• Vous tous, habitants du monde, habitants de la terre, Voyez la bannière qui se dresse sur les montagnes, Écoutez la trompette qui sonne !

    Esaïe 18 : 1-3

COMMUNIQUE CONJOINT AV30 asbl – BUREAU DE JOSEPH MUKUNGUBILA ALIAS KABILA VIENT ENCORE D’ASSASSINER UN DISCIPLE DE MUKUNGUBILA

By Yves Neyd
In À la une
août 3, 2017
0 Comments
236 Views
image_pdfimage_print

Le Bureau de Joseph Mukungubila et l’Association des Victimes des massacres du 30 décembre 2013, AV30 asbl ont la profonde douleur d’annoncer à l’opinion nationale et internationale la mort tragique de monsieur Dieudonné ILUNGA WA MPANGA qui a succombé suite à d’inqualifiables tortures ! La victime était incarcérée illégalement à la prison de Dilala à Kolwezi depuis le 30 décembre 2013 avec des dizaines d’autres disciples et partisans de Joseph Mukungubila, femmes et hommes. Dieudonné ILUNGA était malade depuis plusieurs jours et avait maintes fois sollicité des soins appropriés auprès de l’autorité pénitentiaire qui les lui refusait ! Ce n’est qu’hier, mardi 1er août 2017, à 20 heures, que monsieur ILUNGA est emmené d’urgence à l’hôpital de MWANGEJI, pieds et poings liés alors que depuis des heures il avait une très forte fièvre et crachait du sang en abondance ! Il avait par ailleurs perdu connaissance à la prison. A l’hôpital, il sera entièrement attaché à un brancard, toujours les pieds et poings liés sans qu’on ne lui prodigue de soin ! Il fut abandonné ainsi durant d’interminables heures jusqu’à ce que mort s’en suive vers 7h du matin de ce mercredi 02 août 2017 ! Après leur sale besogne, les tortionnaires ont convoqué la femme de la victime pour lui présenter le corps sans vie de son mari !

Nous condamnons avec la dernière énergie cet énième acte de barbarie et de cruauté sans nom dans le chef des sbires d’Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila dont la principale mission est d’exterminer le peuple congolais en général et les compagnons et partisans de Joseph Mukungubila en particulier. Nous dénonçons également le traitement particulièrement restrictif dont sont victimes les disciples et partisans de Mukungubila détenus à la prison de haute sécurité de Buluwo à Likasi dont les visites se font désormais par l’entrebâillement de fenêtres sous la présence de gardiens ! Nous rappelons que plusieurs dizaines de disciples et partisans du prophète Mukungubila dont des femmes avec enfants sont encore illégalement détenus dans différentes prisons sur le territoire congolais depuis près de 4 ans.
Bien que profondément choqués, consternés par ce nouveau drame, Joseph Mukungubila et tous les siens tiennent à rassurer les congolaises et congolais de leur indéfectible détermination à oeuvrer pour que tous les martyrs congolais obtiennent justice, notamment en mettant fin à l’occupation.
L’année dernière, le 24 avril, nous avions déjà profondément déploré l’assassinat à la prison de Buluwo, de monsieur Fidèle BUKUMBA KABWITA. L’élimination physique du vaillant compatriote Dieudonné ILUNGA WA MPANGA démontre, si besoin en était encore, de la nécessité à mettre hors d’état de nuire tous les ennemis du Congo qui ont fait de ce pays un état sauvage, sans foi ni loi ! Nous demandons tout de même à la communauté internationale ainsi qu’aux ONG congolaises et internationales de droits de l’homme de se saisir de ces différents dossiers accablants contre le régime illégal de Kinshasa.
Dieudonné ILUNGA WA MPANGA était pêcheur, âgé de 35 ans, il laisse une veuve éplorée et 3 orphelins.
Que Dieu console toute sa famille biologique et la grande famille du Ministère de la Restauration à partir de l’Afrique Noire.

AV30 asbl Bureau de Joseph Mukungubila

Comments are closed.