• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

“J’ai beaucoup d’inquiétudes sur l’attitude qu’affiche une frange de mes frères kasaïens”

By Yves Neyd
In À la une
janvier 11, 2019
0 Comments
383 Views
image_pdfimage_print

Communiqué de la présidence du 11 janvier 2019

Moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je suis à cet instant, cruellement choqué d’entendre et de voir le déchirement en cours au milieu des miens, de mes frères du Kasaï et très particulièrement des quelques brebis égarées, certainement enivrées par le levain du virus tutsi rwandais que depuis plus de 20 ans Kanambe inocule dans les veines de nos enfants, de nos jeunes et de nos parents…

Comment pourrais-je, du haut de ma responsabilité, de mon mandat divin, ne pas le constater, lorsqu’une frange de mes frères confond ou oublie délibérément les instances pressantes de leurs pères fondateurs en politique qui n’avaient qu’une seule sentence à l’égard de cette gangrène  d’envahisseurs, je cite : “Zongisa ye na Rwanda” ?

Ce même père fondateur de l’UDPS, pour ne pas le citer, avait une seule conception du pouvoir; à savoir que le pouvoir ne peut que venir directement du peuple et non d’une combine ou d’une négociation obscure !

Aujourd’hui cette frange de mes frères du Kasaï, serait-elle en train de renier ouvertement la vision de Tshisekedi Etienne pour rallier une épidermique et non moins opportuniste déclaration de Kyungu Gabriel, qui en son temps de triste souvenir, avait fait de Kanambe le fils de notre frère ?!

N’est-ce pas là l’aveu d’inconstance et même d’apatride que mes frères chercheraient mal à cacher derrière la manifestation de cette euphorie de grands chemins curieusement porteuse de la continuation ou d’une nouvelle instauration de l’impunité à l’égard de nos bourreaux, de nos pilleurs d’hier à qui nous serions en passe d’assurer un dévouement inexplicablement perpétuel ?

De par ma conscience patriotique, j’aurais aimé ne pas donner foi à la communauté internationale et à la CENCO. Mais que dire de l’alliance contre nature entre Kamerhe le lieutenant de Kanambe et Tshisekedi fils ?

Si le pouvoir n’a pas de prix à vos yeux mes frères, sachez néanmoins que le Dieu du Pays, le Dieu qui m’a oint pour régner sur le Congo, récupère son pouvoir dans quelques heures.

Ce n’est pas vous qui allez régner.

Rappelez-vous comment et combien tous vos frères congolais étaient à vos côtés pour compatir lorsque Kanambe s’employait à vous exterminer, vous les Kasaïens. Les traces sont encore fraîches avec plus de 80 fosses communes mises à jour (dans le Kasaï).

Toute ma jeunesse, moi MUKUNGUBILA, toute ma lutte, tout mon combat, et tous les sacrifices que j’ai endurés contre les Rwandais pour vous tous Congolais, sans distinction tribale, ni considération de tous ceux qui se sont égarés…, si ma chair n’a pas été mangée c’est par la pure grâce de l’Eternel Dieu qui m’a mis à part pour sa mission dans mon pays, le Congo, que je vais gouverner dans quelques heures.

Enrayez s’il vous plaît le tribalisme et revenez à la raison afin que vous preniez part à ce que l’Eternel réalise en accomplissement de sa promesse sur notre pays.

Je vous exhorte sans conditions à sortir de l’agitation obscurantiste qui vous a conduit avant hier et hier à attribuer les prophéties et les prédictions de Dieu à Kanambe.

Dans la foulée, vous vous êtes laissés aller jusqu’à inscrire Shadary dans ce saint palmarès avant de vous rétracter encore une fois dans la mauvaise direction pour y introduire Tshilombo Félix.

Pourtant, l’oint que l’Eternel Dieu vous a présenté dans ce pays, vous le connaissez bien, très bien, c’est moi le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph.

Rentrez dans la crainte du Créateur qui ne reculera pas et qui, dans quelques heures, va installer son oint, son élu sur son trône au Congo.

Le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph

Comments are closed.