• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Mon peuple est en train d’être égorgé sans aucun secours humain !

By Yves Neyd
In À la une
mars 3, 2017
0 Comments
732 Views
image_pdfimage_print

Lettre ouverte du 3 mars 2017

Serait-ce trop de rappeler ma lettre ouverte intitulée « Deux poids deux mesures » ? Voir ce qui est en train de se passer dans mon Congo, ma mère patrie, est inconcevable. Les Congolais, mes compatriotes, ont toutes les raisons de se demander s’il est bien d’avoir été créé Congolais ! La plus noble mission de ce conseil de sécurité est complètement absente en ce qui concerne les martyrs de mon peuple, le peuple congolais. Quel mal avons-nous fait à la communauté internationale pour que cette dernière cautionne que ce Rwandais Kanambe alias Joseph Kabila extermine les Congolais en toute quiétude ?

Tout l’après-midi, l’armée de Kanambe a tiré à l’arme lourde dans la capitale Kinshasa pour faire sortir Ne Mwanda Nsemi de sa résidence après lui avoir coupé l’eau et l’électricité. Depuis plusieurs jours, la résidence de ce dernier étant assiégée. Tout cela se fait sous l’œil de la communauté internationale. Rappelons que c’est de la même manière que, le 30 décembre 2013, ce Rwandais Kanambe alias Joseph Kabila, avec des Rwandais habillés en uniforme de notre armée, était venu pour m’éliminer dans ma résidence du Golf à Lubumbashi, également sous l’œil cette même communauté internationale. Pourtant, en tant qu’homme politique, je m’étais exprimé démocratiquement au-travers mes deux lettres ouvertes qui avaient été envoyées jusqu’à la présidence de la république (nous disposons encore des accusés de réception) ainsi que dans toutes les chancelleries internationales (dont nous disposons également des accusés de réception). Pourtant, cette communauté internationale nous a fait croire qu’elle était déterminée à ne pas laisser Kanambe au pouvoir après le 19 décembre minuit. Malheureusement, quelques heures après le 19 décembre minuit, cette même communauté internationale nous a parlé d’accords et de dialogues pour la paix.

Pourquoi est-ce que la même communauté internationale n’a pas laissé l’ancien chef de l’Etat gambien pour cette même paix ? Dès que ce dernier avait montré l’ambition de se maintenir au pouvoir, les injonctions du conseil de sécurité n’avaient pas tardé et aussitôt l’armée sénégalaise s’était directement déplacée. Deux poids, deux mesures.

J’aimerais rappeler à la communauté internationale que depuis que ce Rwandais Kanambe Hippolyte alias Joseph Kabila a pris le pouvoir par coup d’état en janvier 2001, il a acheté des armes avec l’argent du contribuable congolais pour massacrer les Congolais au lieu de les défendre. Depuis qu’il est arrivé au pouvoir, il n’a jamais déclaré la guerre à qui que ce soit ni même à ceux qui nous entourent alors que certains nous ont arraché certaines parties de nos terres. Comment la communauté internationale, qui accepte que Kanambe continue de massacrer les Congolais en toute quiétude, explique cette situation ? Donc vous faites de Kanambe tueur et juge c’est-à-dire que vous accordez à ce tueur (criminel) le droit de mener l’enquête sur les massacres qu’il commet et de juger les Congolais qu’il est lui-même en train d’exterminer. A quoi cela rime-t-il ? Cela devient très révoltant. C’est donc sciemment que vous ne voulez pas l’enlever afin qu’il continue de décimer cette nation.

