• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Coronavirus deuxième partie : le guide

By Yves Neyd
In À la une
janvier 24, 2021
0 Comments
541 Views
image_pdfimage_print

Coronavirus veut dire quoi ?

Pourrions-nous prendre Coronavirus pour une maladie naturellement vécue par l’homme sur cette Terre ? Non, je ne pense pas que Coronavirus puisse être pris pour une maladie naturelle !

Si c’était le cas, l’homme ne l’aurait pas qualifié d’ennemi invisible. Et pourquoi l’appeler l’ennemi invisible ? C’est tout simplement dans la crainte qu’il ne puisse y avoir de l’incompréhension. Les autorités ont même été amenées à sortir les chars de guerre. Corona s’est avérée être l’ennemi terroriste jamais connu depuis la nuit des temps. Reconnaissons que Corona ne s’est point révélée comme étant une maladie naturellement vécue par l’homme. Coronavirus est une expression de Dieu. Pourquoi toi l’homme de Dieu Mukungubila, tu qualifies Corona comme étant l’expression de Dieu et non pas une maladie en tant que telle ? Puis-je, moi l’homme de Dieu, aussi poser la question à mes contemporains, ceux avec qui je viens de vivre l’événement ? Je pose la question : et pourquoi nos scientifiques, malgré tous les efforts déployés, ne sont-ils pas parvenus à avoir le vaccin efficace contre Corona ? Acceptez mes chers frères et sœurs que je puisse vous conduire de manière imagée vers le buisson ardent à partir duquel Dieu rencontre Moïse (Exode 3 : 1-6). Là, c’est Dieu qui aborde Moïse. Excusez-moi d’être très précis dans ce protocole de la rencontre avec Moïse. Ce n’est pas Moïse qui aborde Dieu mais plutôt Dieu qui aborde Moïse. Sûrement que Moïse va être attiré par ce buisson ardent qui ne se consumait pas. Dieu l’appelle par son nom, il lui est familier en disant moi “je suis le Dieu de ton père”. C’est un Dieu qui lui est familier car il se révèle à Moïse comme étant le Dieu du père de Moïse. Sommes-nous parfaitement d’accord ? Ensuite, il donne les raisons pour lesquelles il a voulu aborder Moïse en lui disant : “j’ai vu la souffrance de mon peuple et j’ai entendu les cris que lui font pousser ses oppresseurs, car je connais ses douleurs”. Voici les raisons qui amènent Dieu à rencontrer Moïse. Automatiquement, il met Moïse en toute confiance car il ne lui est pas étranger. Ensuite il va dire “Je suis descendu pour te charger d’aller en mon nom au-devant du roi, toi et ton frère, et au-devant du peuple d’Israël”. 

Pour ne pas être très long, Dieu Créateur venait d’apparaître à Moïse en lui faisant comprendre qu’il ne lui était pas étranger car étant le Dieu de son père et parce qu’il était choqué de la façon dont les Égyptiens opprimaient ce peuple qui allait bientôt connaître ce Dieu. Il dit “Je sais que quand je t’envoie avec ce message, dans son obstination, le roi Pharaon n’acceptera pas. C’est un dictateur obstiné. Raison pour laquelle je dis, il faudra mon intervention avec la main puissante. Je dis et je le répète, il faudra que j’intervienne avec la main puissante. Je sais que pour diminuer l’orgueil du roi, dont le cœur est vraiment endurci et je vais continuer de l’endurcir, je vais continuer les frappes pour lui faire comprendre que je n’ai pas de semblable, je suis le Dieu qu’on doit craindre”. Dans Exode 3 : 20,19 : je sais qu’il ne pourra laisser le peuple que si la main puissante le frappe par des prodiges et des miracles. C’est effectivement ce qu’est Coronavirus. Ce n’est pas une maladie à considérer comme d’autres, comme la peste, le choléra… Toutes ces maladies sont des maladies naturelles pour lesquelles nos scientifiques sont parvenus à travailler pour les éradiquer. Mais ici, nous nous retrouvons devant une frappe parce que Dieu Créateur est en courroux. Il a trouvé que, de même qu’en ce temps Pharaon s’était comporté méchamment envers le peuple que Dieu préparait à porter son nom, de la même manière les nations ont coalisé contre ce peuple qui est le deuxième choeur et par lequel l’Éternel entend préparer l’épouse et préparer le monde. 

