• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Communiqué du 22 juin 2017

By Yves Neyd
In À la une
juin 22, 2017
0 Comments
1104 Views
image_pdfimage_print

Le Bureau manifeste sa vive inquiétude suite à l’annonce du prochain accueil d’alias Joseph Kabila par les autorités sud-africaines. Doit-on rappeler les nombreux rapports sur les massacres de populations civiles dans lesquels les autorités congolaises sont mises en cause ? Et le monde entier est attristé par cette tragédie que les fils et les filles de ce pays sont en train de vivre. Le parlement européen a récemment manifesté son inquiétude vis à vis de ce sanguinaire, alias Joseph Kabila et sa milice qu’il a créée et armée pour massacrer les Congolais.

Celui qu’on appelle Joseph Kabila n’a aucune légitimité d’autant plus que son mandat a pris fin le 19 décembre 2016. Malgré cela, il continue sa sale besogne de massacrer au jour le jour. Il est allé même jusqu’à assassiner sauvagement les enquêteurs de la délégation onusienne. Kofi Annan et un panel constitué d’anciens chefs d’Etats africains se sont prononcés contre le maintien au pouvoir d’alias Joseph Kabila. Dans ce contexte, il est plus que surprenant et inquiétant de voir le peuple frère et ami, l’Afrique du Sud, vouloir accueillir ce génocidaire.

Le gouvernement sud-africain devrait plutôt soutenir le peuple congolais dans sa souffrance. Le peuple sud-africain ne devrait pas oublier le soutien lui accordé par ce Congo à l’époque de Mobutu. Ainsi, nous demandons au gouvernement sud-africain de se montrer solidaire de la souffrance du peuple congolais en refusant d’accueillir le génocidaire alias Joseph Kabila car, la tragédie que vit le Congo en ce moment crée de l’effroi au milieu des nations sur toute la planète.

Bureau du Prophète Joseph Mukungubila

Comments are closed.