• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Communiqué du 16 avril 2016 suite aux récentes déclarations de Mukuna

By Yves Neyd
In À la une
avril 16, 2016
0 Comments
1208 Views
image_pdfimage_print

Pascal Mukuna a déclaré dans une émission diffusée en lingala par la chaîne « Etoile du ciel » le 13 avril 2016 que  » Mukungubila a pris les armes pour s’emparer du pouvoir, où est-il aujourd’hui… ».

C’est triste d’entendre aujourd’hui ce que Mukuna vient de déclarer. Tout d’abord, nous sommes étonnés que l’on puisse l’appeler aujourd’hui pasteur alors qu’il a toujours fait partie de « l’assemblée des évêques ». Nous tenons à porter à la connaissance des Congolais qu’au-delà de souffrir d’un illettrisme spirituel profond (la méconnaissance de Dieu), « le pasteur » Mukuna est à la tête de ce groupe des soi-disant hommes de Dieu qui entretiennent l’occupation en RDC. Nous ne sommes donc pas surpris de ses déclarations sur le prophète de l’Éternel Joseph Mukungubila.

Il y a des années de cela, Mukuna avait critiqué le Prophète Mukungubila lui reprochant de se faire passer pour DIEU à l’exemple de l’autre pasteur Mukuna Tshipuya wa Kazadi, appelé “Mukuna-dieu”. Le Prophète Mukungubila lui avait donc demandé un droit de réponse pour balayer ses allégations mensongères; chose qui avait été faite en présence des journalistes de la RTNC qui peuvent donc en témoigner. A la suite de cela, Mukuna avait demandé pardon et s’était présenté, à deux reprises, à la résidence du prophète Mukungubila afin de s’associer avec lui pour « servir le Seigneur ensemble ». Ce dernier n’avait, bien évidemment, pas répondu favorablement à sa proposition.

En 2006, après les nombreuses tricheries qui avaient entaché le scrutin, Joseph Mukungubila décidait, après avoir été candidat, de contester les résultats à la cour suprême. Mukuna s’y était vigoureusement opposé en s’exprimant publiquement et en maudissant le prophète Mukungubila par la même occasion !!! Il dit ceci : « Comment toi, un homme de Dieu tu vas faire de la politique ? Tu ne peux pas le faire ! ». Le plus surprenant, c’est qu’après ces critiques, il fut constaté que beaucoup de “serviteurs de Dieu” ont commencé à occuper des fonctions politiques, principalement la fonction de député. Lui-même, Mukuna, est entré dans le monde du sport en devenant président d’un club de foot. C’est vraiment regrettable de voir à quel point tous ces serviteurs de Dieu, Mukuna le premier, se sont facilement laissés corrompre par celui qui se fait appeler « Joseph Kabila » et tout son clan avec les milliards que ceux-ci pillent à la RDC. Le scandale « panama papers » vient encore une fois de le prouver si besoin en était !

Dans son discours du 30 décembre 2015, Joseph Mukungubila a fait mention de ces hommes de Dieu qui ont offensé Dieu en s’alliant avec ce gouvernement qui opprime les Congolais. Il dit, pour citer ses propos: “Mes chers compatriotes, ce pays, le Congo, vous ne pourrez jamais le libérer sans Dieu. Et ce Dieu créateur dont je parle a été cruellement offensé par la légèreté avec laquelle ceux qui se disent être ses serviteurs se laissent corrompre par cet étranger, avec les miettes de tout ce qu’il est en train de piller dans notre pays”. A cause des billets que ces « serviteurs de Dieu » reçoivent de l’occupant ils ont perdu toute raison ! C’est ainsi que la pluie solda leur fameuse prière du stade des martyrs par un échec, manifestation évidente de la colère de Dieu, ces serviteurs de Dieu ont osé mentir au peuple en disant  que c’était la pluie de la bénédiction. Que ces hommes d’églises sachent que Dieu va les frapper, il les a humiliés en faisant tomber cette pluie au stade et ne va pas s’arrêter là.

Mukuna est devenu ivre à cause de l’argent qu’il reçoit du pouvoir de Kinshasa mais il doit savoir que Mukungubila a une totale confiance au créateur et à son programme le concernant ! A travers les âneries qu’il déclare dans la vidéo, Mukuna ne va pas modifier la véracité des faits concernant les événements du 30 décembre 2013. Il ne peut pas changer les vidéos qui ont clairement montré que les disciples de Mukungubila présents sur le plateau de la RTNC pour revendiquer, n’étaient pas armés. Ils ont appliqué la parole de Dieu que Joseph Mukungubila leur a toujours enseignée depuis toutes ces années, à savoir que la force des enfants de Dieu ne réside aucunement dans les armes mais dans le seul nom de Dieu. C’est ce que David a déclaré à Goliath lui disant : « Tu marches contre moi avec l’épée, la lance et le javelot; et moi, je marche contre toi au nom de l’Éternel des armées, du Dieu de l’armée d’Israël, que tu as insultée.” (1 Samuel 17:45). Qu’est-ce qui pousse alors Mukuna à déclarer que nous avons des armes et des machettes ? Qui croit-il convaincre en disant ça si ce n’est pour faire plaisir à ses corrupteurs ? Ce jour du 30 décembre 2013, les Rwandais sont venus attaquer Joseph Mukungubila chez lui à l’arme lourde tôt le matin après avoir tué chez l’évêque Kyungu Banza. C’est en réaction à ces massacres que tous ses disciples à travers le pays ont spontanément manifesté leur colère mains nues car David s’était présenté mains nues devant Goliath. C’est cette même force qui a  caractérisé le combat de Gédeon, de Jephté… et les autres. C’est cette force qui est aussi en Mukungubila. Mukuna et ces autres serviteurs n’ont pas cette force.

A Mont-Fleury, c’est sans armes (à mains nues) qu’on avait désarmé les militaires envoyés par l’imposteur pour nous attaquer. Les disciples de Mukungubila avaient rendu à la police militaire toutes les armes arrachées aux assaillants. Les armes et les machettes dont parle Mukuna, ce sont les deux lettres ouvertes ? Car c’est ça qui a déclenché la folie meurtrière du régime de Kinshasa. Et d’ailleurs, Joseph Mukungubila continue à publier des lettres ouvertes. Le Prophète Mukungubila n’a pas besoin d’armes, car ses armes, ce sont ses écrits. Nous rappelons par ailleurs à Mukuna que le ministre de la défense avait lui-même déclaré que les disciples de Mukungubila n’étaient pas armés.

Mukuna, qui ne comprend rien aux événements, doit savoir qu’en combattant le Prophète, il combat son Dieu et s’attire la malédiction. Son sort risque d’être comme le sort de celui qui s’était attaqué au prophète Amos.

Dieu est très en colère contre vous, « serviteurs de Dieu », qui continuez à trahir la patrie en entretenant l’occupation. Dieu va vous frapper ! Ou alors faites tout pour frapper ce Dieu ! Il est encore temps pour vous de vous repentir devant Dieu et de faire sa volonté. Que tous ces hommes d’églises sachent que le pays est déjà libéré, qu’ils se préparent à aller prêcher au Rwanda.

Le Bureau de Joseph Mukungubila

Comments are closed.