• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

COMMUNIQUE DU BUREAU DU PROPHETE JOSEPH MUKUNGUBILA

By Yves Neyd
In Communiqués
juillet 5, 2014
0 Comments
1063 Views
image_pdfimage_print

RDCLe Bureau du Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila tient à faire une mise au point au sujet de l’interview accordée par monsieur Dixi Kiyindou au journaliste Andreas Muzon de Voice of Congo en date du 21 juin 2014 et diffusée ce 04/07/2014. Le Bureau du Prophète Mukungubila s’insurge contre le titre « LA VÉRITÉ SUR LE COÛP D’ÉTAT RATER DU PROPHÈTE MUKUNGUBILA » donné à cette émission qui tendrait à faire croire A TORT que le massacre du 30 décembre 2013 au Congo était un coup d’état raté ! Peut-on faire un coup d’état mains nues, sans armes ?! On est en droit de se demander si l’auteur de l’émission susmentionnée ne militerait pas pour le pouvoir en faisant de telles allégations ? Rappelons qu’il s’agissait de manifestations spontanée de colère.

Le Bureau de Joseph Mukungubila porte à la connaissance de l’opinion congolaise et internationale qu’il s’inscrit en faux contre toutes les déclarations du journaliste A.Muzon et que les propos tenus par Dixi Kiyindou, à l’occasion du sit-in des Congolais pour la Reconnaissance du génocide kongolais, tenu le 21 juin 2014 devant le monument de la tour Eiffel à Paris, n’engage que lui. Ce dernier n’a pas eu le mandat de Joseph Mukungubila Mutombo, non plus de son Bureau, d’accorder la dite interview, encore moins de parler en son nom.

Le Bureau de Joseph Mukungubila regrette enfin l’intention affichée de l’intervieweur de vouloir faire du « sensationnel » dans son émission à travers un titre pompeux ! L’on a, en effet, du mal à croire que le journaliste ignore la publication, depuis le 22 mai 2014, dans plusieurs médias congolais et internationaux du récent rapport détaillé de la Fédération Internationale des Ligues des droits de l’Homme (FIDH). Ce rapport innocente totalement le Prophète Joseph  Mukungubila Mutombo des événements malheureux du 30 décembre 2013 au Congo qui ont abouti au massacre des disciples, des civils non armés, de ce dernier. L’ONG parle même d’un carnage sans précédent ! Alors vouloir tenter de faire croire autre chose serait insulter la mémoire des victimes du 30 décembre 2013.

Le Bureau du Prophète Joseph Mukungubila

Comments are closed.