…

Mais dites-moi à l’heure de la passation de pouvoir, à l’heure de la fin de l’occupation de mon pays, qu’est-ce que je fais ici ? Il n’est peut-être pas encore trop tard, ressaisissez-vous sinon la fin du monde annoncée par les oracles des Mayas en 2012, Dieu va la déclencher maintenant, sans délai ni préavis !!! Vous ne direz pas que vous l’ignoriez parce que même l’Abbé Shole de la CENCO l’avait dit au Conseil de Sécurité de l’ONU : le Congo est encore sous occupation. Cessez de fantasmer !!!

A vous mes très chers compatriotes, sachez que selon ce que l’Eternel a arrêté dans sa prescience, Il réclame aujourd’hui le POUVOIR qui lui revient de droit.

Aucun étranger ne succédera à l’imposteur Kanambe.

C’est en cette année 2018 que l’Eternel Dieu libère la République Démocratique du Congo.

Vous tous mes compatriotes, acceptez de vous soumettre à la volonté de l’Eternel : sans distinction de confession, ni de sexe, consacrez-vous toute la journée de ce dimanche 12 Août 2018 à la prière. Implorez la grâce de l’Eternel Dieu Créateur, c’est Lui, le Dieu Fidèle, Il ne vous abandonnera pas.

Tel est sa parole, je dis la vérité.

Le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph




L’indifférence de la communauté internationale concernant le génocide perpétré par le Rwanda est inquiétante

Lettre ouverte du 24 mars 2018

Pour la énième et ultime lettre ouverte que je vous écris à l’encre de mes larmes transformées en grumeaux de sang, je voudrais, je souhaite que vous tous mes très chers compatriotes, vous regardiez désormais la Communauté Internationale comme elle mérite d’être vue. Sinon comment pourrais-je comprendre ou envisager « l’indifférence » de cette Communauté Internationale sur le GÉNOCIDE que le Rwanda ne cesse d’organiser et de perpétrer dans mon pays, la République Démocratique du Congo ? De Djugu en Ituri en passant par Béni, Rutshuru, Goma dans le Nord-Kivu, Kahemba dans l’ex Bandundu et Keshola et Nzoa dans le Tanganyika, partout mais alors partout ce sont des colonies d’envahisseurs rwandais qui débarquent et s’installent… Ce sont également des torrents et des fleuves du sang de mes frères, des femmes et des hommes de mon peuple qui ne cessent de couler sous les yeux et l’accompagnement de la Monusco et de cette même Communauté Internationale !!! Que vais-je penser, que vais-je dire ? Qu’il est plus facile et nécessaire pour la Communauté Internationale de respecter les règles démocratiques que de s’alarmer sur la vie humaine et les conditions de vie des Congolais ?

Très chers compatriotes, je voudrais éloigner de ma vue et de ma conscience cette horrible évidence que m’impose malheureusement cette fameuse Communauté Internationale sur le vécu de la réalité dans mon propre pays ! Le malheureux constat va jusqu’à nous faire admettre que la vie du bétail et de la volaille est plus importante que la vie précieuse de mes concitoyens… Et pour nous inculquer cette logique inhumaine, la même Communauté Internationale s’investit dans une totale surdité ! Ni nos alertes, ni nos cris d’alarme, plus rien ne l’émeut… On comprend alors que l’objectif de cette Communauté Internationale, c’est de travailler avec des étrangers sur nos terres afin de perpétuer le pillage de nos richesses !!! Sinon comment le Rwanda peut-il continuer à tuer les Congolais comme il veut et sur leur propre terre s’il n’avait pas l’aval de cette fameuse Communauté Internationale ? Ce n’est pas autre chose que je dis quand je dénonce cette duplicité de cette Communauté Internationale à vouloir maintenir coûte que coûte Kanambe au pouvoir tout en le badigeonnant de Président hors-mandat… Quelle hypocrisie !

Comme à toutes les fois qu’il s’est senti, un tant soit peu acculé par la révolte interne, patriotique et nationaliste, le soldat Kanambe au service du Rwanda a toujours su user de subterfuges… Aujourd’hui il est même allé ressusciter KAMONA, ce fils mukalanga né d’une mère pygmée, qu’il vient de placer au ministère de l’intérieur pour mieux assouvir sa soif d’exterminer le peuple congolais en commençant par rayer de la carte tous ceux de la filiation de son Leader naturel MUKUNGUBILA, de Kisala à Kabalo en passant par Kalemie, Keshola, Kabamba vers la gare de Luizi et Nzoa étant aussi dans l’oeil du cyclone rwandais… Parce qu’il faut le dire tous les chefs coutumiers et chefs de terres sont en débandade. Kanambe fait valoir la politique de la terre brûlée pour la place et le règne aux téléportés du Rwanda !!! Cette même politique qu’il a mise en place et expérimente depuis plus de 15 ans dans le Kivu ! Ici il oppose les Pygmées aux Bantous (dans les territoires de Kalemie, de Moba, de Kabalo, de Nyunzu et de Manono), en les aidant à fabriquer des flèches spéciales empoisonnées… dixit les déclarations des combattants twa enregistrées en vidéo sur le front dans le Tanganyika à Mpweto, Kilwa… Vous comprendrez facilement pourquoi mes larmes, jour après jour, se transforment en grumeaux de sang; ce génocidaire est en train de décimer tous les miens…, tous ceux de mon sang direct !!!

