• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Communiqué du bureau du Prophète de l’Eternel Joseph MUKUNGUBILA, relatif aux tirs nourris à Kinshasa ce mardi 22 Juillet 2014

By dixi
In Articles
juillet 22, 2014
0 Comments
2321 Views
image_pdfimage_print

Kinshasa-30-juin01Le Bureau du Prophète de l’Eternel Joseph MUKUNGUBILA tient à démentir énergiquement et catégoriquement toute implication des disciples et partisans de MUKUNGUBILA dans les attaques survenues ce mardi 22 Juillet 2014 au camp Tshatshi ou ailleurs en RD Congo; attaques dont nous avons tous entendu parler par les médias nationaux et internationaux, accompagnées de certaines rumeurs les attribuant aux disciples ou partisans de Joseph MUKUNGUBILA.

 

Nous rappelons que le 30 Décembre 2013, c’est Joseph MUKUNGUBILA, après la publication de ses deux lettres ouvertes, qui a été attaqué par les forces gouvernementales de la RDC à sa résidence du quartier Golf à Lubumbashi, attaque qui a causé la mort de plus de 200 de ses disciples réunis pour la veillée de prière de fin d’année. C’est à la suite de ce massacre que d’autres disciples, dispersés dans différentes villes de la RDC dont Kinshasa, Kisangani et Kindu ont manifesté leur colère à mains nues; manifestation réprimée également dans le sang avec plus de 100 victimes selon le rapport de la FIDH publié le 22 Mai 2014.

 

Depuis, tous les disciples et partisans de Joseph MUKUNGUBILA, hormis ceux qui ont été atrocement assassinés, sont emprisonnés (hommes, femmes et enfants). Alias «Joseph KABILA» a totalement décimé la communauté du ministère de la restauration à partir de l’Afrique noire et tout l’environnement autour de MUKUNGUBILA. L’agence nationale de renseignements (ANR) peut attester nos propos puisque dans ses géôles, elle détient nombre de disciples et partisans de Joseph MUKUNGUBILA. Nous prenons à témoin la communauté internationale, que nous avons plusieurs fois sollicitée, pour qu’elle se saisisse du dossier préoccupant de la RDC et qu’elle obtienne la libération de tous les Congolais injustement emprisonnés.

 

Nous regrettons cependant que certains Congolais, au service d’alias Joseph Kabila, l’aident dans sa folie, en assassinant des Congolais innocents. Ils auront à répondre de leurs actes devant l’histoire. Nous dénonçons ce montage macabre et triste.  Le gouvernement congolais chercherait-il à fabriquer des éléments de “preuves” à présenter à la justice sud africaine pour le procès du 11 Août 2014 à Johannesbourg, procès relatif à la demande d’extradition du Prophète de l’Eternel vers la RDC, formulée par le gouvernement de Kinshasa au gouvernement sud africain ? Rappelons que lors de l’audience du 15 Juillet 2014, le gouvernement de Kinshasa n’a pas pu apporter des preuves recevables par la justice sud africaine. Cela n’est pas étonnant dans la mesure où le gouvernement congolais s’est caractérisé par le mensonge dans ses actions.

 

Par ailleurs il y quelques semaines, nous avions ouïe dire que quelques frères de Kindu, disciples de Joseph MUKUNGUBILA, détenus à Kinshasa, auraient été libérés dont trois acheminés à Kindu. Sans avoir pu vérifier cette information pour des raisons évidentes de  sécurité, nous nous interrogeons jusqu’à ce jour pourquoi les autres traîneraient encore à Kinshasa alors que tous résident à Kindu où les attendent depuis des mois leurs familles respectives ?

 

Nous tenons également à signaler que Joseph MUKUNGUBILA qui a été candidat-président  à l’élection de 2006, ne se présentera jamais en rebelle. Il a toujours mené sa lutte politique pacifiquement, au moyen de lettres ouvertes ou en défendant ses opinions politiques dans les médias depuis l’époque du Président MOBUTU. D’ailleurs, faut-il le rappeler, les lettres ouvertes de Décembre 2013 qu’il a écrites démocratiquement ont été reçues par toutes les autorités gouvernementales, la société civile, la classe politique, le corps diplomatique, le parlement congolais et même la présidence de la république. Les accusés de réception en notre possession en sont la preuve.

 

Joseph MUKUNGUBILA est en procès en Afrique du Sud à cause des fausses accusations du gouvernement congolais. Il tient à prouver son innocence devant la face du monde. Quel intérêt aurait-il à envoyer des gens faire du désordre sachant que ceci compromettrait sa procédure judiciaire en cours. Il serait donc incohérent que Joseph MUKUNGUBILA, en exil en Afrique du Sud et en procès contre alias «Joseph KABILA», mène une action de force alors qu’il a obtenu ces derniers mois plusieurs victoires diplomatiques et judiciaires contre le gouvernement congolais.

 

A cause de ce sang congolais versé en abondance, il est temps que alias «Joseph KABILA» mette fin à son imposture et qu’il rentre sur la terre de ses ancêtres, le Rwanda. Il a plusieurs fois lancé des attaques armées contre le Prophète de l’Eternel Joseph MUKUNGUBILA; en 2006, en 2007, en 2010 et en 2013 en cherchant sa tête à tout prix. Il ne l’aura pas, car le Prophète de l’Eternel Joseph MUKUNGUBILA est protégé par son Dieu. Et, la cause de sa lutte est juste.

 

Bureau du Prophète de l’Eternel Joseph MUKUNGUBILA

Comments are closed.