• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Lettre ouverte du 27 juin 2017

By Yves Neyd
In À la une
juin 27, 2017
0 Comments
2260 Views
image_pdfimage_print

Dans quel siècle est-ce que je me retrouve aujourd’hui moi Mukungubila ?

Puis-je demander à l’Eternel Dieu, qui a fait de moi son instrument libérateur, si c’était une erreur d’être né Congolais ? Pourquoi le peuple et notamment les Luba, tribu à laquelle j’appartiens, sont en train d’être décimés ? Que ce soit ceux du Kasaï ou ceux du Katanga, ils sont en train d’être décimés. C’est une tribu à laquelle je suis très fier d’appartenir et qui constitue le peuple congolais.

C’est avec les larmes aux yeux que je lance un cri de détresse en espérant que ce cri soit entendu aujourd’hui par la communauté internationale. Point n’est besoin de rappeler à la communauté internationale la raison d’être de cette plus haute institution internationale, l’ONU. Alias Joseph Kabila est en train de décimer terriblement ce peuple congolais. Le choc que nous vivons, mes compatriotes et moi, c’est d’entendre certaines déclarations. A l’époque de l’administration Obama j’avais entendu son secrétaire d’état qui venait de féliciter ce génocidaire pour avoir bien « exercé la démocratie ». Les Congolais s’en étaient inclinés en pleurant parce que le ciel s’obscurcissait pour eux et parce qu’il n’y avait personne qui pouvait intervenir comme défenseur. Tout le monde était éberlué d’entendre cette phrase du secrétaire d’état américain au moment où le Rwanda continuait à massacrer les fils et les filles martyrs du Congo.

Aujourd’hui on entend des éloges venant de M. Zuma à l’égard du génocidaire alias Kabila le félicitant d’avoir stabilisé le Congo au moment où il est en train d’exterminer cruellement les miens au Kasaï ! Le Rwanda est soutenu dans ce génocide et dans tous ces massacres.
On a totalisé 52 fosses communes rien que pour le Kasaï c’est-à-dire rien que chez les Luba. Chers compatriotes, je suis en train d’écrire cette lettre avec des larmes. Dieu sait que je suis troublé comme l’a chanté mon bien aimé frère Mukenge Matthieu qui est Luba comme moi : « Il est quelle heure à l’horloge de l’Eternel ?». Combien de membres de nos familles cet homme, ce sanguinaire a-t-il massacrés ? Nous sommes encore en train de les pleurer jusqu’au jour d’aujourd’hui. La déclaration qui nous vient de Zuma disant que ce sanguinaire “exerce bien la démocratie, et a stabilisé le pays”, est choquante !
Au moment où je vous écris, le dollar qu’on changeait avant à 1200 franc congolais est passé à 1500 franc congolais et ça continue de monter. Dieu créateur, cette question je la pose au nom de tous nos compatriotes congolais martyrs : est-ce mauvais d’être né congolais parce que tu as enfoui dans nos terres toutes les richesses qui se retrouvent partout ailleurs sur cette planète ? Est-ce là le péché que nous avons commis ?!

La presse internationale dont RFI est en train de se demander ce qui se passe, rapportant que les autorités sud-africaines qui ont reçu Kanambe, n’ont pas dit un mot sur les violences au Kasaï, tandis que la presse sud-africaine a posé la question à lui-même Kanambe avant sa réunion avec M. Zuma en lui demandant pourquoi il est en train de massacrer la population au Kasaï. La réponse de ce sanguinaire rwandais a été : “je n’ai rien à vous répondre, je vais parler avec votre président”. C’est donc la réponse d’un homme au sommet de l’état congolais, l’ami de Zuma. Que le monde nous regarde et réponde à cela ! Voilà celui qui a été placé à la tête de l’état congolais, voilà l’ami de M.Zuma, celui dont Zuma fait l’éloge. Il continue à massacrer et à faire sa sale besogne mais la seule réaction de Zuma est de le féliciter d’avoir stabilisé le Congo et amélioré la sécurité. Est-ce que ce Kanambe devait être reçu par ce peuple frère et ami que mon pays le Zaïre à l’époque avait pu grandement soutenir plus qu’aucun autre pays africain ? Selon les propos du journaliste Christophe Rigaud (révélation), Zuma est “intéressé par l’électricité du barrage d’Inga 3” qui se trouve au Congo. Ainsi l’on comprend mieux les déclarations de Zuma à l’égard d’alias Kabila. Kanambe le Rwandais a vendu presque toutes les usines du Congo ainsi il pense à tort qu’il pourra faire de même avec nos barrages.

Malgré toute l’humiliation infligée à ce Congo, moi Mukungubila et mes compatriotes constituons toujours ce Congo. Ce n’est pas un Rwandais comme ce génocidaire qui représentera le Congo. Sa seule fierté est de commettre les massacres qu’il a voulus mais il ne représentera jamais le Congo et nous lui ferons amèrement payer cela ainsi qu’à tous ses frères, je le jure devant cet ange qui m’était apparu. Dieu créateur a dit que c’en est assez !

