• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Interview exclusive du Prophète au Journal Indépendant d’Informations Générales, Eve Hebdo

By dixi
In Articles
novembre 15, 2000
0 Comments
1308 Views
image_pdfimage_print

EVE-HEBDO

Journal Indépendant d’Informations Générales
2ème année N°26 du 15 Novembre 2000

 

CONFLIT AUTOUR DE LA POLYGAMIE, DE LA PROSPERITE ET DE LA SEMENCE. UNE INTERVIEW EXCLUSIVE DU PROPHETE DONT LES ENSEIGNEMENTS FONT DES RAVAGES DANS LES CAMPS DE KUTHINO FERNANDO (de l’Armée de la Victoire) ET SONY KAFUTA (de l’Armée de l’Eternel).
[button link= »http://mukungubila.com/interview-exclusive-du-prophete-au-journal-independant-dinformations-generales-eve-hebdo/ » display_style= »1″ align= »center » icon_before= »im-icon-accessibility » icon_after= »im-icon-accessibility »]Lire 1ere partie[/button]

QUESTION : Mais que dites-vous à ces serviteurs de Dieu qui s’illustrent par des faux enseignements ? Que dites-vous enfin à la population qui semble comme prise dans une sorte d’étau ?

P.M. : Comme vous venez de le constater, il est dangereux, pour toi-même et pour les autres qui te lisent, de pourvoir ajouter des mensonges aux paroles de l’Eternel. L’écriture dit dans 1 Pierre 4:11a. Et à vous tous qui écoutez ces soi-disant serviteurs, il faut le tester par les écrits bibliques. Comportez-vous comme les Béréens. Quand ces soi-disant serviteurs vous parlez, vous devez leur demander des références bibliques. Il ne faut pas les laisser vous parler comme ça en l’air. Adoptez l’attitude de nos frères de Bérée. Actes 17:10-17. Comme je l’ai dit auparavant, toute révélation qui ne relève pas des écrits saints, des écrits des prophètes, est une fausse révélation, Romains 16:25-26. Prenons l’exemple de ce frère qui aurait attribué à sa femme le titre d’évêque (Bishop). JE CROIS QUE CE FRÈRE EST TRÈS DÉPASSÉ. Comment une femme peut devenir évêque ? Et grave encore c’est son mari qui lui accorde cette fonction. Que pouvons-nous dire maintenant ?!!!
Mes chers frères, celui qui assume la fonction d’évêque, c’est un homme et jamais une femme. Parce qu’il est même demandé que pour qu’on soit sûr que l’évêque pourrait être à la hauteur de sa tâche, il faut qu’il parvienne d’abord à bien diriger sa propre maison, c’est-à-dire sa femme est ses enfants. Un meilleur dirigeant de sa maison, un meilleur directeur de sa propre maison. Et, maintenant si ce frère a le plaisir de pouvoir attribuer la fonction d’évêque à sa femme mais que deviendra-t-il lui-même alors ?
Puisque c’est sa femme qui doit diriger la maison, qui doit mettre de l’ordre dans la maison. Vous voyez que c’est l’inverse. Qu’on lise attentivement 1 Timothée 3:5-7…Que ce frère ne détruise pas la foi de sa femme. Dans l’église du Seigneur, l’esprit n’a jamais prévu de pouvoir faire de nos sœurs des évêques.

QUESTION : Quelle lecture faites-vous du phénomène de réveil spirituel qui semble avoir gagné notre pays ?

