• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Communiqué du 17 février 2018

By Yves Neyd
In À la une
février 17, 2018
0 Comments
1682 Views
image_pdfimage_print

Le Bureau du Président Joseph Mukungubila Mutombo tient à porter à la connaissance de l’opinion tant nationale qu’internationale que suite aux informations persistantes, recoupées du reste par plusieurs sources concordantes; mentionnant une présence très nombreuse des tutsi rwandais dans la province de l’ex Bandundu. Après toutes les vérifications d’usage, le Bureau a alerté le Président Mukungubila par une note détaillée. La réaction du Président a été immédiate !

C’est ainsi que le Bureau du Président Mukungubila s’insurge contre les manœuvres et autres manigances de la Communauté Internationale et de la Cour Pénale Internationale qui au lieu d’émettre un mandat d’arrêt à l’endroit du génocido-sanguinaire Kanambe alias Kabila, se complaisent à lui envoyer un avis d’engagement à organiser les élections auxquelles lui-même ne se présenterait pas. Si réellement ces respectables hommes et femmes, qui tiennent les rênes de la gouvernance mondiale entre les mains, avaient voulu donner un chèque en blanc à Kanambe, est-ce qu’ils l’auraient fait autrement ? En tout cas le génocido-sanguinaire, lui l’a très bien compris ! L’afflux de tutsis-rwandais (éleveurs des vaches en temps et militaires tueurs en opportunité) est fort loin d’être un hasard. C’est véritablement la partie visiblement silencieuse du plan d’extermination à très grande échelle des Congolais sur leur propre terre.

La dernière trouvaille de Kanambe en l’occurrence c’est l’État d’urgence qu’il est plus qu’en passe de décréter pour couvrir officiellement toutes les voix dissonantes qui jusqu’à ce jour s’élevaient encore pour dénoncer ses nombreuses tueries et massacres, quand bien même ses milices se précipitent toujours pour arracher, ramasser les corps aux fins de les faire disparaître… la suite est connue !!! Rien, mais alors rien ne peut justifier le déclenchement d’un état de guerre en RD du Congo; étant donné que le malheur de ce pays, c’est le fait de l’occupation orchestrée à dessein par Bill Clinton. Le malheur du Congo et de son peuple, ce sont naturellement toutes ces richesses que l’Eternel Dieu a enfouies sous nos terres.

Le fait que depuis plus d’un mois la Monusco et la Communauté Internationale soient restées muettes à la traversée du pays de part en part par les forces militaires étrangères, même déguisées en éleveurs, redonnerait la vue même à un aveugle né. Cette Communauté Internationale, au lieu d’arrêter Kanambe qui pendant deux décennies n’a fait que répandre à profusion le sang congolais, à tel point que ce sang est même devenu un parfum que le nez de tout un chacun reconnaît partout sur la surface de la terre !!! Oui, Kanambe mérite d’être arrêté, mieux d’être abattu… Sinon comment la Communauté internationale peut-elle prétendre aider le Congo et son peuple sous occupation ? Ou veut-elle aider réellement les forces d’occupations qui se font passer pour des congolais ? Hitler, Saddam Hussein et Kadhafi réunis n’ont rien fait de semblable à ce que le criminel Kanambe réalise au Congo.

Que le Président Trump et Mme Nikki Haley nous débarrassent de ce criminel via armée américaine.

Le Bureau du Président Joseph Mukungubila Mutombo

Comments are closed.