C’est presque l’histoire qui se répète comme le dit l’Ecriture. Cette puissance d’Egypte s’est levée contre le programme de Dieu et ils ont combattu Israël jusqu’à en faire un esclave. Malgré toutes les précautions prises, Dieu a finalement eu raison. De la même manière, aujourd’hui c’est avec un cœur pincé que je vois ce qui est en train de se passer dans ce pays de prédilection, le Congo. Au moment où je couche ces lignes, on y égorge les enfants et les adultes comme du bétail. Pendant ce temps, la communauté internationale ne se réveille pas pour chercher le moyen d’empêcher, de punir ces barbares. Alors que nous sommes dans un temps évolué, où nous sommes régis par des lois, on agit comme au temps de la barbarie. Dans ce pays, le Congo, on peut se permettre de dire que c’est la jungle. Et pour quelles raisons ? Pendant la souffrance endurée par Israël, Dieu avait pu faire de Moïse, Dieu, et d’Aaron, son prophète, pour en finir avec cette puissance d’Egypte. Quand les frappes tombaient, Dieu parlait de plaies en disant qu’il allait frapper l’Egypte de plusieurs plaies (Exode 9 :14). Dieu dit : “ je vais envoyer toutes mes plaies”. Ce que l’on voyait comme de simples maladies, Dieu expliquait que ce n’étaient pas des maladies mais des moyens de répression pour faire comprendre à l’homme qu’il ne fallait pas handicaper son programme. Ce qui est arrivé à Israël est la même chose qui nous arrive à nous Congolais qui avons perdu des millions de vies. On est en train de nous égorger jour après jour. Combien de millions de vies allons-nous atteindre alors qu’il y a quelques mois, j’en avais parlé dans mon intervention en disant : “Corona est une expression latine qui parle de la Couronne. Corona arrive pour réclamer le pouvoir de Dieu, pouvoir de justice”. 

Malgré mon intervention, j’ai l’impression de ne pas avoir été écouté ni même entendu. Qu’à cela ne tienne, il faudra que nous puissions comprendre ces choses d’où la raison de mon intervention aujourd’hui. C’est pour que vous, chers frères et sœurs, mes contemporains, puissiez être attentifs à ce que je suis en train de vous révéler. Comme je viens de l’expliquer, Corona est une expression. C’est exactement de la même manière que l’Eternel notre Dieu s’était exprimé pour sortir Israël de l’esclavage des Egyptiens. De la même manière, l’Eternel vient de dessiner cette carte du Congo à Capernaüm, en Israël, sur le pavé où notre Seigneur Jésus de Nazareth posait ses pieds pour prêcher. C’est à partir de là qu’est sortie cette carte dessinée du doigt de Dieu pour faire comprendre qu’après la prédication faite à partir d’Israël, Dieu se déplace vers une autre nation, cette nation appartenant à cette carte dessinée en ce lieu. C’est Dieu qui a dessiné cette carte pour faire comprendre au monde entier, qu’il y a beaucoup de pays mais seules ces terres-là du Congo sont celles à partir desquelles Dieu va faire partir une fois de plus son message vers le monde entier. C’est à partir de ces terres que Dieu entend donner son message au monde entier. Comme je n’ai cessé de le dire, toi peuple congolais, tu es un peuple enseignant, non pour enseigner n’importe quoi mais pour enseigner la parole de Dieu. C’est ta mission donnée par Dieu : enseigner cette vérité dans le monde entier. Ce n’est pas le message avec un peu de mensonge et de vérité mais uniquement la vérité. Raison pour laquelle Dieu vient de susciter le Christ du milieu de ce peuple.