P.M. : Tu parles de réveil spirituel ? Quand on lit Actes des apôtres 2:1-13 et quand on voit de quelle manière le Seigneur avait répandu cet esprit sur ses apôtres conformément à la promesse qu’il venait de leur faire en Luc 24:49, on verra que les foules qui suivaient les apôtres venaient de comprendre que quelque chose d’extraordinaire venait d’arriver à ces derniers. Parce que beaucoup dans la foule disaient : est-ce que par hasard ces gens (apôtres) n’avaient pas pris du vin ? D’autant plus qu’ils donnaient l’air des gens qui s’étaient enivrés. C’est cela la chose dont à besoin aujourd’hui l’église du Seigneur. N’oubliez pas que dans le discours fait par l’apôtre Pierre, Actes 2:37-39, une question sera posée par la foule…Et cette chose venait exactement de s’accomplir comme cela leur avait été annoncé par le prophète. Joël 2:28-29,30-32. Il a fallu qu’il eut la prédication de notre Seigneur Jésus. Et comme il devait passer par la souffrance à sa résurrection, le Seigneur rependra ses choses, Actes 2:32-33. Après cela, selon les enseignements de notre Seigneur Jésus, l’apostasie devrait intervenir dans toute son ampleur à tel enseigne que je me vois en droit de pouvoir me poser la question : « de quel réveil spirituel me parles-tu, mon frère journaliste ? Ils ont réveillés qui ? » Parce que, dès qu’ils furent revêtus de cette puissance ( de l’esprit-saint), les apôtres comprirent directement qu’il fallait se séparer d’avec le monde. Tu entends Pierre qui exhorte les sœurs ne pas se tresser les cheveux, de ne pas se vêtir comme des païennes, de pas s’orner de toutes sortes de bijoux, 1 Pierre 3:1-6. Voilà donc l’homme rempli de l’esprit, l’homme de réveil. Mais regarde toutes ses églises qu’on appelle églises de réveil, les femmes viennent à moitiés nues, avec des tresses, des plantes, des collants, avec toutes sortes de bijoux. Selon toi, ils sont réveillés ou bien ils dorment ? S’ils sont réveillés par qui les sont-ils ? Pas par l’esprit-saint en tout cas. Même Paul (de Tarse) qui n’était pas du groupe ce jour de pentecôte, il est venu réveiller les frères et les sœurs, allant jusqu’à interdire les sœurs de prendre la parole dans des assemblées, c’est-à-dire de ne pas enseigner. Paul dira que c’est du désordre. Si des frères et sœurs se disent prophètes et prophétesses, l’esprit-saint n’autorise pas la femme d’enseigner l’homme ou de parler dans l’église du Dieu vivant, de notre Seigneur Jésus. C’est en 1 Timothée 2:9-10,11-15. Paul dira que la femme doit se soumettre en silence, 1 Corinthiens 14:33-38. Alors, de quel réveil tu veux me parler ?

QUESTION : Et les groupes de prière ?

P.M. : Les mots églises du réveil et groupes de prière, se sont des mots qu’ils inventent selon leur bon vouloir. Selon l’écriture le Seigneur n’avait pas prévu que des gens formaient des groupuscules ou des groupes que l’on appellerait groupes de prière. Ce n’est pas biblique. L’écriture nous dit clairement que le Seigneur avait annoncé par les prophètes qu’il ferait une maison de prière. Et cette maison de prière n’est que son EGLISE, Esaïe 56:7, et non pas des groupes de prière. Et cette maison n’est pas différente de celle dont Paul parle en 1 Timothée 3:14-15. Voilà la maison du Dieu vivant, c’est la maison de Pierre, Matthieu 21:12-13. Il n’y a aucun passage de l’écriture qui nous permet de pouvoir former notre groupe de prière qui deviendra par la suite une église. On comprend aujourd’hui que la plupart de ces jeunes gens quittent leurs docteurs ou leurs pasteurs. Et par cupidité, ils vont former leurs groupes de prière et vous les entendrez dire après c’est devenu une église. Je vais te dire quelque chose. Quand notre Seigneur interviendra, selon Esaïe 61:1-2, il dira que lui venait pour « l’année de grâce » ; mais il ne touchera pas le passage concernant « le jour de vengeance »Luc 4:16-24. Il y a deux temps pour l’église :

• Le premier temps, c’est celui dans lequel s’est exercé le ministère de Jésus-christ. C’est l’année de grâce.
• Tandis que le deuxième temps intervient après l’apostasie : c’est le temps de vengeance. Et là, il faut que nécessairement que Elie intervienne.

Il en a toujours été ainsi quand le peuple est dans une situation de grande agitation : l’Eternel suscite quelqu’un. Il ne peut envoyer un groupe de gens, je vais dire un groupe de prieurs, pour sauver la situation. Non. L’Eternel envoie toujours un homme qu’il peut oindre de son esprit-saint.