Ce sont aujourd’hui plus de douze millions de Congolais qui sont tombés sous les armes de la milice de Kanambe et des rwandais depuis que par les appétits gloutons du clan Clinton, la première puissance avait bu le calice de la honte uniquement pour faire main basse sur les richesses du Congo via Kagame et le Rwanda… Plus qu’un sursaut, nous attendons, j’attends des États-Unis d’Amérique, qu’ils se rattrapent, que de première puissance mondiale qu’ils sont, ils prennent la tête de la normalisation de la situation congolaise… Qu’ils s’assument parce que chez eux comme partout ailleurs sur cette terre, personne ne réussira l’organisation des élections dites démocratiques dans un pays sous occupation, comme du reste l’a reconnu l’Abbé Shole de la CENCO devant le Conseil de Sécurité des Nations-Unies. Je suis INQUIET que le Botswana qui a élevé la voix au sein de la SADC pour demander à Kanambe de partir ait été contraint par la Communauté Internationale au silence… Pour la bonne cause le Sénégal est intervenu en Gambie dans le cadre de la CEDEAO, ainsi tout est rentré dans l’ordre pour le grand bien du peuple gambien… Mon peuple a également droit aux égards de ses pairs…

C’est du reste pour cette haute raison patriotique que je demande avec instance à tous mes compatriotes : religieux catholiques, protestants, musulmans et de toute autre obédience, et à tous les politiques quelle que soit la tendance, d’avoir pitié de nos soeurs et de nos frères que Kanambe ne cesse d’exterminer. Ce ne sont pas les élections qui doivent nous aveugler au prétexte que leur organisation nous condamne à composer avec celui qui nous tue !!! C’est clair, c’est net : l’occupation, partout où elle a été constatée, annule la démocratie. Ayez tous le même mot à la bouche et dans la conscience : Kanambe doit partir, mieux il doit être arrêté afin que le Congo et les Congolais se prennent totalement en charge. L’histoire sera ainsi respectée comme en France où le peuple a attendu de se défaire de l’occupation nazie pour se refaire une vraie santé patriotique.

Que soit donc considéré comme traître, tout Congolais qui pactiserait avec Kanambe au nom des élections supposées… Que soit maudit tout celui qui soutient Kanambe et les rwandais… Et que soit béni tout celui qui comme le Botswana oeuvre pour la libération du Congo et de son peuple… Le plus difficile n’est pas de nous enlever Kanambe. Cet homme , installé par coup d’Etat au pouvoir, n’a jamais été ni fils, ni frère de Laurent-Désiré Kabila.

La tempête que Dieu émet va emporter tout traître congolais.

Le Président JOSEPH MUKUNGUBILA MUTOMBO




L’INOPPORTUNITÉ DU CALENDRIER ÉLECTORAL EN RDC

Lettre ouverte du 9 novembre 2017

Quel rapport y a-t-il entre une charte dont le socle est bâti sur une profession de foi tournée vers plus de justice entre les peuples, pour des relations entre les nations fondées sur le droit, et un régime mafieux qui tue, qui viole et use de pratiques cannibales sur sa propre population, s’il est vrai qu’elle soit sa population ?

L’innommable a été commis devant le silence de la communauté internationale. La République Démocratique du Congo n’en finit pas de mourir chaque jour par cette occupation rwandaise. Comment la communauté internationale peut-elle cautionner le meurtre au quotidien d’une population déjà exsangue !? La RDC n’est pas régie par une constitution ; c’est ce que veut nous dire la communauté des nations. Parce que la caution qu’elle accorde à ce régime d’occupation au-delà d’être inacceptable, est un outrage à la lettre et à l’esprit de la charte des Nations unies. Comment peut-on accorder à un régime qui se nourrit d’artifices et de mensonges en tous genres un chèque en blanc !? Ce gouvernement de Kinshasa n’a plus d’assises parmi le peuple… C’est depuis le 19 décembre 2016 que ce gouvernement, de soubresauts en soubresauts, lutte pour légitimer l’inacceptable, l’inconstitutionnalité de son statut ! C’est maintenant à découvert qu’il va avec l’argent du contribuable congolais corrompre autant que faire se peut pour garder un sursis, ainsi s’agglutinent autour de lui une poignée de Congolais pestiférés, prêts à vendre monts et vaux qui s’activent à poursuivre le massacre systématique de leurs frères congolais. Tous ces crimes, je les ai dénoncés à la face du monde sans contredits.

