• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Communiqué du 23 décembre 2016

By Yves Neyd
In À la une
décembre 23, 2016
0 Comments
867 Views
image_pdfimage_print

Monsieur Tshisekedi, vous mes compatriotes opposants ainsi que la CENCO, même si vous n’êtes pas compatissants avec ce peuple congolais qui vient de mourir il y a 48 heures sous les balles de l’envahisseur Kanambe alias Joseph Kabila, vous devriez avoir honte devant Dieu, toute la nation congolaise ainsi que la communauté internationale.

Monsieur Tshisekedi, mon frère congolais, venait de faire son discours devant les Congolais en disant que Joseph Kabila n’est plus président du Congo sans même exprimer sa tristesse par rapport à ceux qui venaient de tomber. Aujourd’hui Monsieur Tshisekedi, ensemble avec les opposants et autres serviteurs de Dieu, osent dire à ce peuple qu’il doit accepter de mourir pendant encore au moins une année sous les balles du criminel Kanambe. Non, c’est inadmissible ! Même le Dieu créateur au ciel pourrait décider de vous lapider comme il le faisait avec tous les indisciplinés Israélites. Ne trouvez-vous pas que vous méritez un sort semblable à celui-là ? Comment pouvez-vous manquer de pitié vis-à-vis de ce peuple congolais ? On dirait que vous appartenez à une autre nation ?! Laissez le peuple congolais libre et cessez avec vos réunions, vos dialogues ! Vous n’avez plus droit de décider du sort du peuple congolais. Ici, le peuple congolais reste le souverain primaire qui doit à présent se choisir ceux qui doivent le diriger parce que le pouvoir de Kanambe alias Joseph Kabila est terminé. Si vous le souhaitez, gérez vos familles charnelles, celles auxquelles vous appartenez. Laissez le peuple congolais libre, vous n’avez même pas honte ni devant ce peuple ni devant Dieu ! La méchanceté de vos cœurs vis-à-vis des Congolais a atteint son comble. La communauté internationale, de par la Belgique, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, s’est exprimée clairement par la rupture des relations avec ce gouvernement sanguinaire, criminel. A cause de votre cupidité, vous utilisez les Congolais comme votre marchandise pour obtenir de l’argent de Kanambe alias Joseph Kabila. Nous vous demandons d’arrêter !

Au moment où je m’adresse à vous, dans tout le Nord de la province du Katanga, les chefs coutumiers et les populations n’ont plus de maisons car tout a été brûlé. Kanambe et son ministre de l’intérieur entretiennent très bien leurs milices pygmées. Il n’y a plus de villages et même la tuerie continue sous l’oeil impuissant des militaires. Je n’oublie pas non plus la tragédie que vivent depuis quelques semaines les adeptes de Kamwina Nsapu à Kananga dans la province du Kasaï ni la tuerie récente à Lisala dans l’Equateur où l’on fait état de plusieurs fidèles de Waminene blessés ou massacrés. De nombreuses familles avec enfants sont poussées à vivre en forêt dans la clandestinité.

Le peuple congolais attend un gouvernement de transition sans Kanambe alias Joseph Kabila afin de préparer ses élections. Il faut que les Congolais s’organisent correctement pour mettre en place ce gouvernement de transition entre eux, sans ceux qui ont participé au pouvoir de Kanambe alias Joseph Kabila, sans ceux qui ont participé à l’extermination du peuple congolais.

Joseph MUKUNGUBILA MUTOMBO

Comments are closed.