• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Les agitations de l’esprit impur dans le camp ennemi

By Yves Neyd
In À la une
novembre 22, 2018
0 Comments
423 Views
image_pdfimage_print

Communiqué de la présidence du 22 novembre 2018

Mes très Chers Compatriotes, suite à une certaine confusion que des esprits mal intentionnés cherchent à perpétuer dans l’entendement et la bonne compréhension de mon peuple, le peuple congolais, je tiens à faire la mise au point suivante.

Moi, le Président, MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je ne peux pas donner le champ libre aux laquais du pouvoir et de l’occupation qui, ensemble, ont permis que pendant près de vingt ans, mon peuple ait été martyrisé et paupérisé par le régime sanguinaire aux ordres du Rwanda. Qui donc aujourd’hui se paye le toupet de changer ou de modifier le « Ainsi dit l’Eternel » ?

Quel que soit le prix en argent, comme ce fut le cas pour Judas Iscariot au temps de notre Seigneur Jésus-Christ, tout l’argent ou menace que les uns et les autres auraient reçu pour manipuler l’annonce de Dieu, cela va coûter cher, très cher aux visionnaires congolais, à leurs familles et au peuple congolais… Mais que la soeur Rebecca trouve le moyen de revenir sur la révélation que l’Eternel lui a faite pour son amour souverain pour le Congo, j’en suis tout révulsé ! Où est-elle donc allée chercher un Fayulu à installer sur le siège royal de Dieu au Congo ?

Comment le peuple congolais pourrait-il oublier en un tour de main que c’est elle même, Rebecca qui affirmait que le choix de Dieu n’est ni dans le camp du pouvoir, ni dans le camp de l’opposition ?

Dans le doute provoqué par ce revirement que Rebecca et d’autres corrompus et alliés aux forces du mal, le bishop Claudio, d’origine italienne dont je vous parlais également, vient de prendre ses distances et précise : le choix de Dieu pour son siège royal au Congo, est un OINT de L’ETERNEL, un homme qui connaît parfaitement la parole de Dieu, un homme qui craint Dieu en tout et pour tout. Prendre le risque d’installer quelqu’un d’autre sur cette chaise-là, équivaudrait à la transformer en une chaise électrique !!! Le bishop Claudio de repréciser que comme dans l’histoire du Prophète Samuel avec Isaï et ses huit enfants ; le choix de Dieu s’était porté non sur les sept qui étaient présents à la maison, mais sur le huitième qui était en brousse, en exil…

Que votre attention ne soit pas détourné peuple congolais, ni par les hypothétiques élections, ni par les faux messagers qui parleraient sans mandat au nom de Dieu.

Soyez plutôt en prière pour éviter toute distraction car la récréation est finie. N’oubliez pas Chers Compatriotes, aujourd’hui c’est le second tour appartenant à l’Eternel comme je l’avais indiqué en 2006. Et c’est maintenant le temps !  AINSI DIT L’ETERNEL.

Le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph

Comments are closed.