COMMUNIQUE DE PRESSE DU 8 JANVIER 2014

Disciples de Mukungubila , civils non armés, arrêtés le 30 décembre 2013... Jusqu'à ce jour, leurs familles ont eu peu de nouvelles

Disciples de Mukungubila , civils non armés, arrêtés le 30 décembre 2013… Jusqu’à ce jour, leurs familles ont eu peu de nouvelles

Nous portons à l’attention de la communauté nationale et internationale que les autorités congolaises se livrent actuellement à une véritable traque des disciples du Prophète de l’Eternel Joseph Mukungubila. Ces compatriotes sont recherchés, pourchassés, pour le seul motif de partager les mêmes convictions religieuses.

A l’heure actuelle, ce sont des familles entières qui sont dispersées. Hommes, femmes et enfants vivent cachés. Certains sont dans une situation sanitaire critique. Nous protestons vivement contre ces méthodes terroristes. Aussi, nous exigeons la cessation immédiate de cette « chasse à l’homme » et demandons qu’une enquête internationale soit ouverte afin d’apporter la lumière au massacre du 30 Décembre 2013. Nous interpellons la communauté internationale  quant aux violations des droits de l’homme perpétrées à l’égard du peuple congolais par le gouvernement actuel de Kinshasa.

Le Bureau du Prophète Mukungubila