QUESTION : Mais, c’est en de telles périodes de grande agitation que la voix du prophète se fait entendre. Est-ce à dire que le temps n’est pas encore là

P.M. : A cette question, je ne sais quoi vous dire car la réponse vient d’être donnée : le messager a été toujours scellé dans le message. Combien des siècles a-t-on fait ici chez nous sans que personne ne puisse se lever pour parler de ce pays qui était dans les prophéties ? Dieu a permis que cela arrive et en notre temps … Toi-même, tu le sais : nous nous sommes bravement levés pour brandir cette prophétie et pour dire qu’elle concernait notre pays, le Congo.
Mais, combien de frères ne se sont-ils pas érigés contre cela ? Combien ne sont-ils pas les frères qui ont dit et soutenu que cette prophétie ne concernait pas notre pays ? Ils ont regardé Esaïe 18 et ils ont secoué la tête. J’ai même envoyé des frères auprès des expatriés pour aller leur demander de savoir de quel pays il s’agissait. Ces expatriés ont regardé et ils ont vu que c’était bien notre pays. Et après, on entendu les paroles du genre « Ah comment avez-vous pu savoir, dire et parler que le Congo est dans les promesses et que c’est un lieu qui a été choisi ? » Mais, tant que le prophète ne se lève pas, tant qu’il n’est pas debout, l’écriture est morte. Comme vous avez compris que notre pays est dans les promesses de Dieu, c’est que le prophète est debout.

QUESTION : On approche de la fin de l’année. Avez-vous un message particulier ?

P.M. : Au début de cette interview, je t’ai dit que mon adresse était à l’endroit du peuple Congolais. J’ai commencé de mettre en évidence cette phrase « comment savoir qui tu es si tu ne sais pas d’où tu viens et où tu vas ». En tant que prophète, je demande à tous les enfants de Dieu de se réveiller afin qu’ils ne puissent pas se laisser leurrer par tous ces faux pasteurs et faux prédicateurs. Le message dont je suis porteur concerne vous tous. L’exemple de l’enfant que j’ai donné dans l’Apocalypse 12:1-4 concerne ce peuple. Ici, on voit l’ombre de maman Marie qui met au monde un fils qui avait été annoncé par tous les prophètes, à savoir Jésus de Nazareth. Or ce que le diable avait perçu au travers de cet enfant qui allait naître, c’est exactement ce que les ennemis de notre pays perçoivent aujourd’hui. On dirait qu’ils ont découvert ce que vous allez devenir bientôt, vous les Congolais. Non seulement l’Eternel Dieu a convaincu nos ennemis que nous avons beaucoup de richesses de sous-sol

• parce que cela est connu de tous et personne ne peut le mettre en doute
• mais aussi ils ont eu des révélations selon lesquelles bientôt le peuple Congolais allait éclairer le monde entier par le message que l’Eternel Dieu lui confie.

Voilà la raison pour laquelle je ne me fatigue pas de vous rappeler, dans toutes mes interventions, cette chose fondamentale : Que tous les enfants de Dieu se gardent de ne pas être distraits. Et surtout qu’ils puissent pas se montrer lents à pouvoir comprendre tout ce que je suis en train de leur dire. Ce qu’il nous faut pour le moment, c’est nous mettre ensemble, prier ensemble. Et surtout que l’occasion puisse m’être donnée de pouvoir parler à tous mes compatriotes Congolais qui brûlent d’envie de pouvoir servir notre Seigneur Jésus.
C’est très important.
Car, je suis persuadé que dès qu’il y aura de telles rencontres, avec l’aide de l’esprit-saint, vous parviendriez à comprendre ma préoccupation à votre égard. Car, si l’on n’est pas enseigné, on sera comme un vase inutile qui ne sera pas capable de porter les oracles de Dieu.

QUESTION : Mais, comment être ce vase utile ?

P.M. : Pour être un vase utile, il y a une référence biblique : l’exemple donner par Paul dans 2 Timothée 2:14-19 : « Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n’a point à rougir, qui dispense droitement la parole de vérité … » Mais, tant qu’on voudra rester dans son église qui a le siège en Suède ou en Californie ; tant qu’on voudra rester dans ses églises dont les enseignements viennent de ces pays d’Europe et d’Amérique- des enseignements qui ne sont en réalité que les traditions de ces gens-là, rien ne pourra aller. Alors que Dieu a révélé sa parole par la bouche autorisée. Donc, pour être un vase utile pour l’évangile, il faut un sain enseignement, une saine doctrine.

[button link= »http://mukungubila.com/interview-exclusive-du-prophete-au-journal-independant-dinformations-generales-eve-hebdo/ » display_style= »1″ align= »center » icon_before= »im-icon-accessibility » icon_after= »im-icon-accessibility »]Lire 1ere partie[/button] LUTETE NSAKALA

Comments are closed.