Communauté internationale nous vous demandons à présent de ne pas rester passive. Nous vous avions demandé de chasser ce génocidaire qui vient à nouveau de décimer la population.
A vous mes compatriotes, je vous dis ceci : notre traversée du fleuve a été très dure, considérez que ce fleuve peut être comparé à la mer rouge. Moi, en tant qu’instrument libérateur, comprenez que Dieu a tenu compte de tout ce sang versé et je vous assure que nous sommes presque arrivés à la rive de l’autre côté. Ce n’est plus le temps pour que les humains fassent des éloges à ce génocidaire rwandais.

Le Congo comme j’en avais parlé, reste non seulement la plaque tournante à partir de laquelle Dieu créateur doit parler mais également le siège de la paix. Je crois que les esprits des ténèbres ne seront pas là pour contester cela mais ils doivent comprendre à présent que c’est terminé pour eux car Dieu créateur a décidé de renverser toutes ces tables. Mes chers compatriotes vous pleurez jusqu’au moment où l’Eternel Dieu lui-même va essuyer vos larmes par sa main. C’est le temps pendant lequel je suis en train de vous parler. Il ne manque pas de gens de bonne volonté qui soient en colère contre ce génocidaire, nous citons ici la nouvelle administration américaine, nous citons également le nouveau siège de l’ONU qui peut être ne comprenaient pas toute la teneur de mon message mais aujourd’hui ils sont touchés (l’ONU a eu à me répondre deux fois pour la même question) parce que le sanguinaire leur a montré toutes ses couleurs en allant jusqu’à massacrer la délégation en mission. C’est cela sa véritable couleur, c’est ce qu’il a fait des années durant. Kanambe est allé deux fois au Kasaï pour essayer d’effacer ses traces.
Il distribue massivement de l’argent pour effacer les traces de tous ses massacres au Kasaï. Je vous le dis, Kanambe n’ira plus loin, ainsi dit le Seigneur ! Je répète, que tout homme qui s’allie à ce génocidaire soit maudit parce que l’Eternel a juré de restaurer le Congo et c’est par ce serment que j’ai dit que personne ne pourra être capable de s’opposer au plan de Dieu sur cette question concernant la situation au Congo. Personne non plus ne pourra prétendre avoir les capacités de gérer ce Congo si l’Eternel Dieu ne l’y a pas destiné ! C’est l’Eternel Dieu qui va diriger le Congo pour pacifier le monde entier. C’est à partir de la libération, cette libération du Congo, que le monde entier va avoir la grâce d’être pacifié. J’avais déjà mis en garde tous ceux qui vivent sur cette planète, afin qu’ils aident le Congo. Car si vous allumez le feu au Congo, attendez-vous à ce que toute la planète soit ravagée par le feu. Par contre, si vous accordez la paix au Congo, c’est toute la planète qui connaîtra la paix.

J’aimerais rappeler à vous mes compatriotes de l’opposition de ne pas vous laisser embrouiller par l’étranger. C’est votre pays que vous êtes en train de défendre. Le Congo n’appartient pas aux tutsis car il n’y a pas de tribu tutsi au Congo. Ce jeu que les tutsis sont en train de faire allant jusqu’à essayer d’introniser leurs chefs coutumiers n’aboutira pas. Je vous préviens vous qui jouez ce jeu-là, commencez à préparer vos bagages pour rentrer au Rwanda parce que ces terres qui s’appellent le Congo appartiennent à l’Eternel Dieu.

A vous mes chers frères et compatriotes, prêtres catholiques, je vous demande de ne plus faire le jeu des étrangers avec ces accords que le peuple refuse. Vous persistez avec ces accords qui favorisent les étrangers. Nous aimerions entendre de vos bouches les mots “occupation” et “invasion” rwandaise. Il ne faut pas parler un autre langage. Vous savez très bien que Kanambe est rwandais et qu’il est là pour occuper le Congo. On ne va pas attendre la fin de 2017 mais il faut encourager le peuple dès maintenant à se mettre debout pour chasser Kanambe. En 2016, je vous avais prévenu, que ce soit Tshisekedi ou la CENCO, en vous disant de ne pas accorder davantage de temps à Kanambe au pouvoir. A présent, vous voyez comment il est en train de sacrifier mes frères Luba au Kasaï, c’est vous qui en êtes responsables.

Bien que Kanambe ait été reçu par les autorités sud-africaines, le fait de s’être déplacé du Congo vers l’Afrique du Sud représente une fuite selon Dieu. Seul Dieu pourrait nous interpréter cela pour nous le faire comprendre (Kanambe et celui qui l’a reçu croient pouvoir se moquer des Congolais mais il faut qu’ils notent que Dieu vient d’interpréter cela comme une fuite. Kanambe a fui le pays). Que tous les Congolais se mettent ensemble car Kanambe est en fuite. Que notre Dieu vous fasse comprendre que Kanambe n’est plus au pouvoir après avoir décimé les Congolais. Vous les traîtres congolais, cessez ce que vous faites car c’est terminé pour lui, revenez à vous et sentez-vous bien en tant que Congolais malgré la situation. Même si Dieu a enfoui ces richesses dans nos terres, ce n’est pas une raison pour rester sous occupation.

Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO
Prophète de l’Eternel

Comments are closed.