• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Mise au point sur le Mont Carmel du 23 Juin 2019 au Congo

By Yves Neyd
In À la une
juin 25, 2019
0 Comments
513 Views
image_pdfimage_print

Lettre ouverte du 25 juin 2019

Moi, le Président, MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, l’Oint de l’Eternel par son amour et sa propre volonté, je voudrais ne pas croire à la réalité des images retransmises par la télévision nationale de mon pays, images relayées dans le monde entier !

J’ai été vraiment choqué, totalement bouleversé de voir que mon peuple que j’ai enseigné sans m’écarter ni à droite, ni à gauche du prescrit de celui qui m’a envoyé, ce peuple-là est allé répondre, en nombre, à la convocation de cet oeucuménisme…

L’histoire nous rappelle aujourd’hui dans mon pays ce qui s’était déroulé sur le Mont Carmel, vous aussi mon peuple, vous vous êtes mis debout pour vous attaquer à Dieu. En vous comportant ainsi, qui donc désormais sera votre avocat pour vous défendre ? Alors que le défenseur de tout être humain, c’est lui, l’Éternel Dieu, votre Créateur…

Les larmes étouffent ma voix et brouillent ma vue parce que vous n’avez même pas eu la capacité de vous rendre compte que tous ceux qui ont pris la parole, tous les musiciens qui ont animé la cérémonie au Stade des martyrs, sont ceux-là mêmes qui ont servi et qui ont accompagné l’occupation de notre pays par les Rwandais.

Or le même Dieu qui a choisi Israël, c’est toujours lui qui a choisi le Congo ! C’est plus que malheureux que vous ayez oublié que c’est moi MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph qui le premier, sur instruction de Dieu, vous ai révélé et parlé de la prophétie d’Esaïe 18, révélation que vous avez combattue à l’époque de Mobutu faute de révélation. Quelques-uns de ceux de mes compatriotes et notamment ma tribu Luba disaient que ça n’avait rien à voir avec notre pays. Mais maintenant, avec le temps Dieu vous a fait grâce de comprendre. Raison pour laquelle, prévenu par l’Esprit de Dieu, notre frère belge, d’origine italienne (l’Italie n’étant pas spirituellement la moindre) avait décrété et prédit que tous les Congolais devaient se repentir en disant je cite : « Le Président actuel Félix Tshisekedi est temporaire. Car l’Oint de l’Eternel arrive à grands pas ». C’est ainsi que Claudio invite les Congolais à se repentir rapidement avant l’arrivée de l’Oint de Dieu.

Or si l’on regarde l’objectif de votre rassemblement c’est de pouvoir faire abstraction de cet Oint que l’Eternel est en train d’envoyer incessamment auprès de vous. Comme pour dire à l’Éternel Dieu que nous n’aimerions pas que tu nous parles de cet Oint qui doit venir régner sur le Congo en ton nom ?! Tandis que ceux qui vous ont rassemblés au Stade des martyrs veulent vous maintenir dans cette occupation. Point n’est besoin de chercher à vous démontrer cela. Le Kagame qui arrive librement dans le pays qu’il a mis à feu et à sang et ces deux, trois jours les militaires rwandais entrent librement à l’Est sur notre territoire.

Ne pas accepter l’Oint de l’Eternel donnerait l’image d’un malade auquel on prescrit un médicament et qui le rejette, refuse de le prendre. Or c’est par cet Oint-là que le peuple congolais aura sa libération. Car c’est par lui et uniquement par lui que la prédiction de Michaël Gorbatchev sur la puissance à venir dans cette région de l’Afrique connaîtra sa matérialisation.

Aller demander à Dieu de se taire, de ne pas vous parler ? Ce n’est autre chose qu’injurier l’Eternel, alors que c’est lui et lui seul qui est en mesure de vous protéger. Quelle monstruosité diabolique…

Vous dites à l’Eternel Dieu de ne pas vous parler de son Oint qui doit venir régner sur le Congo en son Nom ?

Vous vous permettez même de prendre la place de Dieu, quelle abomination ! Pour proclamer votre propre Christ…

IMPOSTURE, TRAÎTRISE !

Mais où sont passés tous les versets de la Parole de Dieu, que moi, MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph je vous ai enseignés sur le Christ qui est aujourd’hui en exil pour que des opportunistes sans références dans le « Ainsi dit le Seigneur » viennent vous détourner ? C’est le monde entier qui a suivi ahuri toutes vos paroles rebelles devant Dieu montrant ainsi à la face du monde que vous vous opposez à toutes les promesses que Dieu vous a faites.

Je vous jure que vous n’allez pas réussir à forcer la main de l’Eternel Dieu. C’est lui qui selon son plan, le plan de la rédemption, va diriger le Congo à travers son Oint, Oint que ni la puissance, ni la force des hommes ne pourront lui imposer, Zacharie 4:6 : « Ce n’est ni par la puissance ni par la force mais c’est par mon esprit, dit l’Eternel des armées ».

Le temps est arrêté ! Ce que vous venez de faire au stade des martyrs, le Mont Carmel du Congo, je vous le dis, va vous amener à vivre la vérité de Dieu… C’est une grande honte pour vous de trahir Celui qui vous a choisis !

Si c’est de tout coeur que vous avez daigné remettre le pays à Dieu, alors comme indiqué dans les prophéties partout et dans les prédictions des visionnaires, laissez le pays être dirigé par l’Oint de l’Eternel qui arrive !

Vous ne pouvez pas ignorer que le Congo a été envahi et qu’il continue à être occupé par les rwandais !!!

Si en voulant tromper les Congolais, vous avez cherché à faire un coup d’Etat à Dieu, c’est le VENT que vous allez récolter… Car le Congo est véritablement le choix de Dieu parmi toutes les nations.

Ayez encore frais en vos mémoires cette erreur monumentale que vous avez faite en désobéissant à l’ordre que je vous avais donné de la part de Dieu : « n’allez pas aux élections, un pays sous occupation n’organise pas les élections… »

Les résultats ne sont-ils pas là ? Cessez s’il vous plaît de chercher à multiplier la souffrance de mon peuple et le malheur du Congo.

Il n’y a que l’OINT de Dieu qui soit le RESTAURATEUR qui va avec l’approbation de tous les esprits, réparer et rendre le pays habitable. 

C’est par la force de l’Esprit que l’Oint de l’Eternel rendra ce pays habitable. C’est lui la CLÉ.

Le Président

MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph

Comments are closed.