• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

L’imposteur Kanambe Alias Kabila vient d’assassiner un disciple du Prophète Joseph Mukungubila

By Yves Neyd
In À la une
décembre 19, 2018
0 Comments
561 Views
image_pdfimage_print

Communiqué conjoint d’AV30 asbl et du bureau du Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila

C’est avec beaucoup de douleur et de consternation que l’Association pour les Victimes des massacres du 30 décembre 2013 au Congo (AV30 asbl) et le bureau du Prophète Joseph

Mukungubila tiennent à informer l’opinion congolaise et internationale du décès de Pablo Issumo Eleka, mort survenue dans la nuit du 17 décembre 2018 à la prison de Ndolo, à Kinshasa, en RDC, où il était incarcéré de manière arbitraire depuis près de 5 ans !

Agé de 59 ans et disciple du Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila depuis plusieurs années, Pablo Issumo Eleka avait été arrêté le 02 Janvier 2014 pendant la chasse à l’homme perpétrée par le pouvoir sanguinaire de Kinshasa à l’égard des disciples et partisans du Prophète Mukungubila. Il fut enlevé, ainsi que d’autres disciples, par un commando armé d’Alias Kabila alors qu’ils se trouvaient dans une résidence du Prophète Mukungubila à Kinshasa.

De là, il fut détenu dans les geôles de l’ANR, subissant le martyr, avant d’être transféré à la prison de Ndolo avec 19 autres disciples de Joseph Mukungubila . Durant tout ce calvaire, il fut victime d’indescriptibles tortures, de brimades et de sévices multiples qui l’ont conduit à la mort. Les avocats avaient pourtant alerté les autorités sur la dégradation de sa santé et sollicité à multiples reprises son transfert vers un centre de soin spécialisé selon les recommandations expresses des médecins du dispensaire de Ndolo. Mais le ministère public, à la solde du génocidaire, a toujours catégoriquement rejeté toutes ces requêtes.

Le nom de Pablo Issumo Eleka s’ajoute ainsi aux centaines de disciples et partisans de Mukungubila assassinés par le régime sanguinaire de Kanambe alias Kabila. A date, il y a encore plus d’une centaine de partisans de Joseph Mukungubila, toujours détenus dans les gêoles du pouvoir dispersées sur l’étendue de la RDC. Nous mettons à témoin la communauté internationale et le peuple congolais devant cette barbarie sans nom et ce terrorisme d’état du gouvernement d’alias Joseph Kabila !

Pablo Issumo Eleka, citoyen congolais, vient de mourir en martyr, pour le seul motif d’être disciple du Prophète Joseph Mukungubila.

Nous appelons tous les organismes nationaux et internationaux de défense des droits de l’homme à se saisir de ce dossier et diligenter une enquête pour faire toute la lumière sur ce énième crime perpétré par le pouvoir en place. Nous mettons à nouveau la communauté internationale devant ses responsabilités, notamment d’assurer le respect de la vie des citoyens du monde. Et nous lui demandons une nouvelle fois de mettre fin au calvaire de plusieurs dizaines de détenus politiques, notamment les disciples et partisans de Joseph Mukungubila qui croupissent arbitrairement dans différentes prisons du Congo alors même que le rapport d’enquête de la très sérieuse organisation FIDH et de bien d’autres, établissent leur innocence en ce qui concerne les événements tragiques du 30 décembre 2013 en RD Congo. La fin imminente du régime sanguinaire en place est la seule manière de mettre fin à la tragédie que connaît peuple congolais.

Que Dieu console la famille du vaillant compatriote….

Comments are closed.