• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Deux poids, deux mesures.

By Yves Neyd
In À la une
janvier 20, 2017
0 Comments
830 Views
image_pdfimage_print

Lettre ouverte du 20 janvier 2017

Le peuple congolais est éberlué de voir la décision que prend le conseil de sécurité sur la Gambie ! Nous, Congolais, sommes en train de nous demander quel péché nous avons commis vis-à-vis des nations. Est-il vraiment possible que la justice internationale soit accordée à tous les pays sauf au Congo ? D’un côté, le génocidaire des Congolais, le criminel Kanambe alias Joseph Kabila, est soutenu par les institutions internationales pour rester au pouvoir et organiser des élections, de l’autre côté on voit les armées africaines présentes, de manière prompt, à la frontière gambienne pour intervenir militairement. Comment peut-on réclamer aux Congolais des accords alors que Kagame, par son soldat Kanambe, ainsi que les militaires rwandais et ougandais, sont en train d’occuper le pays ? Les Rwandais auxquels on avait autorisé de paître leurs vaches chez nous à Mulenge viennent à présent d’introniser leur frère en tant que chef coutumier sur le territoire congolais.

Aujourd’hui, comme à l’époque du découpage, Kanambe se précipite pour organiser l’enrôlement qu’il avait lui-même refusé durant tout son mandat et tout ceci avec l’aval de la communauté internationale. Malgré sa criminalité et le génocide à son actif, il doit quand même organiser les élections alors même qu’il les a boycottées durant tout ce temps et qu’il a refusé de déclarer qu’il ne se représentera plus tel que cela lui avait été demandé. Kanambe a pillé et dilapidé l’argent du Congo notamment avec sa sœur Jaynet afin de ne pas organiser les élections. D’ailleurs les preuves avaient été fournies aux autorités belges par Jean-Jacques Lumumba, petit-fils de Patrice Emery Lumumba ; malgré tout cela, aux yeux de la communauté internationale, Kanambe alias Joseph Kabila doit absolument organiser les élections !

Les opposants sont emprisonnés. Ce criminel Kanambe alias Joseph Kabila a corrompu et terrorisé l’opposition. Le peuple congolais refuse catégoriquement ce sanguinaire et demande à ce que les étrangers rentrent chez eux au Rwanda mais son cri n’est pas entendu par les institutions internationales alors que les preuves de l’occupation sont détenues par les autorités belges au-travers les documents fournis par Jean-Jacques Lumumba.

Le 20 décembre 2016, moi Mukungubila j’avais demandé à ce qu’il soit arrêté et rien n’a été fait. Et vous voyez la promptitude de la réaction concernant la Gambie ! Kanambe alias Kabila continue de tuer les Congolais dans plusieurs provinces notamment au Kasaï. De plus, il entretient le retour du M23 amnistié. Au moment où j’écris, étant vraiment abattu, dans les villages du feu Mwando Nsimba, la tribu Tabwa est attaquée et tuée par la milice pygmée de Kanambe. Les Tutsi de Kanambe seraient également présents parmi les Pygmées car on aurait découvert des Tutsi tués par les Tabwa qui se sont défendus face à ces attaques répétées. Jusqu’à aujourd’hui les attaques continuent. Voilà ce Kanambe alias Joseph Kabila qui doit toujours présider à la tête du Congo ?!

Est-ce qu’aujourd’hui la planète peut vraiment être gérée de cette façon alors qu’on soutient les génocides et les actes de banditisme de ces Rwandais à qui on donne le droit de tuer ? Que se passe-t-il au siège des nations unies à New York ? Nous avons crié et demandé secours à maintes reprises mais c’est comme si la communauté internationale n’avait plus la capacité de sécuriser les nations alors qu’elle est là avec son plein pouvoir. Je dis et je le répète, le 20 décembre 2016, Kanambe, qui n’a plus le pouvoir, a tué. Ce jour-là, il était hors circuit mais il n’a pas été arrêté ni même inquiété. Le siège des nations unies a encouragé à ce que les accords soient conclus avec le génocidaire à la tête du pays. Quel espoir peut-on mettre sur les élections que Kanambe le génocidaire pourrait organiser dans ce pays ? Nous demandons à ceux qui peuvent nous aider, que nous veulent ces institutions internationales?

Nous sommes sans sécurité, nous avons tout perdu. Personnellement, je n’ai plus de résidence dans mon pays. Kanambe a tout détruit jusque dans mon village. Il a également massacré ma famille. Il a détruit mes véhicules, camions, bus et autres. Tout a été brûlé après qu’ils aient détruit mes résidences à Lubumbashi, à Kinshasa. Voilà la démocratie que moi, Mukungubila, je viens d’expérimenter.

Pour quelle raison les Congolais doivent-ils payer tout ce que Kanambe alias Joseph Kabila est en train de leur faire ? Quel est ce mal que les Congolais ont fait au Rwanda ? Si les Congolais avaient fait du mal au Rwanda, les institutions internationales auraient dû intervenir pour nous juger et non pas laisser les Rwandais intervenir pour nous massacrer sur notre propre territoire.

En ce moment où le Congo est sous occupation, les institutions internationales préfèrent-elles intervenir ailleurs, en Gambie ?! Pour rappel, les Congolais ont perdu plus de 12 millions des leurs dans les massacres organisés par ce Kanambe alias Joseph Kabila depuis l’époque de l’AFDL. Nous, peuple congolais, nous vous demandons plutôt d’intervenir urgemment au Congo en arrêtant ce génocidaire Kanambe alias Joseph Kabila afin de permettre aux Congolais d’organiser de véritables élections.

Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO
Prophète de l’Eternel

Comments are closed.