• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

RDC: Communiqué du Bureau du Président Joseph Mukungubila relatif aux événements en cours en Afrique du Sud

By Yves Neyd
In À la une
septembre 3, 2019
0 Comments
322 Views
image_pdfimage_print

Communiqué du 3 septembre 2019

Le Bureau du Président Joseph Mukungubila exprime sa réserve et toute l’étendue de son indignation à l’endroit de la communauté internationale suite à la recrudescence des violences à caractères xénophobes sur le territoire sud-africain.

Les images et vidéos diffusées en boucle dans les médias et sur les réseaux sociaux témoignent d’une extrême barbarie : des victimes étant battues, assassinées à l’arme blanche voire immolées par le feu. Ces scènes insoutenables de crimes ciblés, perpétrés principalement à l’égard des ressortissants d’Afrique subsaharienne, notamment de la RDC, créent un climat délétère qui ne garantit plus la sécurité de la communauté d’exilés, réfugiés en Afrique du Sud. Le jeune congolais nommé Bienvenu Mulenda habitant à Bloomfontein a ainsi succombé à ses blessures après avoir été sauvagement poignardé alors qu’il revenait de la ville de Musina où il était allé effectuer des démarches de renouvellement de son document d’asile.

Devant l’incapacité manifeste des autorités sud-africaines à assurer la sécurité des citoyens étrangers concernés et devant le silence assourdissant des gouvernements africains dont celui de la R.D.- Congo face à ces violences qui touchent leurs ressortissants respectifs, le Bureau du Président Joseph Mukungubila appelle la communauté internationale, l’Organisation des Nations Unies, particulièrement le Haut-Commissariat pour les Réfugiés, à prendre toutes les mesures requises pour assurer la sécurité des réfugiés et de tous les demandeurs d’asile.

Le caractère aveugle des événements qui se déroulent aujourd’hui au pays de Nelson Mandela met le bureau du Président Joseph Mukungubila en situation de rappeler à l’opinion internationale que pour tout un tas de raisons tant obscures qu’inavouées, le Président Joseph Mukungubila et sa famille sont sans papiers sur le territoire sud-africain. C’est dire combien ce Grand Homme Politique est aujourd’hui exposé, et qu’il est lui et sa famille à la merci de ce flot de violences sans visage… Le vif souhait du Bureau du Président Joseph Mukungubila est que le HCR organise urgemment son évacuation vers un pays où lui et sa famille ne seraient plus sujets à la persécution et au danger de mort réels et permanents ! Le bureau du Président Joseph Mukungubila insiste et rappelle que celui-ci ne détient à ce jour aucun titre de séjour dans ce pays, l’Etat sud-africain ayant fait appel de la décision de la Haute Cour de justice sud-africaine de lui octroyer le statut de réfugié.

L’Afrique du Sud démontre à la face du monde ses relents xénophobes et qu’elle ne respecte pas la convention de Genève dont elle est pourtant signataire. Après plusieurs incidents répétés de ce genre, elle envoie clairement le message qu’elle n’est plus une terre d’accueil, une terre d’asile pour les ressortissants congolais entre autres. Les discours prononcés à cet effet par deux ministres du gouvernement sud-africain suite aux dernières attaques sont très éloquents !

Le président Joseph Mukungubila et son bureau adressent leurs très sincères condoléances aux familles et proches des victimes.

Le Bureau du Président Joseph Mukungubila

Comments are closed.