L’histoire de mon peuple fait mal. Dès qu’il s’est constitué en nation, les forces du mal ont voulu l’effacer de la Terre ! C’était déjà 10 millions de morts comme tribut à l’occupation coloniale, sur une population de 20 millions d’habitants ! Aujourd’hui, s’ajoutent 10 millions de plus au supplice de mon peuple par cette autre occupation que la communauté internationale voudrait considérer comme un gouvernement représentatif du peuple congolais !!! Ce cynisme doit s’arrêter maintenant et ce gouvernement être stoppé. La communauté internationale devrait mettre hors d’état de nuire Kanambe. La transition dès maintenant devra être conduite sans lui et pilotée entre Congolais. Ce gouvernement ne survit que par des tergiversations politiques et des atermoiements à l’interne comme à l’externe… L’opposition devrait évaluer sa responsabilité dans cette crise pour avoir accordé à cet étranger l’alibi qu’il recherchait pour rendre effectif le glissement. En lui concédant le dialogue, il s’est maintenu aux dépens de ceux qui lui ont tendu la perche. Aujourd’hui, il monologue avec sa CENI. Il n’y a pas de calendrier électoral qui tienne ! Cette annonce n’a qu’un seul objectif : rester au pouvoir ! L’exhortation de la communauté internationale au gouvernement de la RDC signale qu’il faut que ce dernier veille à ce que chaque citoyen ait le droit de se réunir, de tenir des réunions publiques en toute liberté, de battre campagne comme l’autorise la constitution ! Le message que nous donne la communauté internationale est clair : ce gouvernement va continuer à empêcher les gens de se réunir, de tenir des réunions publiques, de battre campagne.

Ce gouvernement est inconstitutionnel, comment pourrait-il assurer la constitutionnalité d’un processus constitutionnel ? Personne n’est dupe, encore moins la population congolaise. Ce calendrier électoral est conçu de telle sorte qu’il puisse voler toutes les clés d’une alternance politique apaisée dans le pays. Ce n’est pas un calendrier électoral, c’est un calendrier cleptomane ! J’insiste, persiste et signe, moi Mukungubila, ce dont le pays a besoin, ce n’est pas d’un calendrier électoral préparé par Kanambe, mais d’une transition politique sans Kanambe. C’est cette transition qui va se pencher, qui va organiser les élections, ainsi qu’une dynamique qui va installer la paix et les institutions dont le pays a besoin. Le message du gouvernement congolais avec sa CENI est clair : il n’y aura pas de transparence, il n’y aura pas de décrispation… il n’y aura pas d’élections… Par contre, ce qui est en chantier, c’est la énième tentative pour rester au pouvoir. Ce n’est pas possible que la communauté internationale ne voie pas cette ultime manœuvre ! Kanambe veut-il encore éprouver la capacité de mon peuple à endurer une humiliation de plus !? Le peuple, c’est comme des grandes eaux, seul l’Eternel, maître du vent, peut en calmer la furie d’une tempête déferlante…
Que l’Eternel voie et juge !
Que l’Eternel daigne bénir la RDC.

Joseph Mukungubila Mutombo
Prophète de l’Eternel




Défaite de Mme Clinton aux élections américaines 2016

Communiqué du 9 novembre 2016

Le Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila félicite le nouveau président élu par le peuple américain Donald Trump. Que cette victoire qualifiée par tous d’historique puisse bénéficier aux Américains mais aussi au reste du monde.

L’élection de monsieur Trump qui a plongé la planète entière dans la stupéfaction et a suscité inquiétudes et incertitudes, devrait pousser l’opinion internationale à s’interroger sur les raisons profondes ayant permis ce séisme politique.

Le 26 octobre 2016 Joseph Mukungubila avait, face au coup d’état orchestré par alias Kabila et validé à Luanda par un syndicat de chefs d’états africains acquis à sa cause, appelé la communauté internationale à être un témoin attentif aux événements à venir. En sa qualité d’homme politique congolais et surtout de prophète, il prédisait entre autres l’issue de l’élection américaine qui allait indubitablement avoir des incidences sur le Congo. En effet,l’occupation rwandaise, brutale et sanguinaire de la RDC qui continue à massacrer quotidiennement le peuple congolais est le fruit du coup d’état de 1996 mené par l’AFDL dont le clan Clinton est l’un des principaux artisans. Le Dieu du pays, Dieu du Congo ne peut permettre qu’une telle imposture se pérennise. Par conséquent, cette cuisante défaite d’Hillary Clinton doit être perçue par tous comme le signe qui vient confirmer le début de la fin de l’occupation du Congo par le Rwanda.

Les grandes crises internationales qui font la une de l’actualité depuis quelques mois voire quelques années doivent être mises en relation avec le discours constant de Joseph Mukungubila selon lequel la paix mondiale dépend de la paix du Congo.

Nous espérons que le président Obama dont le prophète Joseph Mukungubila avait prédit la victoire dès le début 2007, saura mettre à profit ses derniers jours pour oeuvrer de façon plus efficace à la paix du Congo, donc à la paix mondiale.

Nous espérons également que le mandat du président Donald Trump saura rencontrer de manière concrète les aspirations profondes du peuple américain et que le 45ème président des Etats-unis d’Amérique tirera les leçons constructives du propos du prophète Joseph Mukungubila.

Bureau du Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila