Un Signe, Une Mise en Demeure de Dieu à la classe politique !

Communiqué du 9 septembre 2018

L’émoi est si énorme et tétanisant que vous êtes très nombreux à ne cesser de m’appeler moi, l’enfant du Tanganyika, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph pour que je vous explique le Signe qui vient de se manifester dans les eaux du Lac qui m’a vu naître.

Vous avez plus que raison d’autant plus que de Uvira à Kalemie partout vous observez que les eaux du Lac sont devenues vertes, d’un vert encre semblable à celui de la CENI dans les bureaux de vote !!!

Je vous le disais déjà, il y a à peine quatre jours, dans mon précédent communiqué, et l’Eternel m’a prévenu il y a quarante-huit heures, l’annonçant qu’il me donnait Un Signe du Début de mon Temps, le Début du Temps de MUKUNGUBILA, la déclaration de la fin du monde tant redoutée par les impies.

Devrais-je ici rappeler comment au temps de Moïse Dieu changea les eaux du Nil en sang !?

Or les eaux du Nil et celles du Lac Tanganyika sont les mêmes eaux et que Moïse et MUKUNGUBILA, c’est une même lignée pure !!!

Pour votre gouverne le 13 juillet 2011, poussé par l’Esprit de l’Eternel, je suis allé toucher les eaux du Tanganyika, en une période connue où les pêcheurs ne pouvaient s’aventurer sur le Lac à cause des tourbillons provoqués par les vents « Mulula »…

Mais un journaliste de la radio Tanganyika m’ayant vu, déclara que malgré la période les vents ne souffleront pas parce que MUKUNGUBILA a touché les eaux…

Non seulement cela se passa ainsi, mieux les pêcheurs qui se ruèrent sur le Lac attrapèrent des poissons en si grande quantité qu’il y en eu même des hors-saison…

Mais pourquoi Dieu s’adresse-t-il particulièrement à la classe politique ?

C’est par cette classe politique qui s’est vendue en ignorant totalement la misère du peuple que Kanambe, le sanguinaire se trouve la force de continuer à ruiner le pays. Mais c’est fini, la colère de Dieu est sur eux.

 

Le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph




L’ultime SERMENT de l’ETERNEL sur la R.D.Congo !

Communiqué du 5 septembre 2018

Mes très chers compatriotes, sous ce titre, moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je tiens à attirer votre attention sur les phénomènes naturels ou surnaturels qui émaillent au point de troubler votre quotidien ces temps derniers…

Surtout comme ceux-ci vous surprennent sous la forme des visions, des rêves, des songes, des prédictions, des prophéties ou encore des manifestations dans le ciel, dans les eaux ou sur la terre. Néanmoins dans un cas comme dans un autre, vous n’en trouvez pas une explication ni scientifique, ni socialement plausible… Je voudrais tout de suite vous rassurer.

L’Eternel, le Dieu Créateur, Auteur de TOUT, donne explication à TOUT !

Que les réseaux sociaux publient par exemple la carte de la RDC qui aurait été vue dans le ciel de Boma ou la prophétie de l’Américain d’origine indienne Meltari en 1995 au Palais du Peuple, le tout en ce moment-ci, cela n’a qu’une seule explication : il s’agit du « Ainsi dit le Seigneur ».

En clair tout ceci veut dire que le rwandais Kanambe Hyppolite et ses frères qui depuis longtemps caressent le dessein de découper mon pays, la R.D.Congo en deux, n’entretiennent que des illusions.

Dieu le Créateur m’a juré que malgré tout ce qu’ils ont entrepris et fait (massacres, cannibalisme, tueries, viols, exploitation à outrance et détournement de nos richesses…), Dieu jure que leur projet ne réussira pas.

La carte dans les nuages de Boma ou sinon le fruit de son imagination relève de ce que l’Eternel veut montrer que le Congo demeurera INTACT.

Mieux l’Eternel Dieu Créateur vous envoie à vous, très chers compatriotes, un message très fort de votre libération. Car Dieu vous dit que Lui-même prend en charge la destinée de ce pays. C’est Lui et Lui Seul qui va régner sur la R.D.Congo par le biais de son Bien Aimé !