Que la communauté internationale nous donne un exemple de chef de l’Etat qui s’est comporté comme Kanambe. Comment cette horreur peut-elle être cautionnée par la communauté internationale ?! Ce qui me blesse le plus est que, parmi les institutions qui devraient garantir la paix et la sécurité sur cette planète, nulle n’intervient. Les Congolais sont aujourd’hui dispersés partout, fuyant ce génocide organisé par Kanambe et Kigali. Est-ce que la communauté internationale ne craint pas de rendre ingérable et inhabitable la planète, notamment ma terre mère l’Afrique, en laissant ce criminel continuer à faire sa sale besogne ? Nous comprenons qu’il est soutenu par ces mêmes institutions. Ne trouvez-vous pas que cela est injuste devant Dieu car toutes les nations ont besoin d’être sécurisées par les institutions internationales ?
Raison pour laquelle je demande à la communauté internationale vers où ce monde est en train d’aller s’il n’y a plus d’institutions pour nous sécuriser, pour rendre de véritables jugements. Est-ce que ce Rwandais, soldat de Kagame, devrait être libre jusqu’à présent ?
Pire encore, vous demandez aux Congolais de se réunir afin de dialoguer avec lui. Nous sommes éberlués de voir la communauté internationale reconnaître ainsi ce pouvoir d’occupation. Nous avions supporté jusqu’au 19 décembre mais plus maintenant. Quel genre d’élections demandez-vous à ce Rwandais qui a organisé un génocide tel qu’il n’y en a jamais eu sur la planète ? Jusqu’où voulez-vous que notre patience aille ?

En utilisant les Pygmées, Kanambe est allé jusqu’à exterminer ma famille et mes frères dans mon village à Kisala ; je n’y ai plus de famille. Est-ce cela la démocratie ? Après avoir fait exterminer ma famille, le voilà qui organise un théâtre en demandant la paix entre Pygmées et Bantu afin de masquer ce génocide. Sous quels cieux peut-on être exterminés sans réclamer justice ? Le responsable du PPRD à Kalémie (également président de Buluba i Bukata), M.Kahenga a été retrouvé mort lors du forum pour cette paix après avoir demandé une enquête sur cette situation (il s’était opposé à ce forum en demandant comment est-ce qu’on pouvait dire que tout était terminé sans même avoir enquêté. Jaynet, la soeur de Kanambe, était elle-même présente lors de ce forum. Après avoir déposé le corps à la morgue, le gouvernement n’a même pas pris soin d’informer immédiatement la famille de cette mort). La vie du Congolais ne vaut plus rien au point que nous devons seulement accepter d’être tués sans aucune explication.

Je ne pense pas qu’il faille laisser le Congo continuer à vivre cette tragédie car les différents ministères belges pendant toutes ces années du règne de Kanambe ont eu à déclarer tout haut que ce dernier est un étranger avant même de recevoir les documents fournis par Jean-Jacques Lumumba. La communauté internationale sait donc très bien que le Congo est sous occupation rwandaise. Grave encore, ces documents détenus par les autorités belges parlent de pillages inédits commis par le Rwanda et son soldat Kanambe avec son frère et sa sœur, enfants d’Adrien Kanambe. Pourquoi forcer les Congolais à accepter des élections que Kanambe doit organiser avec son équipe qui a eu à participer à ce génocide ? Cela est inadmissible ! Permettez que je puisse rappeler que la communauté internationale a été créée afin de ne plus voir l’occupation sur cette planète. Aussi, la seule chose que nous attendons de cette communauté internationale est d’arrêter Kanambe alias Joseph Kabila. Il n’y a rien d’autre à nous dire. Arrêtez Kanambe pour qu’il soit jugé pour que nous comprenions la raison de cette extermination des Congolais de cette façon. Pourquoi tenez-vous à ce que ce criminel, qui nous tue et nous extermine, demeure en place ? Le peuple se demande comment cela est possible alors que l’ONU est sur place par le biais de la MONUSCO. Nous vous avons demandé de nous aider à mettre en place un gouvernement de transition composé uniquement de Congolais mais il se trouve que cela ne vous arrange pas. Après que les Congolais ont été exterminés par les Rwandais, vous vous contredisez pour demander aux Congolais de faire des accords avec ces criminels.
Un peuple sous occupation ne peut jamais exercer la démocratie parce qu’il est mis comme sous esclavage. Voyez déjà comment le peuple est traqué. Si l’on ose dire quelque chose, c’est la prison ou la mort. Quelle est cette paix qui viendrait dans un pays sous occupation ?
Existe-t-il un chef d’état qui ait commis des exactions comme Kanambe ? Il est allé même au-delà de ce qu’Hitler avait fait. Pourquoi n’avez-vous pas pitié de ce peuple congolais qui est traqué comme des rats par Kanambe ?

Sachez que l’histoire se souviendra de tout acte que vous poserez, bon comme mauvais.

Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO
Prophète de l’Eternel

Comments are closed.