• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Les disciples de Mukungubila, toujours en prison malgré plusieurs communiqués du CNSA concernant leur libération

By Yves Neyd
In À la une
avril 14, 2020
0 Comments
310 Views
image_pdfimage_print

Disciples de Mukungubila détenus prisonniers

Communiqué du 14 Avril 2020

Le président Joseph Mukungubila tient à faire part au peuple congolais et à la communauté internationale de son extrême inquiétude sur la situation de ses disciples qui avaient été emprisonnés par l’ancien régime (le régime qui vient de passer). Ces prisonniers, qui sont réellement des détenus politiques et qui étaient à la prison de Kasapa à Lubumbashi, ont été mêlés injustement à des criminels et transférés à Angenga dans les prisons de l’Équateur et d’autres, qui sont toujours retenus à la prison militaire de Ndolo à Kinshasa alors même que le Conseil National de Suivi de l’Accord (CNSA) de la saint-Sylvestre a abondamment communiqué dans les médias depuis l’année passé pour annoncer leur libération imminente et la clôture de son dossier judiciaire dans le cadre de la décrispation politique. Il ne comprend pas dès lors pourquoi ses disciples continuent à croupir en prison ? Dans le contexte actuel où le monde fait face à une crise sanitaire sans précédent en luttant contre la pandémie du Covid-19, l’ONU a recommandé aux Etats de libérer les prisonniers pour éviter toute contagion et propagation du virus dans les milieux carcéraux. Pourquoi alors dans ce cas les disciples de Joseph Mukungubila demeurent toujours en prison ? Ils sont tous congolais et devraient avoir les mêmes droits que tous les citoyens de ce pays. Durant 6 ans ils ont été privés de liberté, accusés des crimes qu’ils n’ont pas commis ! Le président Mukungubila réitère sa volonté la plus ardente de voir le CNSA respecter la loi en libérant ses disciples surtout dans ce moment crucial où l’ONU a demandé aux gouvernements de toute la planète de libérer les prisonniers afin de limiter le nombre de morts lié à cette pandémie.

Bureau du Président Joseph Mukungubila

Comments are closed.