• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Discours du Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila à l’occasion de la cérémonie du 30 décembre 2016

By dixi
In À la une
décembre 31, 2016
0 Comments
807 Views
image_pdfimage_print

 

Très chers compatriotes, à vous tous qui êtes porteurs des charges vous imposées injustement depuis des années; quel que soit l’endroit du territoire congolais où vous vous trouvez, même dans les pays d’accueil où vous êtes en train de demeurer malgré vous.

30 décembre 2013, 30 décembre 2016; 3 ans jour pour jour se sont écoulés ! 3 ans d’un très lourd tribut que je paie dans ma chair, dans mon âme et dans mon esprit… de la RDC. Pendant 3 ans ils ont tué, massacré, pillé et dévasté tout ce qui m’est cher, de ma famille biologique à ma patrie. Car martyrisé par le sacrifice de l’asile, de l’expatriation, lui-même consécutif à l’acte très officiel de ma présentation qui a inquiété profondément tous les envahisseurs, laquais des puissances étrangères opposées totalement au mieux-être et à l’indépendance de la RDC. Ce qui, très chers compatriotes, semble échapper à ceux des nôtres étourdis et versés dans la confusion et qui demeurent englués dans les chaînes du Prédateur, qui pense avoir pris la République en otage…

Du sang qui a coulé dans ma résidence à Lubumbashi, aujourd’hui ça coule encore dans le Tanganyika, dans le Lwalaba, en passant par le Nord et le Sud Kivu, dans l’ex-Equateur, dans le haut Uélé, dans le Kasaï central, dans le Kasaï et le Kasaï oriental, le chapelet et les cordes des larmes sont là pour servir de témoignage et d’accusation devant toute intelligence équilibrée.

Mais la vérité est têtue! Et c’est dans cette vérité têtue de Dieu que se retrouve consignées les promesses, les grandes promesses de Dieu pour le Congo.  Ces promesses que l’Eternel Dieu pour nous rappeler, pour nous signifier, avait, en son temps, ouvert une fenêtre, une porte afin que par les Kimbanguistes et les Kitawala, tout fils légitime de ce pays, en atteste l’authenticité de génération en génération jusqu’au parfait accomplissement.

Très chers compatriotes, que j’en sois arrivé aujourd’hui à fustiger le comportement de mes frères réduits au rôle d’une fausse opposition, gangrenée par la CENCO et d’autres confessions religieuses dont la nébuleuse profession de foi n’a d’égal que les messes noires dites dans certaines loges et d’autres officines du Nord comme du Sud de notre planète.

Y a-t-il besoin que je rappelle ici, très chers compatriotes, l’opportunité de la lecture et de la compréhension des signes des temps qu’en ce dernier trimestre 2016, l’Eternel Dieu a donné en observation au peuple d’exception que vous êtes ?

Très chers compatriotes, sachez enfin que ce que nous vivons à l’heure actuelle, ce sont les dernières douleurs d’enfantement. Car la libération, la délivrance de mon peuple, de mon pays, m’a été donnée par le Seigneur lui-même. C’est pour MAINTENANT. Car le pouvoir de Kanambe alias Joseph Kabila est terminé.

L’accomplissement de la promesse de Dieu est là, ne faites plus attention aux soubresauts qui ne sont destinés qu’à emporter le dévastateur et ses suppôts dans l’effectivité de la condamnation qu’ils méritent.

Que l’Espoir qui est désormais le nôtre, devienne donc l’objet de votre satisfaction, de votre foi totale en la compassion que le Seigneur nous accorde à travers son Christ régnant.

Je vous remercie.

                                                                    

                                                                             Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO         Prophète de l’Eternel

Comments are closed.