• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

LETTRE OUVERTE AU PEUPLE CONGOLAIS

By dixi
In Articles
novembre 22, 2012
0 Comments
1107 Views
image_pdfimage_print
Par le Prophète de l’Éternel, Joseph MUKUNGUBILA selon la prophétie le concernant Ésaïe 18 : 1-3.
 

Chers compatriotes,
Comme l’a déclaré le chef de l’Etat disant que tous nous puissions nous mobiliser pour défendre notre souveraineté, alors tout le peuple, nous devons nous mettre derrière cet appel.
Il ne faut pas dire une chose et faire son contraire. Le chef de l’Etat n’a plus besoin d’aller rencontrer l’agresseur . Et, l’agresseur, on ne peut que lui déclarer la guerre et ne pas négocier avec lui.
La population de Goma criait à haute voix que c’était tous des Tutsi Rwandais. Et le conseil de sécurité de l’ONU a pleinement raison de mettre tout à la charge du Rwanda, effectivement nous avons vu les images.
Si tous nous ne nous mobilisons pas, ces Rwandais ne nous laisserons jamais tranquilles. Et, j’ai été consolé par l’intervention du porte-parole du gouvernement Lambert Mende disant que négocier avec ces gens ce serait faire du mal au peuple congolais.Cette fois-ci je mets à l’épreuve mon Dieu, que personne ne puisse se comporter en traître. Tous nous devrons nous en tenir à ces mots. Que le chef de l’Etat maintienne ce qu’il a dit.
Comme ils disent que c’est Dieu qui les a envoyés pour marcher jusqu’à Kinshasa, alors je les mets devant le Dieu de ce pays. Car comment l’agresseur Rwandais pourrait-il venir en sauveur pour chasser le chef de l’Etat ?
Moi, je continue à dire que nous ne sommes pas faibles. Le Congolais va être injurié jusqu’à quel point?
Chers compatriotes, permettez que je vous rappelle que la situation est très grave, ce n’est pas en ce moment que celui qui se sent congolais puisse rire comme s’il se moquait de lui-même.
Je crois qu’on devrait cesser de s’enivrer et de danser afin de nous concentrer sur ce qui nous préoccupe maintenant : l’invasion.
Le peuple est endeuillé. J’ai vu à Goma des cadavres étendus et les femmes, les hommes et les enfants courir dans tous les sens, la plus part sans colis. Est-ce que cela pouvait nous permettre, à nous qui sommes responsables, de rire?

Comme l’a dit le premier ministre Matata Ponyo ; perdre la bataille ne signifie pas qu’on a perdu la guerre.
Je vous jure chers compatriotes, ces terres de nos ancêtres, ce sont des terres appartenant au créateur. Et, le temps de pouvoir nous humilier est terminé. Si ces terres appartiennent aux Rwandais qu’ils les prennent une fois pour toute. Et, nous devenons carrément colonie Rwandaise.
Si toute la communauté internationale pouvait se tracasser pour nous comme la France et la Belgique, on mettrait un terme à toutes ces tueries.

Mes chers compatriotes, vous les militaires prenez courage, défendez notre patrie, et nous tous qui ne portons pas l’uniforme mettons nous debout et agissons comme un seul homme pour défendre notre Patrie.

C’est Dieu qui a réparti la terre, en donnant à chaque peuple ce qui lui revient de droit et par conséquent ne laissons pas nos enfants sous esclavage rwandais. Nous devons nous défendre car si on n’agit pas maintenant l’histoire nous rattrapera.
Réfléchissez-y bien.

Raison pour laquelle il serait souhaitable pour nous et pour notre honneur d’enlever toutes les occasions de réjouissance, que ce soit la musique, que ce soit les danses. Il est vrai que les danses qui doivent rythmer notre vie, soient celles de combat comme au temps de nos ancêtres.

Non! Le sang des congolais a trop coulé. Plus de 6 millions!
Les frontières avec le Rwanda doivent être fermées. Ce serait aberrant de garder encore des relations avec le pays qui ne veut pas nous laisser tranquille à cause de nos matières premières. Il n’ ya qu’à suivre l’exemple de l’Ouganda qui a fermé ses frontières avec nous. Voilà!

Je vous l’avais dit, il faut que le Congo ait la paix afin que Dieu puisse pacifier le monde entier.
Comme j’arrive en pleurs à cause de la perte de mon père, si Dieu nous est favorable, nous saurons comment nous encourager beaucoup plus.

Que Yahwé nissi qui a dirigé les pas d’Israël comme premier chœur, daigne délivrer ce peuple congolais des mains de l’oppresseur afin d’accomplir tout ce qu’il avait arrêté dans son plan.

JOSEPH MUKUNGUBILA MUTOMBO
Prophète de l’Eternel selon la prophétie le concernant Ésaïe 18 : 1-3 

Comments are closed.