La signification hébraïque du nom Biden: « la main de Dieu »

Rabbin israélien

Rabbin israélien

Le Prophète Joseph Mukungubila Mutombo avait eu à parler à son entourage de la synchronisation entre les Etats-Unis d’Amérique et la RD Congo dans cette élection américaine. Et c’est ce qui vient de se réaliser par la victoire de Biden. Rappelons que le Prophète a déjà prédit différentes victoires lors d’élections américaines. Cette fois-ci, il n’a pas seulement prédit la victoire mais il s’est également lui-même mis en prière pour que Biden l’emporte. 

Un site d’information israélien révèle qu’un rabbin en Israël a analysé les résultats de l’élection américaine et a trouvé un lien surprenant entre le candidat démocrate et une voie vers la venue du machiah. Bien sûr, cela nécessite un peu d’explication car certains chemins sont plus rocheux que d’autres.

Source: https://infos-israel.news/la-signification-hebraique-du-nom-de-biden-la-main-de-dieu/

« Nous sommes actuellement dans la position actuelle, après les élections présidentielles américaines, dans lesquelles il est possible que Biden soit le prochain président », a déclaré le rabbin Weingarten. «Tout d’abord, nous devons nous rappeler que quoi qu’il arrive, nous sommes toujours guidés par la main de Dieu. Même dans l’éventualité où Biden serait déclaré président, nous voyons dans son nom (בידן) les lettres yud daled (יד) qui épellent le mot yad (main). Bien sûr, nous reconnaissons les actes merveilleux et formidables que Donald Trump a accomplis pour Israël et les États-Unis, mais cette allusion au nom de Biden nous rappelle que même cette option est la main de Dieu.

Le rabbin Weingarten a examiné de plus près le nom de l’espoir démocrate, notant que les premières et dernières lettres de «  Biden  » épellent le mot   « ben  » (בן), qui signifie fils, ce qui fait allusion au processus de Machia’h (messie) qui viendra à travers Machia’h ben David (le fils oint de David) et le Machia’h ben Yosef (le fils oint de Joseph). Le rabbin Weingarten a ajouté que la gématria (numérologie hébraïque) de «ben» est 52, ce qui équivaut au nom d’Eliyahu (Elie le prophète) qui est le signe avant-coureur du Messie.

«Cela ne veut pas dire que Biden est le Messie ou annoncera le Messie», a déclaré le rabbin Weingarten. «Ceci est simplement un rappel que même un chemin que nous préférerions ne pas choisir peut être la méthode de Dieu pour provoquer la rédemption.»

Le rabbin Weingarten a ensuite noté les lettres intérieures du nom Biden, yud yud et dalet (ייד). La gématria de ces lettres est égale à 24.

«Plusieurs fois dans la Bible, le nom de David est écrit avec un youd (דויד au lieu du plus commun דו) portant le total numérique de son nom à 24», a expliqué le rabbin Weingarten. «Le nom de famille de Biden vient nous rappeler que nous sommes sur le point d’arriver d’Elie pour rétablir la dynastie davidique.

«Il y a trois possibilités», a déclaré le rabbin. «Il se pourrait, comme beaucoup le prétendent, que Biden soit président. Il y a aussi la possibilité que Trump réussisse et qu’il restera président pendant encore quatre ans. La troisième possibilité est qu’il y aura un chaos total aux États-Unis. C’est aussi une possibilité en Russie et dans de nombreux autres pays, toutes les situations qui se développent actuellement. Même ici en Israël, notre gouvernement n’est pas clair. Si cela se produit, cela peut être le meilleur résultat possible pour que les gens prennent ce vide de pouvoir et l’utilisent pour accepter que Dieu est un et que son nom est un.

«Personne ne devrait s’inquiéter de ce qui se passe», a déclaré le rabbin Weingarten. «La seule chose qui est parfaitement claire, c’est que nous sommes entre les mains de Dieu.»

Le rabbin Weingarten a cité un verset d’Esaïe pour illustrer son propos.

« Car Mes plans ne sont pas vos plans, Mes voies ne sont pas non plus vos voies – déclare Hachem. Mais comme les cieux sont au-dessus de la terre, ainsi sont mes voies au-dessus de vos voies et mes plans au-dessus de vos plans. Car comme la pluie ou la neige tombe du ciel et ne revient pas là, mais imbibe la terre et la fait produire de la végétation, produisant des semences pour semer et du pain pour manger, ainsi est la parole qui sort de ma bouche : elle ne revient pas à Moi insatisfait, mais accomplit ce que je souhaite, réalise ce à quoi je l’ai envoyé. Oui, vous partirez dans la joie et serez ramenés chez vous en toute sécurité. Devant toi, la montagne et la colline crieront à haute voix, Et tous les arbres des champs battront des mains ». Ésaïe 55: 8-12

«Dieu nous a gâté ces quatre dernières années», a déclaré le rabbin Weingarten. «Il nous a apporté les choses les plus douces par l’intermédiaire de Donald Trump. Par lui, Dieu a réalisé des choses que personne n’aurait pu imaginer. Dieu a également mis au monde le coronavirus, une maladie à laquelle personne ne pouvait s’attendre. La vraie façon de servir Dieu, le test, pour ainsi dire, est de servir Dieu dans la joie, quoi qu’il arrive, que ce soit ce que vous auriez choisi ou quelque chose qui semble désagréable.

«Nous devons nous rappeler que tout,  grand et petit, est le fait de Dieu. Quoi qu’il en soit, nous devons continuer à servir Dieu dans la joie. Et le plus important, nous devons être en unité avec notre compatriote juif et apporter l’amitié avec notre prochain. Si nous nous en tenons à ces principes, nous sommes assurés que quoi qu’il arrive, la fin sera la rédemption finale.