• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

Communiqué du 13 août 2017 faisant suite au conclave de Bruxelles organisé par l’APARECO en date du 12 août 2017

By dixi
In À la une
août 13, 2017
0 Comments
456 Views
image_pdfimage_print

aparecoNous tenons à porter à la connaissance de l’opinion tant nationale qu’internationale qu’en qualité de membres du bureau de Joseph Mukungubila, avons été invités à prendre part au conclave qui s’est tenu le samedi 12 août 2017 à Bruxelles. Nous avons répondu favorablement dans le souci d’échanger de manière constructive et patriote pour l’intérêt supérieur du Congo.

Nous déplorons cependant que les conditions de confiance et de transparence que nous avions exprimées dès le départ, gages de réussite d’un éventuel partenariat, n’aient pas été respectées par l’APARECO, organisatrice de la rencontre. Le manque évident d’équité entre les différentes composantes et l’APARECO à ces assises, le fait de mettre à notre disposition seulement moins de 48 heures les documents de travail, dont la déclaration politique provisoire, produits en commissions alors que nous n’avons pas été associés à leur élaboration,… Toutes ces raisons nous poussent à penser que nous ne partageons pas la même conception sur ce qu’est une collaboration ou un partenariat et nous l’avons exprimé à l’équipe dirigeante de l’APARECO. Et, le déroulé de ce conclave nous a conforté dans ce constat. Par conséquent, nous n’avons aucunement apposé notre signature à la déclaration issue de ce conclave et ne pouvons adhérer à la structure dénommée Conseil National de la Résistance Congolaise (CNRC), créée à l’issue de ce dit conclave.

Nous avons donc adressé ce dimanche 13 août 2017 un courrier officiel à l’APARECO, via son adresse mail officielle ainsi qu’à celle de son vice-président M Ndala Wa Ndala, pour faire part de notre décision de ne pas adhérer au CNRC. Comme nous l’avons rappelé ci-dessus, aucun membre de notre délégation et encore moins celui qui la conduisait c’est-à-dire M Christian Bamba, n’a apposé de signature ni indiqué qu’il le ferait, à un quelconque document sorti dudit conclave. Nous sommes donc extrêmement surpris de découvrir ce matin sur le site officiel de l’APARECO le nom de notre organisation être repris dans la liste des signataires du nouveau CNRC. Nous déplorons ce comportement et attendons une correction rapide de la part de l’APARECO.

Nous ne sommes pas membres du Conseil National de la Résistance Congolaise (CNRC) et ce communiqué est fait pour valoir ce que de droit.

Le bureau de Joseph Mukungubila

Comments are closed.