A son tour, le Congo doit aller enseigner le monde entier. Vous seuls êtes ceux qui constituent ce chœur, cette chorale. Quand l’Eternel Dieu apparaît à Moïse, c’est parce que les cris du peuple d’Israël lui sont montés et Dieu était en courroux contre l’Egypte. Corona n’est pas une maladie naturelle, par contre, c’est la plaie par laquelle il vient de frapper toute la planète. Par Corona, Dieu vient de demander, à vous, toutes les institutions qui dirigent le monde, de vous pencher sur ce dossier concernant la tragédie que traversent les Congolais, attaqués par plusieurs nations assoiffées de piller les richesses de ce pays. Que la communauté internationale intervienne et stoppe cet élan. Que la communauté internationale stoppe la barbarie des tutsis rwandais qui ont fait souffrir le peuple pendant plusieurs années et empêché les Congolais de former leur gouvernement par lequel ils pourraient travailler librement en toute sérénité, ce qui leur permettrait de se gouverner et se gérer. Si la communauté internationale n’intervient pas avec force dans cette situation, sachez que ce sont les raisons qui ont poussé Dieu à amener des jugements (Coronavirus). Qu’on intervienne rapidement contre cette souffrance qu’endure injustement le peuple congolais. Au jour le jour, ce sont les attaques, la mort des enfants et des adultes, le Rwanda qui se permet de faire des incursions et mettre sa base militaire. Toutes ces choses doivent être arrêtées. 

A vous-même, Congolais, mes chers compatriotes, j’ai essayé de vous éclairer aujourd’hui sur ce point en vous faisant comprendre que cette plaie (ce fléau) de Corona a été envoyée par Dieu Créateur pour vous rendre justice. Vous ne devriez plus vous comporter en traître en vous alliant aux Rwandais. Sachez que le moment est venu pour établir la souveraineté de ce peuple congolais qui a été longtemps martyrisé. Faites attention à vous qui paraissez très assoiffés d’argent, je ne parle pas avec légèreté mais c’est ainsi dit le Seigneur. Dieu est déterminé à accorder la souveraineté au peuple congolais, ce peuple de prédilection, parce que son temps est là.

Pour terminer, vous venez d’être éclairés sans ambiguïté que le temps aujourd’hui appartient à Dieu. Raison pour laquelle il m’a abordé en me disant : “je te dédie l’année”. Ça sous-entendait qu’il me dédiait l’année 2020 mais ce n’est pas exactement cela. Ici, il vient de nous faire vivre ce qu’il avait accordé à son serviteur Josué. Il avait arrêté la course du Soleil et la course de la Lune. Retenez que c’est la bouche de Josué qui avait ordonné l’arrêt de la course de ces deux grands présidents. Mes chers contemporains, Dieu me revient pour me faire comprendre : “Mukungubila mon Fils, je t’ai donné le temps, j’ai fait de toi libérateur et sauveur de ce peuple. Je te connais, toi seul, c’est la raison pour laquelle je te dis ceci. Ce n’est pas seulement 2020. Le temps s’arrête sur toi, 2020, 2021, 2022, 2023…”. Je vous signale que cette précision concernant le temps a été révélée à plusieurs serviteurs appartenant à différentes confessions religieuses. Dieu leur a révélé cela tout en précisant : “vous devez tous, vous qui me demandez à moi Dieu, vous ranger derrière mon Fils Mukungubila pour la réussite de tout ce que vous me demandez parce que sur la Terre c’est lui seul que je connais. Je le tiens pour marcher avec lui afin d’exécuter tout mon programme”. Si on s’humilie tous devant le programme du Dieu Créateur, qui s’est assigné comme objectif de rendre justice à son Fils Mukungubila et à son peuple, le deuxième chœur, dans les jours qui viennent on ne tardera pas à réaliser que le calme pourrait nous revenir. Je fais même confiance à notre Dieu qui pourra nous épargner en stoppant cette plaie. 

