Message de Dieu pour le monde entier

Carte RDC à Capernaüm en Israël

Carte RDC à Capernaüm en Israël

Mes chers frères et soeurs, vous tous habitants du monde, habitants de la Terre, 

Nous sommes tous attaqués aujourd’hui par ce que vous appelez Coronavirus (Covid-19). Cette plaie c’est la véritable frappe de Dieu en très grande colère, comme du temps de Moïse en Egypte. Moïse dit à Pharaon : “Accorde au peuple d’Israël la liberté d’aller adorer son Dieu”. Malheureusement cette demande fut refusée. Mais au final, bien sûr Dieu finit par s’imposer. Israël aujourd’hui comme vous le savez est bien constitué, et il est très bien installé. Depuis quelques années, Dieu a fait apparaître sur le parvis d’une synagogue à Capharnaüm en Israël, la carte géographique du Congo. Ce Congo qui constitue la deuxième mission de Dieu ou son deuxième choeur après Israël qui est le premier choeur. Les ennemis de Dieu, les ennemis du plan de Dieu, en endurcissant leur coeur, n’ont pas daigné en faire cas. Au lieu de faire le bruit, annoncer cet événement glorieux autour de ce signe prodigieux concernant le Congo, ils ont opté de le cacher, de taire cette grande manifestation de la grâce que Dieu annonçait pour les Gentils. Malgré toute cette méchanceté de l’homme, Dieu va révéler à partir du Vatican par les prêtres catholiques que Christ était déjà au milieu des hommes, sur la Terre, là au centre de l’Afrique. Est-ce que cette nouvelle avait plu au monde ?! Ce prêtre catholique qui venait de révéler que Christ était déjà sur Terre ajoutera en donnant ces précisions : “il est déjà au Congo, il vit avec vous les hommes, il marche avec vous, il parle avec vous, il mange avec vous et il vit avec vous de manière très simple à telle enseigne qu’il vous serait difficile de le reconnaître comme étant le Messie (Christ)”.

Ces indications et déclarations terribles ne devraient-elle pas réveiller le monde que nous sommes si nous avons toujours prétendu avoir la crainte de Dieu et l’amour de Christ ? Est-ce que réellement le monde, allait-il continuer à vaquer à ses occupations sans vouloir courir vers la RDC pour découvrir ce Christ-là comme l’avaient fait les mages à l’époque de Jésus ?! Il est pourtant clairement indiqué dans l’Écriture que c’est de Juda que devait apparaître ce roi là (Genèse 49:9-10). Permettez que je puisse vous recommander de lire attentivement ce verset que je viens de vous donner. Ce passage indique deux temps : il y a le Roi qui vient de Juda qui n’est autre que Jésus et l’Écriture dit que le sceptre du royaume ne quittera pas Juda jusqu’à ce qu’apparaisse le Schilo qui signifie l’homme de paix (le pacificateur, Islam, le pacifique). Toutes les prophéties que l’Eternel Dieu donne au monde, nous font comprendre que le monde est en train d’attendre cet homme mais malheureusement comme du temps de Jésus, les Juifs n’avaient pas reconnu la venue de Christ en la personne de Jésus. Comme on dit, l’homme qu’on attendait, à son arrivée, personne n’a su le recevoir ni l’accueillir, par contre l’homme (Schilo) a été pris pour ennemi et pourtant comme je le disais, cet homme noir au milieu de l’Afrique est la clé même de la paix dont a besoin le monde entier. 

Comme Dieu est en courroux, cet homme noir est le seul homme revêtu de ce pouvoir de calmer sinon de stopper cette terrible tempête qui vient d’endeuiller toute la planète. Dans le cas de toute maladie naturelle, il n’est pas très prudent de se précipiter à soigner les malades sans diagnostiquer les causes. Car une maladie bien diagnostiquée pourrait avoir la chance d’être efficacement guérie. Ceci dit, je fais la remarque, en tant que Prophète de l’Eternel, en donnant le conseil à tous mes frères serviteurs de Dieu que : cette terrible tempête, nous venons tous de la remarquer, comme étant une véritable tempête et non pas comme une simple maladie naturelle. Je le dis et le répète, j’ai été très conforté par la prière du Pape François, au lieu de considérer ce fléau ou cette peste comme étant une simple maladie qui pourrait être comptée parmi les maladies que notre Seigneur Jésus avait guéries, le Pape François a découvert que c’était un vent impétueux qu’un humain ne pouvait pas maîtriser. J’ai beaucoup apprécié cela. Vous-mêmes êtes témoins de mon intervention immédiate après sa prière. Raison pour laquelle j’ai dit, il y a quelques mois ou une année, que l’Eternel Dieu a pu révéler ce vent impétueux à moi, votre frère. Dieu m’a même donné le nom de la tempête. N’est-ce pas vous les scientifiques, vous avez toujours donné beaucoup de noms aux tempêtes que vous annonciez, par exemple Katrina, Erika ou Rita. De la même façon, Coronavirus, de par le nom, c’est une couronne qui réclame le pouvoir de Dieu. Quand le nom m’a été révélé, je n’ai pas voulu donner cela au monde. La remarque, le conseil à donner à tous mes frères serviteurs : aucun d’entre vous n’est capable de taire ce vent (la tempête). Je suis dans l’obligation de vous expliquer quelque chose. Soyez attentifs. Vous vous êtes habitués à utiliser le verset 2 Chroniques 7:14. “Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie et cherche ma face et s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays”. Et l’Eternel qui ajoute (au verset 15) : “Mes yeux seront ouverts désormais, et mes oreilles seront attentives à la prière faite en ce lieu”.