Il est plus que temps que Kanambe comprenne qu’il n’a plus de la légitimité ni de la constitution, ni d’hypothétiques élections… Lui et ses frères doivent et seront punis au même titre que tous les autres envahisseurs et imposteurs comme ce fut le cas pour les Allemands en France…

Vous, mes très chers compatriotes, même si vous vous êtes longtemps laissés berner par ce sanguinaire, surtout ceux des nôtres qui ont encouragé et accompagné ce génocidaire dans ses basses besognes, sachez tous que maintenant Dieu le Créateur vous ouvre les yeux et tous les sens pour que vous sachiez opportunément à quoi vous en tenir…

Le Président, MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph




L’INGRATITUDE ET L’IMPOSTURE DES SERVITEURS

Communiqué du 16 août 2018

Mes très chers compatriotes congolais, à l’occasion de cette date de commémoration de ma libération, MOI, LE PRÉSIDENT MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je vous fais parvenir ce message. Sous le régime de Laurent-Désiré Kabila, à l’instigation de cet étranger Kanambe chef d’état-major général des forces terrestres, j’avais été arrêté le 7 mars 1999 dans de grandes souffrances à Manono puis libéré à Kinshasa le 16 août 1999.

Aujourd’hui, j’ai la joie de vous prendre à témoin vous tous mes très chers compatriotes. Ma joie se justifie du fait que moins de 48 heures après que vous ayez massivement répondu à mon invitation à une journée de prière pour la « LIBÉRATION » de la République Démocratique du Congo, le 12 Août 2018, l’Eternel exauce entièrement ma requête.

En effet vous êtes certainement nombreux à avoir suivi comment l’Esprit de Dieu a parlé à travers distinctes déclarations faites dans les médias de Kinshasa par l’intermédiaire des non moins marquantes personnalités de l’espace confessionnel

congolais. Dans la bouche de l’Évêque Kankienza comme dans celle du Révérend Kinziamina, il n’a pas été autre chose que de la révélation de Dieu publiant « LA LIBÉRATION EFFECTIVE DU CONGO ». Qu’en l’intervalle d’à peine 48 heures l’Esprit de Dieu déverse sur eux et même sur des gens de toute condition, comme du reste je l’avais expressément demandé, chacun et tout le monde devait comprendre que l’Eternel exauçait publiquement son OINT pour la bénédiction intégrale du Congo.

Mais, ces Serviteurs au lieu de glorifier notre Dieu qui vient de répondre à la prière recommandée par son Oint Mukungubila Joseph au peuple congolais, commencent à demander à leurs auditeurs, étant fortement émerveillés par ce qu’ils ont vu et pour embrouiller le peuple, de préparer d’autres prières. Ces frères voudraient continuer à m’ignorer comme ils l’avaient déjà fait il y a quelques années en s’alignant de la manière que l’on sait.

Dites-moi, s’il vous plaît, si Dieu a publié « la libération du Congo » et montré quantité de bonnes choses qu’il a mises en chantier dans ce pays, la prière dite forte que Ces Serviteurs préconisent, c’est pourquoi ?

C’est pour que Dieu change sa décision, ou c’est par l’unique souci orgueilleux de ne pas reconnaître ce que Dieu fait à travers son OINT MUKUNGUBILA ? D’autant plus que quand Dieu leur a révélé la libération cela confirme les paroles du Président MUKUNGUBILA qu’effectivement le pays était sous occupation.

Faites attention chers compatriotes de ne plus attrister ce Dieu qui vient de vous révéler que incessamment Il accorde au peuple congolais son bonheur.

Le Président,

JOSEPH MUKUNGUBILA MUTOMBO




Communiqué du 13 août 2018

A vous tous mes très Chers Compatriotes,

Moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je tiens à vous exprimer ma profonde reconnaissance et mes sincères remerciements pour le zèle spontané que vous venez massivement de manifester par votre réponse à mon souhait, à ma demande d’une journée de prière de soumission à l’Eternel Dieu Créateur pour la  » LIBÉRATION » de la République Démocratique du Congo.

Mes très Chers Compatriotes, la totale manifestation de votre adhésion à la volonté de Dieu ce dimanche 12 Août 2018 me dispose et m’impose de vous apporter sans délai, la réponse de mon Mandat : « la libération effective du Congo”.

Je vous remercie.

Le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph




Incroyable mais vrai : la communauté internationale ayant reconnu l’occupation en RDC, demande à l’occupant d’organiser les élections. Est-ce pour élire les Rwandais ou les Congolais ?

Lettre Ouverte du 11 août 2018

Ma peine et mon désarroi à l’aune de ce que mon pays et mon peuple sont, par contrainte, en train de vivre en ce moment, m’oblige à vous adresser cette lettre ouverte à vous tous mes très chers compatriotes d’abord et aussi et surtout à la communauté internationale.

A vous mes très chers compatriotes parce que c’est vous qui, en tout état de cause, êtes des moutons de Panurge ou tout au moins considérés comme tels; vous êtes les consommateurs et les destinataires de toutes les manœuvres fomentées par l’occupation (l’invasion) dont mon pays est victime depuis un peu plus de vingt ans aujourd’hui…

Moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je vous le dis et vous certifie par la souplesse et par la puissance de l’Eternel Dieu, Propriétaire et Détenteur de tout pouvoir, que les élections que Kanambe vous annonce pour Décembre sont un « mirage » ! Elles ne se feront pas, elles n’auront pas lieu.

Tous les calculs maléfiques que ce laquais du régime de Kigali a mis en place pour alourdir vos souffrances et vous tenir indéfiniment en bride sont nuls, et seront désormais de nul effet !!!

Les cris de vos souffrances portées par le très lourd sacrifice, que Son OINT a enduré et payé, ont fait frémir, et fini par irriter la colère de l’Eternel.

Va-t-on, un seul instant, imaginer que l’Eternel se laissera refuser de placer Son OINT au pouvoir à l’échéance qu’il a Lui-même programmée ? C’est absolument malheureux que vous, mes très chers compatriotes, vous ne parveniez pas à lire à temps les signes du temps ! Un de vos frères est venu au nom de la démocratie et de la transparence censées donner un répondant et une assise politiques aux élections supposées : résultat, le Katanga a été, une fois de plus sous silence, mis à feu et à sang… Que des morts, que du sang sur les mains des envahisseurs et de leurs suppôts !!! Ne comprenez-vous pas comment la Communauté Internationale à laquelle je voudrais aussi dire un mot est tout aussi coupable que l’imposture avilissante de Kanambe dit Kabila ???

Chez vous Communauté Internationale, est-ce le langage qui a changé ou est-ce le partage des intérêts qui vous aveugle ? Car en un autre cas de figure je refuse de penser que ce soit le Rwanda qui vous fait peur !!! Non, vous savez parfaitement bien que les élections pour lesquelles vous endormez mon peuple n’ont rien d’un cycle électoral connu. Des cas d’occupation n’étant pas nouveaux, est-il besoin de vous rappeler que l’Allemagne fut chassée de la France par vous à travers les Américains, les Anglais et les Africains…

Si vous avez réussi à mettre fin au dictat de Saddam Hussein, de Mouammar Kadhafi, de Yahya Jammeh, aujourd’hui les richesses de mon pays vous préoccupent plus que nous-mêmes, les Congolais ?

Même quand on a bu la honte jusqu’à la lie, en dehors de la dignité, il reste la personnalité !

Rappelez-vous le Propriétaire de toutes les richesses c’est Dieu !

Moi, le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, je fus reçu au Siège de l’ANC officiellement, et au moment où je vous écris la Haute Cour de Justice Sud-Africaine s’est même substituée à Home Affairs pour me délivrer le droit légal de séjour…

Mais dites-moi à l’heure de la passation de pouvoir, à l’heure de la fin de l’occupation de mon pays, qu’est-ce que je fais ici ? Il n’est peut-être pas encore trop tard, ressaisissez-vous sinon la fin du monde annoncée par les oracles des Mayas en 2012, Dieu va la déclencher maintenant, sans délai ni préavis !!! Vous ne direz pas que vous l’ignoriez parce que même l’Abbé Shole de la CENCO l’avait dit au Conseil de Sécurité de l’ONU : le Congo est encore sous occupation. Cessez de fantasmer !!!

A vous mes très chers compatriotes, sachez que selon ce que l’Eternel a arrêté dans sa prescience, Il réclame aujourd’hui le POUVOIR qui lui revient de droit.

Aucun étranger ne succédera à l’imposteur Kanambe.

C’est en cette année 2018 que l’Eternel Dieu libère la République Démocratique du Congo.

Vous tous mes compatriotes, acceptez de vous soumettre à la volonté de l’Eternel : sans distinction de confession, ni de sexe, consacrez-vous toute la journée de ce dimanche 12 Août 2018 à la prière. Implorez la grâce de l’Eternel Dieu Créateur, c’est Lui, le Dieu Fidèle, Il ne vous abandonnera pas.

Tel est sa parole, je dis la vérité.

Le Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph




Un mensonge de plus, un outrage à Dieu et au peuple congolais !

Lettre ouverte du 13 Juillet 2018

Moi, Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph, pour la énième fois je m’adresse à vous Messieurs, Dames de la Communauté Internationale, pour la énième fois je prends à témoins mes très chers compatriotes. Troublant, écœurant, affligeant, illégal et même immoral, les mots vont jusqu’à me manquer pour qualifier le chèque en blanc que vous êtes en train d’octroyer au Sieur Kanambe que vous continuez à appeler Kabila dans l’unique but de nous narguer !

Qu’à cela ne tienne, vous voir prendre place à bord de la navette où cet imposteur que vous nous avez imposé depuis bientôt 20 ans déclare, sans détour, que réclamé par plus que tout le peuple congolais, il va poser la candidature à son hypothétique succession est un acte qui, loin d’être irréfléchi, suscite tout de même un tas d’interrogations dans le chef, non seulement des Congolais, mais aussi de tout observateur averti…

Certainement qu’en vous écrivant sa note d’intention ou d’information, Kanambe ne s’est pas trompé d’adresse… Il a simplement tenu à nous faire connaître l’étendue du champ de ceux qui avec lui ont signé le pacte d’asservissement et d’anéantissement programmé de mon pays, la République Démocratique du Congo et de mon peuple. Mais du même coup ce qui ne pouvait passer par l’esprit étroit de cet illettré venu du Rwanda où pourtant il y a nombre des gens qui sont rassasiés de savoir, de connaissance et de quelque sagesse malgré la petitesse du territoire ainsi voulu et déterminé par le Créateur ! C’est qu’il a livré en pâture au Dieu des Congolais tous ses partenaires autrefois très à l’aise sous l’eau qu’à l’air libre.

Que vais-je penser ou que vais-je dire ? Que ce sont  ces bandes de prostitués, de vagabonds, d’escrocs qui s’affichent à longueur des journées dans les salons des hôtels de luxe à l’affût de la meilleure offre, quelle que soit sa provenance, du Rwanda ou d’autres richissimes assassins fussent-ils les meurtriers de vos propres parents… Si être corrompu pour aller jusqu’à vendre sa famille, son peuple et son pays a bien valu à Kanambe le diplôme que vous venez de lui décerner, sachez néanmoins que cette cohorte d’aventuriers opportunistes de mauvais augure n’a aucune base ni individuelle, ni collective ! Seuls les plateaux de télévision, l’officielle en premier, ont fait d’eux les champions du paraître sans contenu… Du reste, vous le savez !

Me souvenant de ce que mon pays fut l’un des rares du Monde et de l’Afrique à s’être engagé au secours de l’Afrique du Sud emprise aux atrocités de la politique d’apartheid, déjà en 2009 j’entrepris le voyage au pays de Madiba pour dénoncer auprès du Président Jacob Zuma le fait que Kanambe n’était pas le fils de mon frère Laurent Désiré, et qu’il n’était détenteur d’aucun dessein loyal pour mon peuple, malgré qu’on continuait à lui dérouler le tapis rouge ici… Je faisais ce désaveu dans l’espoir de mémoire d’obtenir le retour de l’ascenseur pour mon pays et mon peuple meurtris  gravement par près de dix ans de servitude en ce moment-là ! C’est en 2009 que le souvenir des hauts faits du Zaïre de l’époque avait traversé mon esprit. Et le Président Zuma me reçut via son Ministre des Affaires Étrangères pendant que lui-même préparait sa rencontre avec son homologue angolais, le tout dans les installations du Siège de l’ANC à Johannesbourg. Le 7 Septembre 2009, jour de cette audience solennelle, le Prophète de l’Eternel MUKUNGUBILA, homme politique lui-même, était à la tête d’une délégation dont le compatriote Michel Mayala qui lui servit d’interprète pour signer son entrée dans les annales de l’histoire politique de la République Sud-Africaine.

Quatre ans plus tard, comme une réaction constructive se faisait toujours attendre, je publiais ma toute première lettre ouverte le 5 Décembre 2013, coïncidence ou pas, c’est ce jour-là que l’icône de la nation Arc-en-ciel, Nelson MANDELA quitte la terre des hommes. Dans toutes les Institutions, chez toutes les personnalités où cette lettre est parvenue, les accusés de réception ont été enregistrés y compris à la Présidence de la République. Là également, c’est à peine si la réaction a pu rivaliser avec quelques murmures, quelques rumeurs !

Ce qui fera que je revins à la charge à la fin du même mois de Décembre, décidé comme je le suis encore aujourd’hui, décidé à crever l’abcès de l’occupation du pays territorialement, militairement et politiquement sans compter les conséquences néfastes que mes compatriotes et moi subissions… Le 28 Décembre je larguais la deuxième lettre ouverte, la bombe au napalm qui déclencha les foudres de Kanambe contre moi et contre tous les miens qui, jusqu’à ce jour sont poursuivis par les mercenaires, les milices et l’armée à la solde de Kanambe dans les villages et dans les campagnes du Tanganyika et du Katanga où ils sont massacrés dans un silence qui ne dit pas son nom !!!

Me voici contraint à l’asile politique en Afrique du Sud où l’idée de mener une lutte pacifique, démocratique avait été préconisée lors de l’audience au Siège de l’ANC… Mais très vite, je vais me trouver à la croisée des vents avec le Home Affairs, le Ministère Sud-Africain de l’Intérieur, un exécutif politique au sein duquel les loups ne se mangent pas, la Cour de Justice de Johannesbourg après avoir attendu plus d’une année sans obtenir les preuves des accusations de Kinshasa  a fini par m’innocenter, en foi de quoi la Haute Cour de Justice Sud-Africaine m’a à son tour donné raison, avant de trancher définitivement et d’exiger à Home Affairs de me remettre dans mes droits et de me rembourser tous mes frais de dépenses de justice. Kanambe aurait-il trouvé le moyen d’acquérir un bras si long pour qu’il défie vents et marées ?

Non, non et non. je persiste et je signe, vous la communauté internationale, vous connaissez la raison principale du soutien aveugle que vous lui vouez… Sinon vous n’auriez pas attendu que nous totalisions douze millions des morts pour que vous agissiez comme en Gambie, en Côte d’Ivoire, en Irak où votre action a été déterminante dans la reconquête de la paix et de ses droits par le peuple.

Je refuse de comprendre que l’ONU dont j’ai reçu des réponses écrites de ses hautes instances soit mêlée à cet imbroglio Kanambo-rwandais dans lequel le sanguinaire n’a hésité à aucun moment pour tuer les hommes des troupes d’intervention onusienne… L’impuissance manifeste que vous affichez, Messieurs-Dames de la communauté internationale intriguerait plus d’un, surtout lorsque vous vous détournez de la transition démocratique qui au bout d’un laps de temps  raisonnable finirait par doter mon pays des dirigeants et des institutions fiables.

Si il est vrai que Kanambe est votre incontournable et intouchable garant sur le partage du butin congolais malgré qu’il ait procédé, lui et ses frères rwandais, à l’extermination de mon peuple, je vous révèle que sur ma foi de Prophète de l’Eternel, que lui ou tout autre étranger que vous tenterez encore d’imposer au peuple congolais, Dieu le tuera ! Ainsi dit l’Eternel.

Président MUKUNGUBILA MUTOMBO Joseph