Je vous en supplie, mes chers contemporains, que tout un chacun ait la bonne volonté et le souci de réhabiliter ce peuple martyr du Congo (les Congolais). Je répète que c’est le peuple de prédilection car c’est du sein de ce peuple qu’est né et suscité le Christ pour le deuxième réveil. En parlant ainsi, vous qui voudriez vous ériger en ennemis de Dieu pour bloquer son programme, je vous déconseille de le faire. Car ce que Dieu a arrêté dans sa prescience, c’est ce que je viens de vous révéler aujourd’hui. Rappelez-vous-en comme adage, dicton ou maxime car ce sont des exemples attachés aux contes de nos ancêtres. Moïse, Jésus de Nazareth et Joseph Mukungubila, l’enfant de Kibenze le terrible, le redoutable, tous ces trois personnages, Dieu les a obligés à boire l’eau du Nil. Le Nil en soi est une prophétie. Car tous les théâtres, qui se sont joués du côté du delta du Nil et autour de ça, étaient inspirés par la force de notre ancêtre qui a eu l’intelligence et la sagesse d’être premier à gouverner sur la Terre, je parle ici de Nimrod. Comprenez que toute la Terre a eu à puiser cette intelligence et cette sagesse à partir de l’Egypte. Or les Pharaons, qui ont régné en Égypte, étaient ordonnés par la source du Nil, donc leur pouvoir venait de la source du Nil. 

En conclusion, retenez que Dieu Créateur ne s’était approché de Moïse que lorsqu’il avait compris que le temps était là. C’est ainsi qu’il était venu pour lui recommander d’aller auprès de Pharaon. Malgré les hésitations de Moïse, Dieu l’avait encouragé puis il était parti. Comme résultat, Pharaon avait fini par libérer les enfants d’Israël. De la même manière, mes chers compatriotes, malgré la souffrance endurée pendant longtemps, le temps est arrivé où l’Eternel Dieu décide de vous libérer. Pourquoi ? Pour emmener le message de Salut dans le monde entier car c’est à vous seul, en premier lieu, qu’est confiée cette mission. C’est à vous que l’Eternel Dieu a confié cette mission d’apporter l’Evangile du Royaume dans le monde. Nous ne sommes pas bien équipés mais sachez que c’est ainsi dit le Seigneur. Ceux qui ont des moyens, vont vous soutenir et vous irez dans le monde entier, c’est ainsi dit le Seigneur. De cet isolement et cette humiliation que vous avez subis, Dieu doit vous libérer et mettre de bonnes dispositions dans vos contemporains qui ne vous comprenaient pas. Ils vont enfin vous aider à être libérés. Comme ce fut le cas pour Israël vis-à-vis des Egyptiens. Dieu avait mis de bonnes dispositions dans les Egyptiens qui leur avaient donné beaucoup de moyens pour marcher dans le désert. Ainsi dit le Seigneur, parmi vos contemporains, qui peuvent me lire, se lèveront des gens de bonne volonté, malgré toutes les humiliations que vous avez subies. Vous serez bénis et moi je vous le souhaite en disant : “soyez bénis de par l’Eternel”. Sachez aussi que vous ne pouvez pas vous taper la poitrine en tant que peuple de prédilection, tout en écartant l’homme de prédilection. N’agissez pas comme Israël qui avait fait pleurer Jésus (Luc 19 : 41-44). Comprenez ici que c’est le fond même du message. Dieu doit maintenant régner et il ne peut régner que par son Fils. Car en quittant l’Egypte, Israël était un peuple libre ayant comme chef, Moïse. C’est le type aujourd’hui de cette indépendance dont avaient parlé différents visionnaires. Ils avaient quitté l’Egypte comme peuple libre et c’est l’Eternel Dieu qui régnait. Le Christ, le Fils de Dieu, doit maintenant régner dans ce pays de prédilection pour aider toutes les nations pour qu’enfin le peuple puisse sortir de la souffrance et bénéficier de tout ce que Dieu avait prévu. Ce n’est pas un slogan, Christ doit réellement régner. Ayez la bonne volonté d’accorder à Dieu de régner réellement et vous verrez que ce qui nous avait été prédit, nous allons le vivre. Ainsi nous allons bénéficier de l’arrêt du temps. Dieu va commencer à nous faire vivre le temps de l’éternité. On constatera la disparition de beaucoup de maladies. Dieu va ravitailler le pays en nourriture à tel enseigne que le Congo sera en mesure d’aider d’autres pays. Ne parlons pas du Christ qui règne seulement par la bouche. Congolais, vous êtes appelés à faire régner le Christ comme il se doit car c’est par vous que l’Eternel Dieu pourra faire ce qu’il a promis dans le monde entier. Il va étendre les bienfaits de ce règne partout. Il est temps de se surpasser pour invoquer le règne de notre Dieu. Que ce règne d’en haut vienne au Congo.

Nous venons d’être dépouillés de notre force, Corona nous a mis à genoux, plusieurs ont perdu leur travail, sont au chômage; nous avons perdu plusieurs de nos proches et en plus nous avons été sérieusement touchés dans l’économie mondiale. Le monde entier a été déstabilisé. Après m’avoir lu, je crois que vous m’avez suffisamment compris. Il ne faut plus que vous persistiez à forcer les populations à aller vers des vaccins qui ne peuvent même pas les aider. A ce propos, je remercie énormément les autorités de certains pays qui ont refusé de rendre le vaccin obligatoire. Du moins, les véritables vaccin et remède, en ce qui concerne Coronavirus, viennent de vous être révélés à travers cette lettre ou tout simplement ce livre  que je viens de vous écrire: c’est de croire et faire ce que Dieu nous a demandé par son Fils. Voyez par exemple, le confinement nous déstabilise dans l’économie alors que jusqu’à présent nos scientifiques n’ont pas encore trouvé un véritable vaccin pour se tranquilliser. Or le seul moyen d’être tranquille pour la vie et d’enlever la peur, c’est de croire en ce Dieu que je viens de vous révéler (si c’était possible qu’un président, chef de l’Etat, accepte et ordonne à tout son peuple de croire en ce Dieu et que plusieurs d’entre eux se fassent baptiser, ce pays-là ne verrait plus Corona le détruire. Ils pourraient travailler sans confinement et la vie redeviendrait normale). S’il y a des pays qui m’ont bien compris et qui réclament que leurs citoyens puissent être baptisés, sachez que c’est le vaccin le plus simple et le plus efficace. Ces corps n’auront plus besoin d’avoir une autre protection. Dès que nous baptisons, Corona et même toutes sortes de poisons n’ont plus le pouvoir de s’attaquer à ce corps baptisé car si nous te baptisons le corps devient immunisé. C’est le sceau ou le signe pareil à la circoncision au temps de Moïse. Dans une maison qui croit au Seigneur, nous ne baptisons les enfants que lorsqu’ils atteignent l’âge de 13 ans. En dessous de 13 ans, nous ne baptisons pas. Par contre, les enfants de ceux qui acceptent le baptême sont automatiquement protégés par la foi de leurs parents. Même Corona ne pourra pas s’en approcher. Il n’y a pas de baptême en dessous de 13 ans.

Dorénavant, dès qu’un des vôtres est touché par Corona, ici nous parlons de cas isolés, mettez-vous directement à genoux et citez le nom de Mukungubila en implorant Dieu Créateur. Vous verrez de manière instantanée que la maladie va stopper. Nous tenons à faire savoir, qu’à partir d’aujourd’hui, nous nous mettons à la disposition des autorités de chaque pays qui le souhaitera afin d’avoir notre aide pour mettre fin aux effets de Corona en attendant bien sûr que tous les responsables qui gèrent le monde s’appliquent à freiner l’élan de la barbarie dans ce pays de prédilection : le Congo. Nous pourrons envoyer des évangélistes pour vous aider, vous enseigner quels sont les comportements et mesures à adopter devant Dieu pour faire cesser les effets de Corona. Ne minimisez pas ces paroles car Corona est l’expression de Dieu. Nous pouvons vous aider dans cette tâche.

Pour nous rattraper, pour que Dieu nous accorde la grâce, je vous en supplie, faites ce que je vous ai demandé à travers ce livre pour ne pas dire, cette lettre. Ainsi vous verrez que cette bouche, qui vous a parlé, est la seule autorisée par le ciel pour préparer l’épouse. Que l’Eternel Dieu vous accorde de recevoir ce message avec humilité et qu’il daigne, lui le Créateur, nous réhabiliter pour que la vie reprenne. Je vous remercie.

Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO

Prophète de l’Eternel

Tél : +33(0)6 23 16 23 99 / +33(0)6 67 78 38 62

Mél : contact@mukungubila.com

Comments are closed.