Comprenons tous que pour faire la prière qui puisse être entendue, exaucée par le Dieu Créateur, il fallait nécessairement aller dans ce temple construit par Salomon, fils de David, pas autrement. De là, il fallait donc découvrir la voie par laquelle Dieu pourrait accepter d’ouvrir ses yeux et ses oreilles. Or c’est par le Christ seulement que Dieu pourrait entendre la prière de tout Chrétien. Et le Messie ou Oint (Christ), il n’y en a que deux. Si nous lisons Apocalypse 11:1-4, cela nous renvoie à Zacharie 4:1-6, 11-14. On nous décrit ici Moïse et Elie, ce sont eux qui représentent les deux Christs c’est-à-dire Moïse le type de Jésus qui a construit le temple, c’est lui qui a construit le tabernacle et a instruit le peuple. A son départ, le peuple rétrograde et Dieu se voit dans l’obligation de lui envoyer le Prophète Elie qui ne va plus reconstruire le temple ou le tabernacle mais il va dresser un autel, le rétablir en dehors du temple, c’est ce qui s’appelle plan de la rédemption. C’est l’image de Jésus dans Moïse et lorsque le peuple rétrograde, lorsque le peuple oublie c’est alors que l’Eternel Dieu envoie Elie pour rétablir. Cette oeuvre d’Elie s’appelle la restauration. Les ministères de ces deux Prophètes, Moïse et Elie, marquent les deux temps différents dans le plan de la rédemption. Moïse, c’est le Christ Jésus qui commence comme agneau du matin et après que le peuple aura oublié la véritable parole, Dieu envoie maintenant Elie pour rappeler et restaurer (Actes 3: 19-21).

Chers frères et soeurs, vous habitants du monde, habitants de la Terre, vous qui êtes mes contemporains, c’est de tout coeur que j’ai voulu vous aider, ayant tous souffert de cette pandémie qui n’est autre que la plaie par laquelle l’Eternel a frappé toute la planète. Le seul moyen de pouvoir être sauvé c’est de crier le nom du Seigneur, le réveiller comme l’avaient fait les apôtres dans la barque avec Jésus. Or cela ne peut être possible que si nous croyons de tout coeur et si nous avons la révélation de cet homme que Dieu nous a envoyé pour nous sauver. Regardez bien Matthieu et lisez attentivement Matthieu 16: 13-20. Jésus, cet homme de Nazareth, pose la question à ses disciples : “Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l’homme ? Ils répondirent : Les uns disent que tu es Jean-Baptiste; les autres, Elie; les autres, Jérémie, ou l’un des prophètes. Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. Alors il recommanda aux disciples de ne dire à personne qu’il était le Christ”. Chers frères, c’est ce que disait le prêtre catholique à partir du Vatican : il vit, il marche et il parle avec vous de manière très simple à telle enseigne qu’il vous serait difficile de le reconnaître. Raison pour laquelle, je termine avec Matthieu 17: 1-7. Jésus dit à ses disciples : “Que votre coeur ne se trouble point, croyez en Dieu et croyez en moi” dans Jean 14: 1, 4-6. Il est pratiquement impossible à tout serviteur d’espérer arrêter l’élan de Coronavirus si nous ne parvenons pas à avoir la révélation de ce nom qui nous ouvre la voie permettant à Dieu le Père d’ouvrir ses yeux et ses oreilles afin qu’il puisse exaucer nos prières, c’est impossible. Chers frères et soeurs, comme l’indique Esaïe 18: 3, courez, allez découvrir le Christ qui vous a été signalé sur cette terre mère de toute la planète qu’est le Congo.

Prophète de l’Eternel

Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO