• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

… Suite de la lettre ouverte à la Communauté Internationale du 12 Septembre 2015

By dixi
In À la une
septembre 24, 2015
0 Comments
1830 Views
image_pdfimage_print

… Suite de la lettre ouverte à la Communauté Internationale du 12 Septembre 2015

Lettre ouverte du 24 septembre 2015

 

Aux compatriotes et à la communauté internationale

 

Chers compatriotes, je ne sais que répondre face à vos questions sur ce qui se déroule en RD Congo après que j’aie écrit à la communauté internationale : cette série de démissions à tous les niveaux; que ce soit dans l’exécutif, au parlement ou dans l’administration. Je pense qu’en ce jour, le peuple congolais vient de s’exprimer démocratiquement, de manière claire, en désavouant ce pouvoir de terreur. Les congolais ne veulent plus de Kanambe. Ils ne veulent plus voir leur pays sous occupation rwandaise.

 

La position que vient de prendre tous ceux qui composaient avec Kanambe dans ce gouvernement, consiste à faire comprendre à la communauté internationale qu’il y a eu cris d’alarme, que le sang des congolais a beaucoup coulé. Nous ne voudrions plus donner à ce sanguinaire le moyen de répandre encore le sang congolais.

Nous mettons fin à ce pouvoir pour que, vous de la communauté internationale, puissiez nous aider à mettre en place un gouvernement de transition; non seulement pour préparer des élections dans le futur, mais aussi pour pleurer et enterrer dignement les nôtres que ce génocidaire a exterminés.

 

Cela m’étonnerait que la communauté internationale puisse encore agir avec lenteur. Pour attendre quoi?! Tirez la leçon de ce qui s’est passé ce dimanche 20 septembre 2015 à la basilique Sainte-Marie à Lubumbashi où était allé prier M. Kyungu Wa Kumwanza, un grand leader dans le Katanga, qui a été encerclé dans cette basilique par des éléments armés de la police. Ce pouvoir de terreur a donc encerclé cette basilique, la plus grande église catholique de la place. Kanambe est en train d’intimider ceux qui veulent démissionner ; avec des enlèvements enregistrés par-ci, par-là.

 

Toutes les autorités congolaises viennent de montrer leur maturité dans la politique et ils ne veulent plus donner l’occasion à ce sanguinaire de pouvoir encore massacrer les leurs. Je crois que la Communauté Internationale a intérêt maintenant à pouvoir stopper, et Kanambe, et son porte-parole qui semble être un peu ivre dans toutes ses déclarations.

 

La Communauté Internationale n’a plus de raison de pouvoir hésiter pour intervenir car la volonté du peuple est clairement indiquée à travers les démissions des congolais qui sont au coeur de ce pouvoir.

 

Joseph Mukungubila Mutombo

Prophète de l’Eternel

Comments are closed.